• Recherche

BIOMEMORY, lauréate du concours i-Lab 2021

La startup BIOMEMORY, cofondée par Stéphane Lemaire, Directeur de Recherche au CNRS, Pierre Crozet, maître de conférences à Sorbonne Université et Erfane Arwani, entrepreneur du numérique, est lauréate du 23e concours d’innovation i-Lab 2021.

Ce concours national, financé par le Programme d’investissement d’avenir, est organisé par le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation en partenariat avec Bpifrance. Son objectif : détecter des projets de création d’entreprises de technologies innovantes et soutenir les meilleurs d’entre eux grâce à une aide financière et un accompagnement adapté. Ce sont déjà plus de 3 817 jeunes entreprises qui ont été récompensées.

Entreprise au carrefour des biotechnologies et de l'informatique, BIOMEMORY a été fondée par Stéphane Lemaire, Directeur de Recherche au CNRS, Pierre Crozet, maître de conférences à Sorbonne Université et Erfane Arwani, entrepreneur du numérique.

La startup répond à un enjeu sociétal et écologique : le stockage des données numériques. Dans ce cadre, l’équipe à la base du projet a développé une technologie disruptive de stockage des données numériques sur ADN. Cette molécule biologique permet, de par ses caractéristiques chimiques, de conserver des données dans un volume des milliards de fois plus petit que sur les supports actuels (comme les disques durs), mais surtout sans aucun apport d’énergie au cours du temps. Cette technologie, le DNA DRIVE, a fait l’objet d’un dépôt de brevet. Comme preuve de concept, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen ainsi que la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne ont été encodées et stockées sur ADN, avant d’être décodées avec succès.

La cérémonie dédiée au concours d’innovation qui a mis à l’honneur les lauréats des concours i-PhD, i-Lab et i-Nov s'est tenue le jeudi 8 juillet en présence de Jean Chambaz, président de Sorbonne Université, Barbara Pompilli, ministre de la Transition Écologique, Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, Cédric O,  Secrétaire d’État de la transition numérique et des communications électroniques et Guillaume Boudy, Secrétaire général pour l’investissement.

Retrouvez l'intrégalité du palmarès.

i-PhD et i-Nov : d'autres récompenses pour Sorbonne Université

Concours i-PhD

Optobos
SATT Lutech/Institut des systèmes intelligents et de robotique/Sorbonne Université/CNRS/INSERM

Le projet Optobots propose un nouvel outil pour la manipulation unicellulaire, notamment des gamètes
pour la Fécondation In Vitro (FIV).
L’Organisation Mondiale de la Santé reconnaît l’infertilité comme un problème de santé publique, qui affecte environ 15 % des couples en âge de procréer. Plus de huit millions d'enfants dans le monde sont nés grâce à la FIV. En France, 1 bébé sur 30 est issu de ces techniques et plus de 100 000 tentatives par an sont réalisées dans les centres d’assistance médicale à la procréation. Cependant, moins de 10 % des embryons conçus in vitro s’implantent avec succès. Les technologies pour la FIV, notamment celles concernant la micromanipulation, ont peu évolué depuis que la première FIV-ICSI a été réalisé, il y a 30 ans. Les résultats sont dépendants de l’opérateur et varient considérablement d’un laboratoire à un autre : en France par exemple, le taux de réussite varie de 15 à 35 %.
Optobots utilise des technologies robotiques innovantes et brevetées pour l’automatisation et l’assistance des cycles complets de FIV afin de réduire l'erreur humaine et la variabilité des résultats, tout en optimisant le temps de manipulation nécessaire par les embryologistes pour effectuer un cycle. Optobots a pour ambition in fine de contribuer à l'augmentation du taux de réussite de la FIV.

OrgaScreen
PSL Valorisation/Laboratoire de Physique de l'Ecole normale supérieure/ENS /CNRS /Sorbonne Université/ Université de Paris

OrgaScreen va offrir pour la première fois une méthode innovante afin d'étudier n’importe quel objet intracellulaire humain. Cet atout unique permettra d’améliorer radicalement la sélection de candidats médicament entrant en phase préclinique.
Cette technologie est fondée sur l’extraction, le tri et l’analyse d’organelles cellulaires humaines. Celles-ci sont incubées on-chip avec des médicaments afin d’effectuer des analyses à haute-fréquence. Ces analyses permettront ainsi d’obtenir des informations cruciales sur l’efficacité intracellulaire des molécules candidates.
OrgaScreen fournira des études de conseil, uniques sur le marché, aux industries pharmaceutiques. Ces études évalueront la toxicité, la spécificité et la sélectivité de leurs candidats médicament et permettront de conclure sur la pertinence d’un essai préclinique.

