Urgence Ukraine : notre engagement solidaire
Urgence Ukraine : notre engagement solidaire
  • Université

Urgence Ukraine : notre engagement solidaire

Solidaire des personnes touchées par la guerre en Ukraine, Sorbonne Université se mobilise à travers une série de mesures d’urgence et de plus long terme. Guillaume Fiquet, vice-président Relations internationales, partenariats territoriaux et socio-économiques, revient sur les actions mises en place par l’université depuis l’annonce du conflit.

Quelles ont été les réponses d’urgence apportées par Sorbonne Université dans le contexte de la guerre en Ukraine ?  

Guillaume Fiquet : Suite à la tentative d'invasion de l’Ukraine par la Russie et à la situation de guerre à laquelle l’Ukraine fait face depuis le 24 février 2022, la présidente de Sorbonne Université a rapidement montré l’engagement de notre établissement et sa solidarité envers le peuple ukrainien, sa communauté de recherche, mais aussi les ressortissants russes et biélorusses qui se sont dès le début opposés à cette guerre. 

Trois réponses ont immédiatement été apportées par l’université. D'abord, le recensement et la mise en sécurité des personnes liées à Sorbonne Université qui étaient en échange ou en mission internationale en Russie - aucune ne se trouvant en Biélorussie ou en Ukraine. Aujourd’hui, sur une quinzaine de personnes concernées, quatre de nos étudiants et étudiantes sont encore en Russie. Nous sommes en contact régulier avec eux et, même si nous ne sommes pas en guerre avec la Russie, un courrier leur a été adressé pour leur demander de rentrer en France afin de prévenir de situations pouvant devenir plus complexes.

La deuxième action lancée par Sorbonne Université a été de déployer dès le mois de mars une aide matérielle et psychologique d’urgence aux membres de notre communauté touchés par cette crise. Rappelons que Sorbonne Université compte environ une centaine de personnels ou étudiants ukrainiens et plus de 200 étudiants et personnels de nationalité russe. Nous veillons particulièrement à ce qu’aucune discrimination ne soit faite entre les ressortissants russes et ukrainiens, qui subissent les conséquences de cette guerre. Les informations concernant les aides ont été relayées sur le site de l'université et dans le fil d'actualité qui nous permet de tenir informé l'ensemble des personnels et étudiants des mesures mises en œuvre. 

La troisième réponse d’urgence a été, en cohérence avec la décision unanime des États membres de l’Union européenne, de suspendre toutes les coopérations institutionnelles avec la Russie (accords de formation, missions, séminaires communs, etc.). Ces mesures ont particulièrement impacté la faculté des Lettres, notamment les Collèges universitaires français en Russie (CUF), mais aussi de nombreux laboratoires au sein de Sorbonne Université qui ont noué des liens forts avec des laboratoires de recherche russes. Sorbonne Université s’est, néanmoins, engagée à ce que les étudiantes et étudiants en bi-diplomation franco-russe puissent finaliser leur mémoire auprès des enseignants français de façon indépendante des CUF et le soutenir auprès de leur établissement de rattachement.

Quelles mesures ont été mises en place pour l’accueil des personnels de recherche en exil ?

G. F. : Sorbonne Université a eu recours, comme beaucoup d'établissements français, au programme national PAUSE qui co-finance cet accueil pris en charge par les établissements et les laboratoires. Un appel spécial a été ouvert pour tous les doctorants, chercheurs et enseignants-chercheurs de nationalité ukrainienne. Il propose une aide financière pour un accueil d’urgence de trois mois - ce délai permettant une mise à l’abri et de préparer un dossier pour un accueil régulier au programme PAUSE pouvant aller jusqu'à un an.

