mission-bougainville
  • Recherche

Mission Bougainville : scientifiques et militaires s’engagent pour la biodiversité marine

Pour préserver l’océan, il faut connaître le peuple qui l’anime. Un peuple composé de dizaines de milliards de microorganismes appelé le microbiome océanique. Sans lui, pas d’oxygène et pas de vie sur Terre ! Pour mieux comprendre ce peuple invisible et son adaptation face au changement climatique, l’Institut de l’Océan de l’Alliance Sorbonne Université et la Marine nationale se joignent au programme international Plankton Planet* dans une mission d'observation scientifique unique au monde : la Mission Bougainville. Explications.

Le microbiome océanique : l’univers invisible des océans

Dans chaque litre d’eau de mer à l’échelle planétaire vit un peuple de microorganismes. Virus, bactéries, protistes, animaux… Ils sont entre 10 et 100 milliards et forment le plus grand réseau de vivants planétaires : le microbiome océanique, aussi appelé plancton. 
D’une taille microscopique (moins d’1 mm) et invisible à nos yeux, le microbiome océanique est encore mal connu, alors qu’il contient la majeure partie de la biodiversité marine et régule l’écologie de notre planète. Ce plancton flotte au gré des courants depuis quatre milliards d'années, soit bien avant l’arrivée sur Terre des plantes, des animaux… et des humains ! C’est en partie grâce à lui que la planète est habitable. Ces organismes jouent donc un rôle majeur dans son équilibre si délicat. 

Un consortium inédit pour étudier le plancton 

En 2015, des chercheuses et chercheurs de la station biologique de Roscoff (Sorbonne Université/CNRS), de l’université américaine de Stanford et du Maine, associés avec des marins de la Fondation Tara Océan, créent Plankton Planet.  Ce programme d'envergure internationale vise à mobiliser la curiosité et la créativité des citoyens des mers (seatizen), et des ingénieurs et scientifiques en écologie, afin de mettre œuvre une nouvelle génération d’instruments de mesure du plancton. 
En 2021, c’est au tour de l’Institut de l’Océan de l’Alliance Sorbonne Université et de la Marine nationale de se rallier à ce programme.  La Mission Bougainville est née. 
Cette mission, tirée du nom d’un grand explorateur français Louis-Antoine de Bougainville (lire encadré), est l’occasion unique pour profiter du rayonnement de la flotte française et de sa présence dans des zones océaniques lointaines et peu fréquentées.  

Des capteurs « frugaux » montent à bord de navire de la Marine

Ces tout nouveaux outils de mesure simples à utiliser, peu coûteux et open source, créés par Plankton Planet, se hisseront à bord de navires de la Marine nationale. Ils permettront de mesurer les microorganismes marins : 

  • Dans les océans Austral, Indien et Pacifique, 
  • Dans de nombreuses zones  situées en-dehors des grandes routes maritimes où peu de bateaux ont d'habitude accès pour des raisons de sécurité. 

A long terme, l’objectif est de déployer ces capteurs sur de nombreux voiliers, bateaux de commerce, de transport ou de pêche pour que chaque seatizen du monde prenne part à cette démarche éco-citoyenne du microbiome océanique.  

Wanted : étudiants et étudiantes motivées à partir en mer !

La Mission Bougainville souhaite impliquer la communauté étudiante de Sorbonne Université. En ce sens, elle lance un appel à candidatures à destination de ses étudiantes et étudiants en master. 
En septembre 2023, quatre d’entre eux se mueront en officiers de la biodiversité, sous le statut militaire volontaire officier aspirant (VOA). Ils embarqueront pendant un an sur l’un des trois Bâtiments de soutien et d’assistance outre-mer (BSAOM) de la Marine nationale et sillonneront les 11 millions de km2 de la France océanique pour récolter des données biologiques sur le microbiome. 
Ces données, accessibles ensuite aux scientifiques du monde entier, permettront de surveiller la santé des écosystèmes marins et leur évolution face au réchauffement climatique.


Une mission, trois objectifs

  1. Récolter des données dans des zones lointaines rarement échantillonnées, sur des séries spatio-temporelles longues, pluriannuelles, et sur les parcours des bâtiments de soutien et d’assistance de la Marine localisés dans les territoires d’outre-mer
  2. Contribuer à la fiabilisation et la normalisation des capteurs et bases de données, et à la mise en place d’une démarche de production pour des applications universelles à large échelle
  3. Sensibiliser et engager les étudiants et étudiantes de Sorbonne Université et les marins de la Marine nationale dans une démarche éco-citoyenne planétaire de mesure et protection des océans.

