Christophe Prazuck

Christophe Prazuck

Un marin à la barre de l’Institut de l’Océan

Les défis océaniques liés au climat, à la biodiversité, aux ressources durables et à la géopolitique imposent des regards croisés.

Depuis 2015, l’Alliance Sorbonne Université a créé neuf instituts destinés à regrouper des compétences scientifiques de tous horizons sur des thématiques précises. Et quoi de mieux que de confier les rênes de l’Institut de l’Océan à un marin ? Rencontre avec Christophe Prazuck, ex-amiral de la Marine nationale.

Après plus de 40 ans de service dans la Marine nationale, Christophe Prazuck a changé de cap mais gardé le pied marin pour prendre la tête du tout jeune Institut de l’Océan de l’Alliance Sorbonne Université en 2021. Objectif : rapprocher les acteurs des sciences océaniques de l’Alliance pour développer des projets transdisciplinaires dans la recherche, la formation et les relations avec la société. « Les défis océaniques liés au climat, à la biodiversité, aux ressources durables et à la géopolitique imposent des regards croisés », explique-t-il.

En 1979, Christophe Prazuck a 19 ans et termine sa deuxième et dernière année de classes préparatoires au lycée Saint-Louis, à Paris. Comme tous les étudiants, il se pose la question de son avenir professionnel et rêve de découvrir le monde. « C’est un peu par hasard que j’ai choisi d’intégrer l’École navale ». Deux ans auparavant, il découvrait la vie aventureuse d’un équipage de la Marine dans Le crabe tambour. Le film le marque durablement. « Ma principale motivation était surtout d’être utile et l’idée déformée que je me faisais du métier d’ingénieur ne satisfaisait pas ce souhait. » Il passe le concours de l’École navale et y entre en tant qu’élève officier. Il veut naviguer, le plus loin possible.

Lors de sa formation initiale en ingénierie, il fait un tour du monde d’un an pendant lequel il découvre la vie en équipage et met en pratique ce qu’il a appris à terre. À l’issue des trois ans d’école, il est affecté sur des patrouilleurs qui naviguent entre Mayotte et la Réunion. Il a 22 ans, est officier en second.
Dans la Marine, la formation continue tient une place importante. Les officiers sont régulièrement renvoyés « à l’école », militaire ou civile, pour parfaire leurs connaissances théoriques. En 1989, il est ainsi envoyé en Californie, à l’Université de Monterey, un des campus de la Marine américaine, pour une thèse en océanographie physique. « Une superbe expérience !, se souvient-il, et pas que pour la proximité des idylliques plages de l’océan Pacifique. Je ne connaissais pas le milieu universitaire et n’avais jamais été formé dans un cadre de recherche. Se retrouver devant une question, des données dont on ne connaît pas le sens et devoir se débrouiller pour trouver les outils, les méthodes et les concepts pour conduire son travail était extrêmement motivant. J’ai ainsi mieux compris les phénomènes physiques en jeu dans l’océan. ». Encadré par un enseignant-chercheur de Sorbonne Université, il étudie pendant deux ans la dérive des glaces de l’Arctique vers l’océan Atlantique.

Sa carrière le mène sur tous les océans, dans des sous-marins, les forces spéciales et au commandement de navires. Il devient ensuite DRH de la Marine avant de la diriger, avec le grade d’amiral, jusqu’en 2020. « Au cours de ma carrière, j’ai vécu beaucoup de choses enthousiasmantes, extrêmement variées, qui n’avaient rien à voir avec ce que j’imaginais. On fait des choix pour des raisons de jeune et on conduit sa vie pour des raisons d’adulte. »

Nouveau voyage

Pour autant, Christophe Prazuck ne compte pas s’arrêter-là. Alors que sa carrière militaire touche à sa fin, il apprend que Sorbonne Université crée un Institut de l’Océan. Lui qui connaît bien les acteurs du monde maritime embrasse « un rôle d’animateur pour rapprocher ce monde de celui de la recherche et de l’enseignement supérieur ». Un mois plus tard, à 60 ans, il en devient directeur du nouvel institut. « Les problèmes auxquels nous faisons face aujourd’hui ne peuvent être ni abordés ni résolus si on ne les considère que sous un seul angle. L’excellence dans chaque discipline est nécessaire mais pas suffisante, il faut aussi de l’interdisciplinarité. »

L’ex-militaire est déjà dans le bain. « Je ne suis plus un militaire et je ne suis pas un chercheur, je suis un citoyen et un marin. J’ai vécu avec l’océan et travaille désormais à préparer notre société et les générations futures à faire face à ses défis. » Marin un jour, marin toujours !