À l'heure actuelle, nous comptons une vingtaine de demandes dans plusieurs départements de nos facultés. Engageant la responsabilité de l’établissement, les dossiers sont examinés collectivement en prenant soin de regarder à la fois l’aspect scientifique et la soutenabilité de l’accueil, mais aussi l'adéquation entre le projet de recherche, le parcours des personnes et les laboratoires de l'université. Pour cela, nous avons mis en place une cellule qui réunit de façon hebdomadaire les représentants de l’ensemble des facultés et des services, où nous étudions également les possibilités de cofinancement et d'hébergement. 

Quelles actions sont menées pour l’accueil des étudiants et étudiantes fuyant les zones de guerre ?

G. F. : Parmi ces étudiantes et étudiantes, nous comptons à la fois les personnes de nationalité ukrainienne qui fuient la guerre, mais également les ressortissants de pays tiers qui résidaient en Ukraine avant le 24 février 2022 et qui, bien que touchés par ce conflit, ne bénéficient pas actuellement d'une protection temporaire européenne. 

Avec la vice-présidente Formation et Vie étudiante Stéphanie Bonneau et les services de l’administration, nous mettons en place un dossier et une adresse unique pour recueillir l’ensemble des demandes de pré-inscription de ces étudiantes et étudiants. Ces dernières seront examinées par les services pédagogiques compétents dans les différentes facultés. 

Par ailleurs, à l’initiative du Service d’innovation pour l’apprentissage des langues (SIAL) hébergé par la faculté des lettres et du diplôme universitaire de retour aux études supérieures des personnes exilées (DU RESPE) géré par la faculté des Sciences et Ingénierie, nous proposons d’ores et déjà à des étudiants non-francophones fuyant l’Ukraine des formations en français langue étrangère. Nous sommes en train de renforcer les capacités d’accueil des différents départements et services de langue de Sorbonne Université pour quelques groupes supplémentaires au printemps, en école d’été et pour l’année 2022-2023. 

Au-delà des formations tournées vers l’acquisition de la pratique du français, Sorbonne Université mobilise tous ses moyens afin d’accueillir une part de ces étudiantes et étudiants en exil pour la rentrée dans les cursus universitaires de licence et master, malgré la tension sur le nombre de places en formation. Nous allons également augmenter les capacités d'accueil du DU RESPE. Le dossier d’inscription unique est d’ailleurs grandement inspiré de celui développé pour ce diplôme.

Enfin nous essayons d’installer une solidarité à l'intérieur de notre alliance européenne 4EU+ afin d’apporter notre soutien aux universités proches de la frontière ukrainienne. C’est le cas notamment de l’université de Varsovie qui accueille déjà des centaines d'étudiants et étudiantes fuyant les zones de guerre. Cette solidarité sera proposée aux membres de l'Alliance Sorbonne Université et plus largement de nos partenaires en région parisienne et en province.

Quel budget l’université a-t-elle réservé à ces mesures d’urgence ? 

G. F. : Les dossiers soumis au programme PAUSE doivent comporter une part de co-financement sur lequel l’université s’engage et doit donc veiller à ce que le co-financement du salaire des bénéficiaires soit assuré. Afin de maximiser les capacités d’accueil, les laboratoires sont invités, lorsque c’est possible, à mobiliser leurs reliquats de contrats de recherche ou d'autres financements, Sorbonne Université pouvant mobiliser une part de l’Idex réservée pour financer les besoins non couverts. Je tiens à souligner ici la belle solidarité dont ont déjà fait preuve plusieurs laboratoires ou programmes d’Instituts et d’Initiatives. 

500 000 euros des fonds de l'Alliance Sorbonne Université seront consacrés à faciliter l’accueil des étudiantes et étudiants fuyant la guerre en Ukraine et cofinancer le salaire de bénéficiaires du programme PAUSE. Il s’agit d’un engagement financier fort de l'établissement sur ses ressources propres. La Fondation Sorbonne Université a également lancé un appel au don pour soutenir ces actions de solidarité. 

Les examens du 2e semestre se tiendront du 16 au 25 mai 2022 en présentiel

Campagne d'inscription en formation professionnelle 2022-2023

Préparez dès à présent la faisabilité et l'organisation de votre projet de reprise d'étude pour l'année universitaire 2022-2023 !

