Jeanne-Le-Peillet

Jeanne Le Peillet

Doctorante et artiste, fondatrice de Beink

Je souhaiterais fournir aux chercheurs un outil autonome de création graphique

En parallèle de son projet doctoral en génétique biomoléculaire, Jeanne Le Peillet passionnée de dessin et d’art a créé sa startup Be Ink. Découverte d’une doctorante rêvant d’être spécialiste en tout et dont le modèle est Léonard de Vinci. 

Pouvez-vous nous retracer brièvement votre parcours ? 
Jeanne Le Peillet : Après les classes préparatoires aux grandes écoles, j’ai intégré l’ENSAIA (École Nationale Supérieure en Agronomie et Industries Alimentaires) de Nancy. J’ai été diplômée de cette école en 2018 avec comme spécialités les biotechnologies. J’ai ensuite été ingénieure chargée de projet pendant un an. À cette occasion, j’ai participé à l’encodage de données numériques dans l’ADN avec Stéphane Lemaire et nous avons publié un brevet dont je suis co-inventrice. Il s’agissait d’encoder dans l’ADN deux textes originaux emblématiques : celui de la Constitution des droits de l’homme et du citoyen de 1789 et celui un peu moins connu des droits de la femme et de la citoyenne écrit par Olympe de Gouge en 1791. Cette technologie pourrait être une solution, à la fois de grande capacité et économe en énergie, au stockage de données. C’était un projet interdisciplinaire comme je les aime et j’aurai pu rester chez Biomemory, la startup créée, mais je voulais poursuivre mon cursus en recherche fondamentale car le doctorat est un grade reconnu à l’étranger. En 2019, j’ai postulé au concours de l’école doctorale Complexité du vivant et j’ai été recrutée sous contrat doctoral. 

Quel est votre sujet de thèse ?
J.L.P : Je travaille sur l’adaptation cellulaire aux dommages à l’ADN, plus précisément sur le rôle d’une protéine (la Polo Kinase) dans la capacité qu’une cellule détériorée a de poursuivre son cycle cellulaire sans réparation, marquant le tout début d’un cancer. Je suis doctorante en 3ème année sous la direction de Zhou Xu, qui est un autre co-inventeur du brevet sur l’encodage. Je suis basée à l’IBPS (Institut de Biologie Paris-Seine), dans l’équipe du LCQB (Laboratory of Computational and Quantitative Biology) dirigée par Alessandra Carbone. Ma soutenance est prévue pour la mi-octobre 2022. 

Parlez-nous de Beink, votre société ?
J.L.P : Je suis artiste graphique depuis 10 ans et je réalise des visuels scientifiques à partir de commandes. Pour les scientifiques, faire réaliser un dessin prend de l’argent et du temps. En plus de mes prestations de dessin, je souhaiterais fournir aux chercheurs un outil autonome de création graphique. Il me manque la partie informatique, j’ai potentiellement un partenaire capable de m’aider dans le développement informatique et le machine learning mais nous sommes très en amont du projet. J’aimerais notamment évaluer si le projet intéresse la communauté scientifique et recueillir des signatures pour prouver l’intérêt vis-à-vis de potentiels investisseurs.

Comment avez-vous découvert Pépite ? Que vous apporte le statut national d’étudiant entrepreneur
J.L.P : À l’occasion d’un cours de dessin scientifique que j’ai suivi au Muséum National d'Histoire Naturelle, j’ai rencontré Anne-Laure Guieysse-Peugeot, directrice de l’enseignement et de la formation du MNHN qui m’a parlé de Pépite. Comme j’étais à Sorbonne Université, je devais rejoindre le Pépite de l’établissement dans lequel j’étais inscrite. J’ai donc rencontré Valérie Patrin-Leclère et Nathalie Delorme qui m’ont ensuite convaincue de faire le diplôme D2E (diplôme Étudiant entrepreneur) que j’ai intégré en octobre dernier. Au départ, j’avoue que cela prenait du temps mais j’ai trouvé tout l’intérêt notamment avec la rencontre de mon mentor Milan Stankovich qui va m’accompagner dans la création de cette deuxième entreprise. Pépite c’est aussi un réseau énorme, il y a beaucoup d’autres façons de voir l’entreprenariat. 

Quels conseils donneriez-vous aux doctorantes et doctorants ?
J.L.P : Le projet doctoral prend beaucoup de temps mais laisse quand même la possibilité de faire autre chose. En doctorat, vous pouvez avoir une vie épanouie, une vie sociale. Tout est possible. Quoique vous ayez envie de faire, si vous en avez la volonté, vous allez y arriver. Deuxième chose, sortez des cases, des sentiers battus. Créez vous-même votre offre d’emploi. Il faut montrer aux gens qu’ils ont des options, plusieurs solutions possibles. Et relativisez les choses. Posez-vous la question de ce qui est prioritaire pour vous. Tout dépend aussi de votre vécu. 

