• Recherche

Un filtre présent dans de nombreuses crèmes solaires se transforme en un composé cancérigène

Filtre organique de protection solaire fréquemment utilisé dans l’élaboration des écrans solaires et crèmes anti-âge, l’octocrylène se dégrade au sein même des flacons en un composé connu, cancérigène et perturbateur endocrinien : la benzophénone. Tel est le résultat d’une étude inédite conduite par des chercheurs du Laboratoire de biodiversité et biotechnologies microbiennes de l’Observatoire océanologique de Banyuls-sur-Mer (Sorbonne Université/CNRS) en collaboration avec leurs confrères américains, publiée dans la revue Chemical Research in Toxicology le 8 mars 2021.

Les industries qui produisent de l’octocrylène savent que cette molécule est contaminée par de la benzophénone et que cette dernière ne peut être éliminée dans sa totalité lors de la production d'octocrylène. En outre, la concentration en benzophénone dans les produits manufacturés à base d’octocrylène est considérée comme « négligeable » par l’industrie cosmétique. Or, l'octocrylène se dégrade naturellement en benzophénone au sein même des conditionnements. Au cours de son étude, l’équipe de recherche franco-américaine a découvert que cette substance était présente dans la quinzaine de produits commerciaux testés. Par ailleurs, les scientifiques ont démontré que la concentration en benzophénone dans ces cosmétiques augmente rapidement avec le vieillissement du produit.

La communauté scientifique et l’industrie cosmétique admettent communément que l'octocrylène et la benzophénone sont tous deux facilement absorbés par la peau1.  À ce titre, l'octocrylène ne satisfait plus aux critères de sécurité de la FDA2  américaine, et les données scientifiques accumulées indiquent qu'il pourrait être toxique pour la reproduction, et perturbateur métabolique et endocrinien. De plus, l’octocrylène est également décrit comme toxique pour l’environnement, affectant notamment les coraux dans les zones de baignade et diminuant potentiellement la résilience des récifs coralliens au changement climatique3. Le fait que les produits à base d'octocrylène soient contaminés par de la benzophénone en quantité non négligeable remet donc en question la sécurité globale de ces produits pour l'usage public.

 

Cancérigène, photomutagène et perturbateur endocrinien : ce que l’on sait de la benzophénone

Aux Etats-Unis, la benzophénone est interdite dans les produits alimentaires et les emballages et figure sur les listes des substances cancérigènes et des perturbateurs du développement dans le cadre de la proposition 65 de la Californie. Dans des études sur des modèles de mammifères, l'exposition à la benzophénone induit des cancers du foie et des lymphomes. Elle peut également agir comme un photomutagène : en présence de lumière, le taux de lésions de l'ADN s’accroît, augmentant ainsi le risque de cancers de la peau. Enfin, la benzophénone est aussi connue comme un perturbateur endocrinien, affectant les fonctions thyroïdiennes et induisant une activité anti-androgène, pouvant retarder le développement des testicules et causer des déformations anatomiques aux organes reproducteurs féminins.

À ce jour, l'octocrylène a déjà été interdit dans les produits de protection solaire dans certains territoires comme les îles Vierges américaines ou la république des îles Marshall. Les produits cosmétiques contenant de l’octocrylène sont également interdits en République des Palaos (Micronésie) depuis le 1er janvier 2020. Le président Tommy Remengesau, Jr, qui a signé l'interdiction, a déclaré : "Palaos a identifié une menace environnementale émergente qui est uniquement liée au tourisme : l'utilisation de crèmes solaires dans les loisirs de plein air. La régulation préventive de ces produits chimiques et d'autres contaminants à risque n'est pas seulement une bonne politique, mais aussi la manifestation d'un paradigme traditionnel du Pacifique en matière de gestion de la conservation. Nous devrions exiger des études intensives et indépendantes sur la sécurité de tous les produits chimiques utilisés dans les produits de soins personnels, et les nouvelles recherches comme celle-ci renforcent encore cet impératif. La science doit passer en premier, nous ne pouvons pas jouer avec la santé de l’environnement"4.

Les conclusions de cette étude inédite apportent de nouvelles preuves scientifiques pour faire valoir que les produits à base d'octocrylène – et donc contaminés par de la benzophénone – peuvent constituer une menace pour la santé individuelle et publique, ainsi que pour l’environnement. Et l’équipe de conclure : « Nos résultats plaident en faveur de la mise en place de régulations dictées par le principe de précaution dont l'objectif serait la protection de la santé publique et de l’environnement ».