* Sorbonne Université, CNRS, MIT, Stanford University, University of Maine, University of Auckland, Fondation Tara Océan, Association Plankton Planet

Qui est Louis-Antoine de Bougainville ?

Le comte Louis-Antoine de Bougainville était un officier de marine, explorateur et écrivain français. Entre 1766 et 1769, il a mené le premier tour du monde officiel français en conviant pour son vaste projet des officiers, des équipages expérimentés et deux scientifiques. 
De retour sur la terre ferme, il publie un ouvrage sur son périple Voyage autour du monde par la frégate La Boudeuse et la flûte L’Étoile qui servira de références à de nombreux autres navigateurs.

4

Les forums de la vie étudiante et associative ont lieu du 20 au 27 septembre sur les différents campus de la Faculté des Lettres.

Dernière semaine des stands de rentrée

Jusqu'au 23 septembre, rencontrez les emplois étudiants en Sorbonne, à Clignancourt et à Malesherbes. Ils répondent à vos questions et vous orientent de 9h à 16h.



L'Europe avant l'État

Par Jean-René Trochet

Tribus, clans et voisinage en Europe. De l'Antiquité au XXe siècle

Graduate

25 000

Étudiantes et étudiants

1 200

Enseignantes et enseignants

720

Personnels

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

Médecine

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PASS (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Etudier à
la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

21 393

usagers

17 527

étudiants

715

hospitalo-universitaires

12

centres de recherche

Chiffres-clés


Découvrir les dernières parutions

Toutes les parutions

Apologie de la discrétion

Par Lionel Naccache

Comment faire partie du monde ?

Le Grand Livre des pratiques psychomotrices

Par Anne Vachez-Gatecel, Aude Valentin-Lefranc

Fondements, domaines d'application, formation et recherche

Je marche donc je pense

Par Roger-Pol Droit et Yves Agid

Réussir sa consultation en anglais

Par Dr Pascaline Faure

La recherche en temps d'épidémie

Par Patrice Debré

Du sida au Covid, histoire de l'ANRS

Neurosciences cognitives

Par / Sous la direction de Mehdi Khamassi

Sorbonnavirus

Par Pierre-Marie Chauvin et Annick Clement

Regards sur la crise du coronavirus

Les langues de la médecine

Par Pascaline Faure

La médecin

Par Karine Lacombe, Fiamma Luzzati

Une infectiologue au temps du corona

Le Cinéma intérieur

Par Lionel Naccache

Projection privée au cœur de la conscience

Des formations riches et exigeantes

La faculté accompagne plus de 20 000 étudiantes et étudiants vers le monde professionnel grâce à une très large offre de formations adossées à la recherche, disciplinaires et interdisciplinaires, afin de répondre à tous les défis, scientifiques, technologiques et sociétaux. Son cycle d’intégration pluridisciplinaire et son dispositif majeure-mineure en licence, ses 80 parcours de masters, ses formations internationales, ses cursus en apprentissage et son offre de formation continue permettent de proposer des parcours riches et exigeants, adaptés aux projets de chacun, nourris par les recherches de ses enseignantes-chercheuses, enseignants-chercheurs, chercheurs et chercheuses.

Recherche

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la Faculté des Sciences et Ingénierie soutient la recherche au cœur des disciplines, la recherche aux interfaces, le développement de partenariat avec les entreprises, et favorise l'émergence de nouvelles thématiques pour répondre aux grands enjeux  du XXIe siècle.

La vie à
la Faculté des Sciences et Ingénierie

Que ce soit sur le campus Pierre et Marie Curie, ou dans ses trois stations biologiques, à Banyuls, Roscoff et Villefranche, la Faculté des Sciences et Ingénierie constitue à la fois un lieu d'enseignement, de recherche et d'épanouissement intellectuel, où cours, conférences, colloques, congrès, expositions et autres manifestations scientifiques rythment la vie de ses étudiants et de ses personnels.

La vie associative à la faculté des Sciences et Ingénierie

Vie associative

Découvrez la vie associative de la Faculté des Sciences et Ingénierie.



Stem Cell Biology and Regenerative Medicine

Par Charles Durand & Pierre Charbord

River Publishers Series in Biotechnology and Medical Technology Forum

Du Laboratoire Arago à l'Observatoire océanologique de Banyuls

Par / Sous la direction de Guy Jacques et de Yves Desdevises

Une épopée humaine et scientifique