Comment voyez-vous l’avenir ?
J.L.P : J’aimerais continuer à développer des idées innovantes dans le domaine de la science, au service des problématiques actuelles de nos sociétés.


Pour en savoir plus

 

Les examens du 2e semestre se tiendront du 16 au 25 mai 2022 en présentiel

Campagne d'inscription en formation professionnelle 2022-2023

Préparez dès à présent la faisabilité et l'organisation de votre projet de reprise d'étude pour l'année universitaire 2022-2023 !

La Faculté des Lettres de Sorbonne Université propose au public professionnel et aux entreprises des dizaines de formations de licence et master en arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales.

Formation professionnelle


Écrire à l’encre violette

Par Aurore Turbiau, Margot Lachkar, Camille Islert, Manon Berthier, Alexandre Antolin

Littératures lesbiennes en France de 1900 à nos jours

L'étoffe d'un roi

Par Sandra Martinez

Commerce des parures à la cour d'Espagne (1665-1700)

Graduate

25 000

Étudiantes et étudiants

1 200

Enseignantes et enseignants

720

Personnels

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

Médecine

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PASS (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Etudier à
la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

21 393

usagers

17 527

étudiants

715

hospitalo-universitaires

12

centres de recherche

Chiffres-clés


Découvrir les dernières parutions

Toutes les parutions

Le Grand Livre des pratiques psychomotrices

Par Anne Vachez-Gatecel, Aude Valentin-Lefranc

Fondements, domaines d'application, formation et recherche

Je marche donc je pense

Par Roger-Pol Droit et Yves Agid

Réussir sa consultation en anglais

Par Dr Pascaline Faure

La recherche en temps d'épidémie

Par Patrice Debré

Du sida au Covid, histoire de l'ANRS

Neurosciences cognitives

Par / Sous la direction de Mehdi Khamassi

Sorbonnavirus

Par Pierre-Marie Chauvin et Annick Clement

Regards sur la crise du coronavirus

Les langues de la médecine

Par Pascaline Faure

La médecin

Par Karine Lacombe, Fiamma Luzzati

Une infectiologue au temps du corona

Le Cinéma intérieur

Par Lionel Naccache

Projection privée au cœur de la conscience

Face aux risques

Par Pascal Griset, Jean-Pierre Williot, Yves Bouvier

Une histoire de la sûreté alimentaire à la santé environnementale

Des formations riches et exigeantes

La faculté accompagne plus de 20 000 étudiantes et étudiants vers le monde professionnel grâce à une très large offre de formations adossées à la recherche, disciplinaires et interdisciplinaires, afin de répondre à tous les défis, scientifiques, technologiques et sociétaux. Son cycle d’intégration pluridisciplinaire et son dispositif majeure-mineure en licence, ses 80 parcours de masters, ses formations internationales, ses cursus en apprentissage et son offre de formation continue permettent de proposer des parcours riches et exigeants, adaptés aux projets de chacun, nourris par les recherches de ses enseignantes-chercheuses, enseignants-chercheurs, chercheurs et chercheuses.

Recherche

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la Faculté des Sciences et Ingénierie soutient la recherche au cœur des disciplines, la recherche aux interfaces, le développement de partenariat avec les entreprises, et favorise l'émergence de nouvelles thématiques pour répondre aux grands enjeux  du XXIe siècle.

La vie à
la Faculté des Sciences et Ingénierie

Que ce soit sur le campus Pierre et Marie Curie, ou dans ses trois stations biologiques, à Banyuls, Roscoff et Villefranche, la Faculté des Sciences et Ingénierie constitue à la fois un lieu d'enseignement, de recherche et d'épanouissement intellectuel, où cours, conférences, colloques, congrès, expositions et autres manifestations scientifiques rythment la vie de ses étudiants et de ses personnels.

La vie associative à la faculté des Sciences et Ingénierie

Vie associative

Découvrez la vie associative de la Faculté des Sciences et Ingénierie.



Stem Cell Biology and Regenerative Medicine

Par Charles Durand & Pierre Charbord

River Publishers Series in Biotechnology and Medical Technology Forum

Du Laboratoire Arago à l'Observatoire océanologique de Banyuls

Par / Sous la direction de Guy Jacques et de Yves Desdevises

Une épopée humaine et scientifique