Maÿlis-Sorbonneuniversite

Maÿlis Seassau

Étudiante en master d’Histoire de l’art

Soutenir les étudiants, c’est d’une grande générosité, et c’est aussi un encouragement à poursuivre vers toujours plus d’apprentissage, de partage, et d’amour de l’art.

Lauréate du programme de bourses Passeport de la Fondation Sorbonne Université, Maÿlis est étudiante en première année de master d’Histoire de l’art. Grâce à ce programme soutenu par la Fondation Art Explora, elle bénéficie d’une aide financière et d’un tutorat personnalisé, lui permettant de se consacrer à ses études et de mener à bien son projet professionnel. 

Parlez-nous de votre parcours et de ce qui vous a amené à étudier l’Histoire de l’art.

Il a fallu plusieurs années post-baccalauréat pour que je prenne conscience de la cohérence de mon parcours, qui commence dès mes 10 ans. J’ai intégré le Conservatoire de Danse à rayonnement régional d’Avignon en classe de 6ème. J’étais en Danse études, nous avions des horaires aménagés et nous dansions une vingtaine d’heures par semaine. Nous avions quelques heures de cours théoriques qui m’intéressaient spécialement. J’ai eu des cours passionnants d’initiation à l’Histoire de l’art, et en particulier à l’Histoire de la danse. Par ailleurs, ma grande sœur a également fait des études d’Histoire de l’art, à Lyon, je me souviens l’avoir accompagnée en amphithéâtre et avoir pris des notes alors que je n’étais qu’au collège. Ensuite j’ai intégré le lycée militaire d’Aix en Provence où ma passion pour l’art n’a pas pu franchement s’épanouir ! Mais je compensais les weekends : arlésienne de naissance, j’ai d’abord passé beaucoup de temps dans les musées et galeries de la ville, ainsi qu’aux Rencontres de la photographie. J’ai commencé à travailler ponctuellement pour une galerie de photographie, puis pour une fondation de photographie et de films documentaires. Ensuite tout est devenu très logique, ma passion devait être assouvie non seulement par ma curiosité, mais aussi par le savoir et la connaissance, et c’est ainsi que mon désir d’étudier l’Histoire de l’art est né.

Pourquoi avez-vous choisi cette formation et Sorbonne Université ?

J’étais obnubilée par cette formation d’Histoire de l’art à Sorbonne Université : c’était ça, ou rien. Je souhaitais par dessus tout étudier cette discipline, vivre à Paris pour être près des grandes institutions culturelles dont j’entendais parler sans avoir pu les visiter. Et puis Sorbonne Université, c’est aussi une histoire de famille : mes grands-parents y ont étudié, et s’y sont rencontrés. J’imagine que je rêvais, quelque part, d’un Paris qui n’existe plus aujourd’hui. Je suis enchantée de connaître le Paris actuel si beau, si contrasté, si riche de personnalités différentes, d’architectures diverses et de lieux à découvrir. J'ai été vivement encouragée par une amie qui a commencé sa licence un an avant moi, et son conseil s'est révélé fructueux. À Sorbonne Université, nous avons des professeurs exceptionnels, l’enseignement y est d’une richesse et d’une qualité inégalables. Je me sens vraiment chanceuse d’avoir pu en profiter déjà quatre ans !

Quels sont vos projets à l’issue de votre master ?

J’envisage peut-être de prolonger ces cinq années d’études supérieures vers un doctorat. J’aime vraiment être étudiante : j’ai une soif d’apprendre intarissable, et les champs du possible qu’ouvre la recherche universitaire me plaisent beaucoup. L’année dernière, j’ai également validé une licence de Cinéma et Audiovisuel à Sorbonne Nouvelle. Aujourd’hui, je suis attirée par la philosophie… Ce que je veux dire, c’est que je ne souhaite pas me limiter. J’ai une grande confiance envers les rencontres et les hasards. Je suis certaine que tout se déroulera à terme de manière logique, j’espère avec quelques surprises et rebondissements tout de même ! Je ne sais pas si je me sens d’ores et déjà prête à envisager un métier. En revanche, j’ai plein de projets qui j’espère pourront vite se réaliser. 

Que représente la bourse Passeport pour vous ?

Lorsque j’ai appris que j’étais lauréate de la bourse Passeport, ça a d’abord été un grand soulagement pécuniaire : je n’ai plus à chercher d’emploi, je peux me consacrer entièrement à mon mémoire qui me tient tant à cœur, à la lecture, à l’approfondissement de mes connaissances et de mes passions. Aussi, je vous parlais de ma confiance envers les rencontres à la question précédente… J’ai une grande hâte de rencontrer ma tutrice, Juliette Singer, conservatrice en chef du patrimoine au Petit Palais. À ce titre, peut-être que côtoyer son métier et sa passion sera contagieux ? J’espère pouvoir vous tenir informés de ce que je ferai dans quelques années. Peut-être serais-je conservatrice ?