La Faculté des Lettres de Sorbonne Université propose au public professionnel et aux entreprises des dizaines de formations de licence et master en arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales.

Formation professionnelle


Écrire à l’encre violette

Par Aurore Turbiau, Margot Lachkar, Camille Islert, Manon Berthier, Alexandre Antolin

Littératures lesbiennes en France de 1900 à nos jours

L'étoffe d'un roi

Par Sandra Martinez

Commerce des parures à la cour d'Espagne (1665-1700)

Graduate

25 000

Étudiantes et étudiants

1 200

Enseignantes et enseignants

720

Personnels

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

Médecine

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PASS (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Etudier à
la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

21 393

usagers

17 527

étudiants

715

hospitalo-universitaires

12

centres de recherche

Chiffres-clés


Découvrir les dernières parutions

Toutes les parutions

Le Grand Livre des pratiques psychomotrices

Par Anne Vachez-Gatecel, Aude Valentin-Lefranc

Fondements, domaines d'application, formation et recherche

Je marche donc je pense

Par Roger-Pol Droit et Yves Agid

Réussir sa consultation en anglais

Par Dr Pascaline Faure

La recherche en temps d'épidémie

Par Patrice Debré

Du sida au Covid, histoire de l'ANRS

Neurosciences cognitives

Par / Sous la direction de Mehdi Khamassi

Sorbonnavirus

Par Pierre-Marie Chauvin et Annick Clement

Regards sur la crise du coronavirus

Les langues de la médecine

Par Pascaline Faure

La médecin

Par Karine Lacombe, Fiamma Luzzati

Une infectiologue au temps du corona

Le Cinéma intérieur

Par Lionel Naccache

Projection privée au cœur de la conscience

Face aux risques

Par Pascal Griset, Jean-Pierre Williot, Yves Bouvier

Une histoire de la sûreté alimentaire à la santé environnementale

Des formations riches et exigeantes

La faculté accompagne plus de 20 000 étudiantes et étudiants vers le monde professionnel grâce à une très large offre de formations adossées à la recherche, disciplinaires et interdisciplinaires, afin de répondre à tous les défis, scientifiques, technologiques et sociétaux. Son cycle d’intégration pluridisciplinaire et son dispositif majeure-mineure en licence, ses 80 parcours de masters, ses formations internationales, ses cursus en apprentissage et son offre de formation continue permettent de proposer des parcours riches et exigeants, adaptés aux projets de chacun, nourris par les recherches de ses enseignantes-chercheuses, enseignants-chercheurs, chercheurs et chercheuses.

Recherche

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la Faculté des Sciences et Ingénierie soutient la recherche au cœur des disciplines, la recherche aux interfaces, le développement de partenariat avec les entreprises, et favorise l'émergence de nouvelles thématiques pour répondre aux grands enjeux  du XXIe siècle.

La vie à
la Faculté des Sciences et Ingénierie

Que ce soit sur le campus Pierre et Marie Curie, ou dans ses trois stations biologiques, à Banyuls, Roscoff et Villefranche, la Faculté des Sciences et Ingénierie constitue à la fois un lieu d'enseignement, de recherche et d'épanouissement intellectuel, où cours, conférences, colloques, congrès, expositions et autres manifestations scientifiques rythment la vie de ses étudiants et de ses personnels.

La vie associative à la faculté des Sciences et Ingénierie

Vie associative

Découvrez la vie associative de la Faculté des Sciences et Ingénierie.



Stem Cell Biology and Regenerative Medicine

Par Charles Durand & Pierre Charbord

River Publishers Series in Biotechnology and Medical Technology Forum

Du Laboratoire Arago à l'Observatoire océanologique de Banyuls

Par / Sous la direction de Guy Jacques et de Yves Desdevises

Une épopée humaine et scientifique