[1] L'absorption cutanée de benzophénone dans l'organisme peut dépasser 70 %, selon des études menées par le professeur Howard Maibach et ses collègues dans les années 1990 - un argument de poids en faveur de l'interdiction réglementaire de ce produit et de l’octocrylène dans les parfums et autres produits d’usage topique.
[2] Food et Drugs Administration
[3] Conclusions d’une précédente étude conduite par les chercheurs du Laboratoire de biodiversité et biotechnologies microbiennes, publiée le 5 décembre 2018 dans la revue Analytical Chemistry : http://www.sorbonne-universite.fr/actualites/les-coraux-menaces-par-nos-cremes-solaires
[4] Communiqué original en anglais: “Palau identified an emerging environmental threat that is uniquely tied to tourism: sunscreen use in outdoor recreation. Precautionary governance of these chemicals and other contaminants of emerging concern is not only good policy, but also a manifestation of a traditional Pacific paradigm of conservation management. We should demand intensive, independent studies on the safety of all the chemicals used in personal care products, and emerging research like this further strengthens that imperative. Science has to come first, we cannot gamble with environmental health.”

Référence:

Time-dependent benzophenone accumulation in commercial sunscreen products from the degradation of octocrylene, Craig A. Downs, Joseph C. DiNardo, Didier Stien, Alice M. S. Rodrigues and Philippe Lebaron, Chemical Research in Toxicology, 8 March 2021.

DOI : https://doi.org/10.1021/acs.chemrestox.0c00461

Contacts :

Philippe Lebaron

Professeur de microbiologie et d’écologie marine à Sorbonne Université

Didier Stien

Directeur de recherche au CNRS                                                                             

Marion Valzy

Service presse de Sorbonne Université

À la Une

Fermeture d'été : du 24 juillet au 22 août inclus, tous les sites et campus de la faculté sont inaccessibles. L'ensemble des services est fermé.

Rentrée 2021

Vous trouverez sur cette page les indications relatives au parcours de rentrée étape par étape, pour bien débuter votre année universitaire à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université.



Résonances oasiennes

Par Marc Breviglieri, Noha Gamal Said et David Goeury

Approches sensibles de l'urbain au Sahara

Byzance et ses voisins, XIIIe-XVe siècle

Par Elisabeth Yota

Art, identité, pouvoir

Graduate

25 000

Étudiantes et étudiants

1 200

Enseignantes et enseignants

720

Personnels

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

Médecine

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PASS (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Etudier à
la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

21 393

usagers

17 527

étudiants

715

hospitalo-universitaires

12

centres de recherche

Chiffres-clés


Découvrir les dernières parutions

Toutes les parutions

Sorbonnavirus

Par Pierre-Marie Chauvin et Annick Clement

Regards sur la crise du coronavirus

La Rue qui nous sépare

Par Célia Samba

Les langues de la médecine

Par Pascaline Faure

La vague. L'épidémie vue du terrain

Par Renaud Pialoux

La médecin

Par Karine Lacombe, Fiamma Luzzati

Une infectiologue au temps du corona

Le Cinéma intérieur

Par Lionel Naccache

Projection privée au cœur de la conscience

Miction impossible

Par Pr Corinne Isnard Bagnis

Face aux risques

Par Pascal Griset, Jean-Pierre Williot, Yves Bouvier

Une histoire de la sûreté alimentaire à la santé environnementale

Ça se passe à la Faculté des Sciences et Ingénierie

Tout voir

Des formations riches et exigeantes

La faculté accompagne plus de 20 000 étudiants vers le monde professionnel grâce à une très large offre de formations adossées à la recherche, disciplinaires et interdisciplinaires, afin de répondre à tous les défis, scientifiques, technologiques et sociétaux. Son cycle d’intégration pluridisciplinaire et son dispositif majeure-mineure en licence, ses 80 parcours de masters, ses formations internationales, ses cursus en apprentissage et son offre de formation continue permettent de proposer des parcours riches et exigeants, adaptés aux projets de chacun, nourris par les recherches de ses enseignants-chercheurs et chercheurs.

Recherche

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la Faculté des Sciences et Ingénierie soutient la recherche au cœur des disciplines, la recherche aux interfaces, le développement de partenariat avec les entreprises, et favorise l'émergence de nouvelles thématiques pour répondre aux grands enjeux  du XXIe siècle.

La vie à
la Faculté des Sciences et Ingénierie

Que ce soit sur le campus Pierre et Marie Curie, ou dans ses trois stations biologiques, à Banyuls, Roscoff et Villefranche, la Faculté des Sciences et Ingénierie constitue à la fois un lieu d'enseignement, de recherche et d'épanouissement intellectuel, où cours, conférences, colloques, congrès, expositions et autres manifestations scientifiques rythment la vie de ses étudiants et de ses personnels.

La vie associative à la faculté des Sciences et Ingénierie

Vie associative

Découvrez la vie associative de la Faculté des Sciences et Ingénierie.