Auriez-vous une réussite ou une satisfaction personnelle à partager ? 

Je suis fière d’être la première génération d’étudiants en master d’Histoire de l’art à bénéficier du soutien de la Fondation Art Explora ! C’est à mon sens déjà une belle réussite.
J’ai eu de nombreux moments de satisfaction qui ont jalonné mon parcours. J’ai participé à la création d’expositions dès ma première année d’études supérieures, mon dossier a été retenu en Erasmus à Stockholm en Suède, j’ai toujours travaillé en parallèle de mes études, j’ai validé mes deux licences l’année dernière, et surtout : je fais mes études par passion. J’ai plutôt conscience de la chance et du privilège que cela représente. 

Quel message auriez-vous pour la Fondation Art Explora qui a permis le financement de votre bourse, et plus largement pour une entreprise qui envisage de soutenir le programme de bourses Passeport ?

J’espère que cette alliance est faite pour durer. Aider les étudiantes et étudiants motivés me semble essentiel : nous en avons besoin. Nous avons besoin de sentir que notre travail est reconnu, encouragé et apprécié. Cette aide est venue à point nommé, si vous me permettez l’expression, dans mon travail de recherche, dans ma vie. Soutenir les étudiants, c’est d’une grande générosité, et c’est aussi un encouragement à poursuivre vers toujours plus d’apprentissage, de partage, et d’amour de l’art en l’occurrence. Soutenir les étudiants, c’est aussi savoir passer le relais en faisant confiance, en espérant que cette tradition se pérennise. En ce sens, je suis extrêmement reconnaissante et remercie sincèrement la Fondation Art Explora, la Fondation Sorbonne Université et son programme de bourses Passeport pour le master.

En savoir plus sur le programme de bourses Passeport pour le master soutenu par la Fondation Art Explora.


Crédits photographiques : Marguerite Bornhauser

Les grandes inventions qui font le monde

La quatrième conférence du cycle "Les grandes inventions qui font le monde" se tiendra le 28 avril et sera consacrée aux défis informatiques : des réseaux sociaux à l'intelligence artificielle en Europe, Amérique latine et Amérique du Nord.



Petit vocabulaire actuel - Tchèque

Par Klara Notaro, Pavla Poláchová et Aurélie Rouget-Garma

Sorbonnavirus

Par Pierre-Marie Chauvin et Annick Clément

Regards sur la crise du coronavirus

Graduate

25 000

Étudiantes et étudiants

1 200

Enseignantes et enseignants

720

Personnels

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

Médecine

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PASS (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Etudier à
la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

21 393

usagers

17 527

étudiants

715

hospitalo-universitaires

12

centres de recherche

Chiffres-clés


Découvrir les dernières parutions

Toutes les parutions

La Rue qui nous sépare

Par Célia Samba

Les langues de la médecine

Par Pascaline Faure

La médecin

Par Karine Lacombe, Fiamma Luzzati

Une infectiologue au temps du corona

Le Cinéma intérieur

Par Lionel Naccache

Projection privée au cœur de la conscience

Face aux risques

Par Pascal Griset, Jean-Pierre Williot, Yves Bouvier

Une histoire de la sûreté alimentaire à la santé environnementale

Sorbonnavirus

Par Pierre-Marie Chauvin et Annick Clément

Regards sur la crise du coronavirus

Ça se passe à la Faculté des Sciences et Ingénierie

Tout voir

Des formations riches et exigeantes

La faculté accompagne plus de 20 000 étudiants vers le monde professionnel grâce à une très large offre de formations adossées à la recherche, disciplinaires et interdisciplinaires, afin de répondre à tous les défis, scientifiques, technologiques et sociétaux. Son cycle d’intégration pluridisciplinaire et son dispositif majeure-mineure en licence, ses 80 parcours de masters, ses formations internationales, ses cursus en apprentissage et son offre de formation continue permettent de proposer des parcours riches et exigeants, adaptés aux projets de chacun, nourris par les recherches de ses enseignants-chercheurs et chercheurs.

Recherche

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la Faculté des Sciences et Ingénierie soutient la recherche au cœur des disciplines, la recherche aux interfaces, le développement de partenariat avec les entreprises, et favorise l'émergence de nouvelles thématiques pour répondre aux grands enjeux  du XXIe siècle.

La vie à
la Faculté des Sciences et Ingénierie

Que ce soit sur le campus Pierre et Marie Curie, ou dans ses trois stations biologiques, à Banyuls, Roscoff et Villefranche, la Faculté des Sciences et Ingénierie constitue à la fois un lieu d'enseignement, de recherche et d'épanouissement intellectuel, où cours, conférences, colloques, congrès, expositions et autres manifestations scientifiques rythment la vie de ses étudiants et de ses personnels.

La vie associative à la faculté des Sciences et Ingénierie

Vie associative

Découvrez la vie associative de la Faculté des Sciences et Ingénierie.