• Communiqué de presse

Découverte d’extraits d’un catalogue astronomique perdu

Des chercheurs du CNRS, de Sorbonne Université et de la Tyndale House affiliée à l’Université de Cambridge viennent de retrouver des fragments du catalogue d’étoiles composé par l’astronome grec Hipparque au cours du IIe siècle avant notre ère. Ces textes avaient été effacés d’un manuscrit pour en réutiliser des pages à l’époque médiévale et ont pu être mis au jour grâce aux technologies d’imagerie multispectrale. L’étude de ces extraits, publiée dans le Journal for the History of Astronomy le 18 octobre 2022, apporte un éclairage nouveau sur l’astronomie dans l’Antiquité.

Les vieux grimoires peuvent renfermer des secrets convoités, même par les esprits les plus cartésiens. A l’exemple de fragments d’un traité astronomique antique perdu depuis des siècles : le catalogue d’étoiles d’Hipparque. Rédigé entre -170 et -120 avant notre ère par l’astronome grec Hipparque, il s’agit de la plus ancienne tentative connue dans l’histoire de l’humanité de déterminer précisément les positions des étoiles fixes en leur associant des coordonnées numériques.

Ce texte n’était connu qu’au travers des écrits de Claude Ptolémée, un autre astronome antique ayant composé son propre catalogue près de 400 ans après Hipparque, jusqu’à maintenant. Des chercheurs du Centre Léon Robin de recherche sur la pensée antique (CNRS/Sorbonne Université) et leur collègue britannique de la Tyndale House à Cambridge viennent de déchiffrer les descriptions de quatre constellations venues du catalogue d’étoiles d’Hipparque.

Cette découverte provient du Codex Climaci Rescriptus1, un ouvrage constitué de parchemins effacés et réutilisés pour réécrire par-dessus, également appelé palimpseste. Par le passé, ce Codex contenait un poème astronomique en grec ancien avec, parmi les éléments de commentaire de ce poème, des fragments du catalogue d’Hipparque.  Ce texte effacé à l’époque médiévale a pu être révélé grâce à l’imagerie multispectrale2 réalisée sur le palimpseste par l’équipe de l’Early Manuscripts Electronic Library, du Lazarus Project et du Rochester Institute of Technology. ».

Les fragments du catalogue d’étoiles sont les plus anciens connus à ce jour et apportent des avancées majeures dans sa reconstruction. Ils permettent tout d’abord de réfuter une idée répandue, qui voudrait que le catalogue d'étoiles de Claude Ptolémée ne soit qu’une « copie » de celui d'Hipparque, car les observations des quatre constellations sont différentes. En outre, les données d’Hipparque sont vérifiées au degré près, ce qui rendrait son catalogue nettement plus précis que celui de Ptolémée, bien qu’il ait été composé plusieurs siècles avant.

Pour l’équipe de recherche, cette découverte majeure apporte un éclairage nouveau sur l’histoire de l’astronomie dans l’Antiquité, et sur les débuts de l’histoire des sciences. Surtout, elle illustre également la puissance des techniques de pointe, comme l’imagerie multispectrale, dont l’application à des palimpsestes illisibles pourrait sauver de l’oubli des textes de philosophie, de médecine ou d’horticulture disparus.

Un feuillet du Codex Climaci Rescriptus. © Peter Malik
Un feuillet du Codex Climaci Rescriptus © Peter Malik

Notes
[1] Le Codex Climaci Rescriptus est conservé au Museum of the Bible à Washington DC (États-Unis) et provient vraisemblablement du monastère de Sainte-Catherine du Sinaï (Égypte), un des plus anciens monastères du monde encore en activité. Il est composé notamment de feuillets issus d’un manuscrit grec du Ve ou VIe siècle de notre ère.
[2] L’imagerie multispectrale consiste à mesurer la lumière renvoyée par un objet à différentes longueurs d’onde du spectre électromagnétique, au moyen d’éclairages artificiels et de capteurs à haute dynamique. Les données ainsi recueillies sont ensuite traitées informatiquement pour en extraire les informations pertinentes, par exemple les traces d’écriture effacées, et les présenter sous forme d’images.

 

Référence :

New Evidence for Hipparchus' Star Catalogue Revealed by Multispectral Imaging. Victor Gysembergh, Peter J. Williams et Emanuel Zingg. Journal for the History of Astronomy, le 18 octobre 2022. DOI:10.1177/00218286221128289

La plateforme d'inscription aux activités culturelles et sportives connaît actuellement des problèmes techniques.

