Ophélie Baribaud

Ophélie Baribaud

Alumna en histoire de l'art et cofondatrice du média bibi

Le prix Pépite Ile-de-France est une reconnaissance de notre travail et une première vraie confirmation de notre projet.

Alumna en histoire de l’art et lauréate du diplôme d’étudiant-entrepreneur (D2E) de Sorbonne Université, Ophélie Baribaud a créé un nouveau média dédié à la culture : bibi. Son objectif : recenser et valoriser, dans une seule application, l’ensemble des évènements culturels en France tout en soutenant la création contemporaine et ses acteurs.

Quel a été votre parcours à Sorbonne Université ?

Ophélie Baribaud : J’ai suivi une licence d’histoire de l’art à la faculté des Lettres de Sorbonne Université avant d’obtenir un master management des institutions culturelles dans une école de commerce. Après quelques expériences dans le monde de l’art, j’ai décidé de rejoindre, en 2019, l’école d'informatique 42 fondée par Xavier Niels. Une excellente expérience durant laquelle je me suis découvert une passion pour la programmation informatique, sans pour autant perdre de vue mon intérêt pour le monde de la culture.

Comment est né votre projet d’entreprise et quelle est son ambition ?

O. B. : Quand je regardais les postes auxquels je pouvais postuler avec mon bagage pluridisciplinaire, il manquait toujours une dimension. J’ai donc eu envie de créer mon job en montant une startup au croisement de l’histoire de l'art, du management des institutions culturelles et de la programmation informatique.
Il existe beaucoup de médias d’information sur les évènements culturels, mais aucun ne réunit toutes les informations de façon exhaustive et uniformisée. J’ai donc eu l’idée de développer bibi, une application qui permettrait de promouvoir la culture tout en assouvissant ma passion pour le monde de la tech.

Pendant six mois, j’ai commencé à la programmer. Puis un jour, j’ai parlé de mon projet à deux amies, maintenant cofondatrices de bibi, qui ont eu envie de partager cette aventure : Marie-Laure Angilella qui s'occupe des partenariats et de la gestion de l'entreprise, et Héloïse Fougeray qui gère la partie communication.

Quels sont les objectifs de bibi ?

O. B. : Il s’agit de créer une application qui agrège et présente, de façon uniforme, les informations sur les évènements culturels (spectacles, concerts, expositions, etc.) qui se déroulent à Paris (et bientôt partout en France). bibi, c’est aussi un média sur lequel on peut trouver des recommandations sur les évènements que nous valorisons à travers notre site et nos réseaux.  

Grâce à bibi, nous souhaitons également soutenir la scène artistique contemporaine émergente, notamment les petites et moyennes structures, à travers des interviews de jeunes artistes, articles, jeux concours, etc.

Que vous a apporté le diplôme d’étudiant-entrepreneur porté par Sorbonne Université ?

O. B. : En parallèle de l’Ecole 42, je me suis inscrite au D2E du Pépite Sorbonne. Formée pour travailler dans des grandes institutions culturelles, il me manquait des compétences pour lancer un projet entrepreneurial. Le D2E a été une formation très stimulante et complémentaire qui m’a permis d’acquérir des outils en gestion de projet, management, business, etc. J’ai eu de bons mentors pour lancer mon projet.

Vous avez également bénéficié, grâce à Pépite, d’une incubation à la station F, n’est-ce pas ?

O. B. : Absolument. Pendant six mois, nous avons intégré la station F. Même si beaucoup d’évènements de networking ont été annulés à cause du Covid, nous avons bénéficié d’un environnement très stimulant. Tout était mis à notre disposition pour que notre projet fonctionne. Les services, les banques, les investisseurs, etc., étaient à proximité immédiate. Nous n’avions qu’à faire trois pas pour bénéficier de l’expertise d’un spécialiste en création d’entreprise.

Aujourd’hui, nous avons emménagé dans des locaux parisiens avec trois autres startups issues du Pépite Sorbonne Université. Nous avons des thématiques différentes, mais des problématiques communes. Nous sommes devenus inséparables grâce à Pépite.

Vous avez remporté cette année le prix Pépite Ile-de-France. Que représente-t-il pour vous ?

O. B. : Ce prix nous a donné un coup de pouce en termes de visibilité et de financement. C'est une reconnaissance de notre travail et une première vraie confirmation du projet. Il nous a aussi permis de mesurer l'intérêt des acteurs publics pour notre démarche autour des jeux de données numériques.

Quelles sont vos perspectives de développement ?

O. B. : Nous sommes trois cofondatrices et quatre alternantes pour gérer le développement de l’application et du site, la communication, la rédaction d'articles et la construction de la communauté. Un aspect essentiel sur lequel reposent tous nos business modèles.

Actuellement, notre priorité est d’intégrer une billetterie sur le site bibiapp.co. Nous recensons tous les évènements culturels qui ont lieu à Paris, mais à terme, nous voudrions couvrir d'autres villes en France. Nous avons même des demandes à Londres et en Italie.

