NTU

Université de technologie de Nanyang

Le partenariat entre Sorbonne Université et l’université de technologie de Nanyang (NTU) entend dynamiser et renforcer la coopération franco-singapourienne en matière de recherche. 

Sorbonne Université a rejoint le Majulab de Singapour en 2018, en créant un site satellite à Paris, renforçant ainsi la collaboration bilatérale dans la recherche en physique et en informatique quantique. Avec des progrès toujours plus soutenus dans la recherche en chimie et une expansion envisagée dans les domaines des études muséologiques et des sciences marines, notre partenariat avec la NTU est très prometteur.

Université de technologie de Nanyang

L’université de technologie de Nanyang est une université publique de Singapour spécialisée dans la recherche. Elle compte 33 000 étudiantes et étudiants de premier et de deuxième cycle répartis dans plusieurs facultés et disciplines, telles que l’ingénierie, le commerce, les sciences, les sciences humaines, les arts et sciences sociales, et la médecine.

Sorbonne Université collabore avec la NTU depuis 2015, et cette collaboration a déjà débouché sur un doctorat commun, plusieurs ateliers conjoints et des programmes d’échange pour la communauté étudiante et le personnel de rechercheet chercheurs. Un master international conjoint en science des matériaux et nanotechnologies dans les bio-interfaces (MatNanoBio) a également été créé, et un programme de mobilité du personnel est sur le point d’être finalisé.

Le site web de la NTU

Former une nouvelle génération de chercheurs internationaux

Souhir Boujday est professeur au département de chimie de Sorbonne Université. Elle a travaillé en étroite collaboration avec nos partenaires stratégiques de la NTU à Singapour pour créer des synergies dans la recherche en chimie, notamment par le biais de l’initiative CMI (Chimie, Matériaux et Interfaces) de Sorbonne Université.

« Sorbonne Université et l’université de technologie de Nanyang collaborent depuis longtemps avec succès dans de nombreux domaines. L’activité autour de la CMI nous a permis de mettre en place des échanges dans le domaine de la chimie et de la science des matériaux. » Située à Paris, la CMI accueille les facultés et les étudiantes et étudiants de l’université de technologie de Nanyang, et leur permet d’accéder aux équipements et aux plateformes de Sorbonne Université. 

Cela s’est traduit, entre autres, par l’organisation de conférences conjointes : « Nos multiples ateliers bilatéraux ont consolidé les échanges existants et fortement favorisé l’émergence de nouvelles initiatives fructueuses ».

Un programme de doctorat commun a également été élaboré, qui renforce la collaboration entre les deux universités et ouvre la voie à « une nouvelle génération de jeunes scientifiques formés par les deux universités ».
 

Souhir Boujday

Cette collaboration a donné naissance à une nouvelle génération de jeunes scientifiques formés par les deux universités.

Récents projets communs

2021

  • Première conférence conjointe sur le thème des sciences humaines.

2020

  • Conférences en ligne HPC (calcul haute performance) sur la science des matériaux par calcul quantique.

2018

  • Sorbonne Université rejoint l’UMI Majulab.
  • Création de l’initiative CMI (Chimie, Matériaux et Interfaces).
  • Lancement du master en science des matériaux et nanotechnologies dans les bio-interfaces, organisé par Sorbonne Université et la NTU.
  • Troisième atelier conjoint entre Sorbonne Université et la NTU à Paris, axé sur l’initiative CMI et le lancement du site miroir MajuLab-Paris.

2016

  • Second atelier conjoint UPMC/NTU à Singapour.

2015

  • Mise en place d’un programme de doctorat en physique, chimie, sciences des matériaux et énergie.
  • Premier atelier conjoint Sorbonne Université (alors UPMC)/NTU à Paris.
Géolocalisation

Nanyang University of Technology

Localisation

1.3506117023841, 103.68317806701

Contact

Danilo Guiral Bassi

Chargé de projets relations internationales