Journées portes ouvertes 2023 de la Faculté des Lettres

Venez participer aux journées portes ouvertes de la Faculté des Lettres 2023 ! Elles offrent l'opportunité de découvrir les formations de la Faculté, ainsi que de rencontrer vos futurs enseignantes et enseignants et de pouvoir échanger avec les différents services et la communauté étudiante.  À destination de tous et de toutes, elles ne nécessitent pas d'inscription préalable.

JPO 2023


Les figurations visuelles de la parole, du son musical et du bruit, de l’Antiquité à la Renaissance

Par Sébastien Biay, Frédéric Billiet et Isabelle Marchesin

Émile

Par Céline Spector

Rousseau et la morale expérimentale

Graduate

25 000

Étudiantes et étudiants

193

Parcours de licence

192

Parcours de master

13

Sites et campus

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

Médecine

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PASS (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Etudier à | la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

21 393

usagers

17 527

étudiants

715

hospitalo-universitaires

12

centres de recherche

Chiffres-clés


Découvrir les dernières parutions

Toutes les parutions

Les extraordinaires pouvoirs du ventre

Par Harry Sokol

Un fabuleux voyage à la découverte des pouvoirs de notre microbiote.

Le Grand Livre des pratiques psychomotrices

Par Anne Vachez-Gatecel, Aude Valentin-Lefranc

La Psychomotricité

Par Françoise Giromini-Mercier, Suzanne Robert-Ouvray, Cécile Pavot-Lemoine, Anne Vachez-Gatecel

Apologie de la discrétion

Par Lionel Naccache

Comment faire partie du monde ?

Le Grand Livre des pratiques psychomotrices

Par Anne Vachez-Gatecel, Aude Valentin-Lefranc

Fondements, domaines d'application, formation et recherche

Je marche donc je pense

Par Roger-Pol Droit et Yves Agid

La recherche en temps d'épidémie

Par Patrice Debré

Du sida au Covid, histoire de l'ANRS

Neurosciences cognitives

Par / Sous la direction de Mehdi Khamassi

La médecin

Par Karine Lacombe, Fiamma Luzzati

Une infectiologue au temps du corona

Le Cinéma intérieur

Par Lionel Naccache

Projection privée au cœur de la conscience

Des formations riches et exigeantes

La faculté accompagne plus de 20 000 étudiantes et étudiants vers le monde professionnel grâce à une très large offre de formations adossées à la recherche, disciplinaires et interdisciplinaires, afin de répondre à tous les défis, scientifiques, technologiques et sociétaux.

Son cycle d’intégration pluridisciplinaire et son dispositif majeure-mineure en licence, ses 80 parcours de masters, ses formations internationales, ses cursus en apprentissage et son offre de formation continue permettent de proposer des parcours riches et exigeants, adaptés aux projets de chacun, nourris par les recherches de ses enseignantes-chercheuses, enseignants-chercheurs, chercheurs et chercheuses.

Recherche

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la Faculté des Sciences et Ingénierie soutient la recherche au cœur des disciplines, la recherche aux interfaces, le développement de partenariat avec les entreprises, et favorise l'émergence de nouvelles thématiques pour répondre aux grands enjeux  du XXIe siècle.

La vie à | la Faculté des Sciences et Ingénierie

Que ce soit sur le campus Pierre et Marie Curie, ou dans ses trois stations biologiques, à Banyuls, Roscoff et Villefranche, la Faculté des Sciences et Ingénierie constitue à la fois un lieu d'enseignement, de recherche et d'épanouissement intellectuel, où cours, conférences, colloques, congrès, expositions et autres manifestations scientifiques rythment la vie de ses étudiants et de ses personnels.

La vie associative à la faculté des Sciences et Ingénierie

Vie associative

Découvrez la vie associative de la Faculté des Sciences et Ingénierie.



Les mondes de Saturne

Par Sébastien Charnoz, Sandrine Vinatier, Sandrine Guerlet, Alice Le Gall

Les mystères de Saturne révélés !

Du Laboratoire Arago à l'Observatoire océanologique de Banyuls

Par / Sous la direction de Guy Jacques et de Yves Desdevises

Une épopée humaine et scientifique

Stem Cell Biology and Regenerative Medicine

Par Charles Durand & Pierre Charbord

River Publishers Series in Biotechnology and Medical Technology Forum