On fait des choix pour des raisons de jeune et on conduit sa vie pour des raisons d’adulte

2021, année de la mer ?

Avec ses cinq stations maritimes, l’Alliance Sorbonne Université pointe à la 3e place du podium mondial, à la 1re au niveau européen, des universités de recherche maritime. Alors que débute la Décennie des océans, la création de l’Institut de l’Océan coïncide aussi avec la nomination pour trois ans de Sorbonne Université à la tête du réseau français des universités marines.

L’Institut ouvrira cette année le diplôme universitaire NEMMO et a créé, avec la Fondation de la mer, un Prix de la première publication scientifique de thèse.

À la Une

Fermeture d'été : du 24 juillet au 22 août inclus, tous les sites et campus de la faculté sont inaccessibles. L'ensemble des services est fermé.

Rentrée 2021

Vous trouverez sur cette page les indications relatives au parcours de rentrée étape par étape, pour bien débuter votre année universitaire à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université.



Résonances oasiennes

Par Marc Breviglieri, Noha Gamal Said et David Goeury

Approches sensibles de l'urbain au Sahara

Byzance et ses voisins, XIIIe-XVe siècle

Par Elisabeth Yota

Art, identité, pouvoir

Graduate

25 000

Étudiantes et étudiants

1 200

Enseignantes et enseignants

720

Personnels

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

Médecine

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PASS (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Etudier à
la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

21 393

usagers

17 527

étudiants

715

hospitalo-universitaires

12

centres de recherche

Chiffres-clés


Découvrir les dernières parutions

Toutes les parutions

Sorbonnavirus

Par Pierre-Marie Chauvin et Annick Clement

Regards sur la crise du coronavirus

La Rue qui nous sépare

Par Célia Samba

Les langues de la médecine

Par Pascaline Faure

La vague. L'épidémie vue du terrain

Par Renaud Pialoux

La médecin

Par Karine Lacombe, Fiamma Luzzati

Une infectiologue au temps du corona

Le Cinéma intérieur

Par Lionel Naccache

Projection privée au cœur de la conscience

Miction impossible

Par Pr Corinne Isnard Bagnis

Face aux risques

Par Pascal Griset, Jean-Pierre Williot, Yves Bouvier

Une histoire de la sûreté alimentaire à la santé environnementale

Ça se passe à la Faculté des Sciences et Ingénierie

Tout voir

Des formations riches et exigeantes

La faculté accompagne plus de 20 000 étudiants vers le monde professionnel grâce à une très large offre de formations adossées à la recherche, disciplinaires et interdisciplinaires, afin de répondre à tous les défis, scientifiques, technologiques et sociétaux. Son cycle d’intégration pluridisciplinaire et son dispositif majeure-mineure en licence, ses 80 parcours de masters, ses formations internationales, ses cursus en apprentissage et son offre de formation continue permettent de proposer des parcours riches et exigeants, adaptés aux projets de chacun, nourris par les recherches de ses enseignants-chercheurs et chercheurs.

Recherche

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la Faculté des Sciences et Ingénierie soutient la recherche au cœur des disciplines, la recherche aux interfaces, le développement de partenariat avec les entreprises, et favorise l'émergence de nouvelles thématiques pour répondre aux grands enjeux  du XXIe siècle.

La vie à
la Faculté des Sciences et Ingénierie

Que ce soit sur le campus Pierre et Marie Curie, ou dans ses trois stations biologiques, à Banyuls, Roscoff et Villefranche, la Faculté des Sciences et Ingénierie constitue à la fois un lieu d'enseignement, de recherche et d'épanouissement intellectuel, où cours, conférences, colloques, congrès, expositions et autres manifestations scientifiques rythment la vie de ses étudiants et de ses personnels.

La vie associative à la faculté des Sciences et Ingénierie

Vie associative

Découvrez la vie associative de la Faculté des Sciences et Ingénierie.