Dans le futur, nous souhaitons aussi intégrer un algorithme de recommandations. Il y a beaucoup de choses à développer pour promouvoir la culture grâce à l’IA. Par exemple : comment faire sortir quelqu'un de sa zone de confort en lui proposant des spectacles différents de ce qu’il a l’habitude de voir, mais dont on est sûr qu’ils lui plairont ?

Quel conseil donneriez-vous à un étudiant qui souhaite se lancer dans un projet entrepreneurial ?

O. B. : Ne pas voir trop grand au début et ne pas tout quitter pour lancer son projet. Il faut y aller étape par étape. Généralement, ce sont les petits projets avec lesquels on commence qui se transforment en création d’entreprise.

Les examens du 2e semestre se tiendront du 16 au 25 mai 2022 en présentiel

Campagne d'inscription en formation professionnelle 2022-2023

Préparez dès à présent la faisabilité et l'organisation de votre projet de reprise d'étude pour l'année universitaire 2022-2023 !

La Faculté des Lettres de Sorbonne Université propose au public professionnel et aux entreprises des dizaines de formations de licence et master en arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales.

Formation professionnelle


Écrire à l’encre violette

Par Aurore Turbiau, Margot Lachkar, Camille Islert, Manon Berthier, Alexandre Antolin

Littératures lesbiennes en France de 1900 à nos jours

L'étoffe d'un roi

Par Sandra Martinez

Commerce des parures à la cour d'Espagne (1665-1700)

Graduate

25 000

Étudiantes et étudiants

1 200

Enseignantes et enseignants

720

Personnels

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

Médecine

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PASS (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Etudier à
la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

21 393

usagers

17 527

étudiants

715

hospitalo-universitaires

12

centres de recherche

Chiffres-clés


Découvrir les dernières parutions

Toutes les parutions

Le Grand Livre des pratiques psychomotrices

Par Anne Vachez-Gatecel, Aude Valentin-Lefranc

Fondements, domaines d'application, formation et recherche

Je marche donc je pense

Par Roger-Pol Droit et Yves Agid

Réussir sa consultation en anglais

Par Dr Pascaline Faure

La recherche en temps d'épidémie

Par Patrice Debré

Du sida au Covid, histoire de l'ANRS

Neurosciences cognitives

Par / Sous la direction de Mehdi Khamassi

Sorbonnavirus

Par Pierre-Marie Chauvin et Annick Clement

Regards sur la crise du coronavirus

Les langues de la médecine

Par Pascaline Faure

La médecin

Par Karine Lacombe, Fiamma Luzzati

Une infectiologue au temps du corona

Le Cinéma intérieur

Par Lionel Naccache

Projection privée au cœur de la conscience

Face aux risques

Par Pascal Griset, Jean-Pierre Williot, Yves Bouvier

Une histoire de la sûreté alimentaire à la santé environnementale

Des formations riches et exigeantes

La faculté accompagne plus de 20 000 étudiantes et étudiants vers le monde professionnel grâce à une très large offre de formations adossées à la recherche, disciplinaires et interdisciplinaires, afin de répondre à tous les défis, scientifiques, technologiques et sociétaux. Son cycle d’intégration pluridisciplinaire et son dispositif majeure-mineure en licence, ses 80 parcours de masters, ses formations internationales, ses cursus en apprentissage et son offre de formation continue permettent de proposer des parcours riches et exigeants, adaptés aux projets de chacun, nourris par les recherches de ses enseignantes-chercheuses, enseignants-chercheurs, chercheurs et chercheuses.

Recherche

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la Faculté des Sciences et Ingénierie soutient la recherche au cœur des disciplines, la recherche aux interfaces, le développement de partenariat avec les entreprises, et favorise l'émergence de nouvelles thématiques pour répondre aux grands enjeux  du XXIe siècle.

La vie à
la Faculté des Sciences et Ingénierie

Que ce soit sur le campus Pierre et Marie Curie, ou dans ses trois stations biologiques, à Banyuls, Roscoff et Villefranche, la Faculté des Sciences et Ingénierie constitue à la fois un lieu d'enseignement, de recherche et d'épanouissement intellectuel, où cours, conférences, colloques, congrès, expositions et autres manifestations scientifiques rythment la vie de ses étudiants et de ses personnels.

La vie associative à la faculté des Sciences et Ingénierie

Vie associative

Découvrez la vie associative de la Faculté des Sciences et Ingénierie.



Stem Cell Biology and Regenerative Medicine

Par Charles Durand & Pierre Charbord

River Publishers Series in Biotechnology and Medical Technology Forum

Du Laboratoire Arago à l'Observatoire océanologique de Banyuls

Par / Sous la direction de Guy Jacques et de Yves Desdevises

Une épopée humaine et scientifique