ResolveStroke
Laboratoire d'imagerie biomédicale/Sorbonne Université/CNRS

Pour être efficace, la prise en charge des accidents vasculaires cérébraux (AVC) se doit d’être la plus rapide possible.
Avant de traiter les patients, ceux-ci doivent être amenés à l’hôpital pour y subir un examen d’imagerie cérébrale, ce qui retarde l'administration des soins.
ResolveStroke développe un appareil d’angiographie cérébrale ultraportable, embarqué dans les ambulances. Il permettra de réaliser le diagnostic de manière plus précoce et d'accélérer l’accès aux traitements.
Le marché visé est celui de l'imagerie cérébrale en urgence pour la prise en charge des AVC. Il existe une opportunité de marché à hauteur de 1.5 milliards d'euros dont 30 millions d'euros en France.

Concours i-Nov

HEWEL SAS et son ImVisio-DP

Concept breveté (Sorbonne Université /AP-HP), ImVisio-DP sera la première station de travail professionnelle dédiée aux médecins pathologistes, visant à faciliter l’évolution de leurs pratiques vers un environnement 100 % numérique.
Le diagnostic histopathologique mobilisant principalement l’habileté visuo-cognitive des pathologistes, ImVisio-DP recréera les conditions d’observation et de manipulation des lames numérisées identiques à celles d’un microscope optique, tout en offrant des gains liés aux fonctionnalités numériques : accompagnement au diagnostic, traçabilité, ergonomie, télémédecine, etc.
 

i-PhD, i-Lab, i-Nov

Le concours i-PhD vise à attirer les doctorants et les jeunes docteurs vers la création de start-up et à soutenir les meilleurs travaux de recherche. Situé en amont de i-Lab et i-Nov, il valorise les démarches entrepreneuriales des jeunes chercheurs.

Le concours i-Lab valorise les résultats de la recherche française à travers la création d'entreprises de technologies innovantes. Il soutient les meilleurs projets grâce à une aide financière et un accompagnement.

Le concours i-Nov soutient les projets de développement innovants portés par des start-up et des PME, afin de favoriser l'émergence accélérée d'entreprises leaders dans leur domaine.

À la Une

Fermeture d'été : du 24 juillet au 22 août inclus, tous les sites et campus de la faculté sont inaccessibles. L'ensemble des services est fermé.

Rentrée 2021

Vous trouverez sur cette page les indications relatives au parcours de rentrée étape par étape, pour bien débuter votre année universitaire à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université.



Résonances oasiennes

Par Marc Breviglieri, Noha Gamal Said et David Goeury

Approches sensibles de l'urbain au Sahara

Byzance et ses voisins, XIIIe-XVe siècle

Par Elisabeth Yota

Art, identité, pouvoir

Graduate

25 000

Étudiantes et étudiants

1 200

Enseignantes et enseignants

720

Personnels

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

Médecine

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PASS (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Etudier à
la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

21 393

usagers

17 527

étudiants

715

hospitalo-universitaires

12

centres de recherche

Chiffres-clés


Découvrir les dernières parutions

Toutes les parutions

Sorbonnavirus

Par Pierre-Marie Chauvin et Annick Clement

Regards sur la crise du coronavirus

La Rue qui nous sépare

Par Célia Samba

Les langues de la médecine

Par Pascaline Faure

La vague. L'épidémie vue du terrain

Par Renaud Pialoux

La médecin

Par Karine Lacombe, Fiamma Luzzati

Une infectiologue au temps du corona

Le Cinéma intérieur

Par Lionel Naccache

Projection privée au cœur de la conscience

Miction impossible

Par Pr Corinne Isnard Bagnis

Face aux risques

Par Pascal Griset, Jean-Pierre Williot, Yves Bouvier

Une histoire de la sûreté alimentaire à la santé environnementale

Ça se passe à la Faculté des Sciences et Ingénierie

Tout voir

Des formations riches et exigeantes

La faculté accompagne plus de 20 000 étudiants vers le monde professionnel grâce à une très large offre de formations adossées à la recherche, disciplinaires et interdisciplinaires, afin de répondre à tous les défis, scientifiques, technologiques et sociétaux. Son cycle d’intégration pluridisciplinaire et son dispositif majeure-mineure en licence, ses 80 parcours de masters, ses formations internationales, ses cursus en apprentissage et son offre de formation continue permettent de proposer des parcours riches et exigeants, adaptés aux projets de chacun, nourris par les recherches de ses enseignants-chercheurs et chercheurs.

Recherche

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la Faculté des Sciences et Ingénierie soutient la recherche au cœur des disciplines, la recherche aux interfaces, le développement de partenariat avec les entreprises, et favorise l'émergence de nouvelles thématiques pour répondre aux grands enjeux  du XXIe siècle.

La vie à
la Faculté des Sciences et Ingénierie

Que ce soit sur le campus Pierre et Marie Curie, ou dans ses trois stations biologiques, à Banyuls, Roscoff et Villefranche, la Faculté des Sciences et Ingénierie constitue à la fois un lieu d'enseignement, de recherche et d'épanouissement intellectuel, où cours, conférences, colloques, congrès, expositions et autres manifestations scientifiques rythment la vie de ses étudiants et de ses personnels.

La vie associative à la faculté des Sciences et Ingénierie

Vie associative

Découvrez la vie associative de la Faculté des Sciences et Ingénierie.