• Langue

Centre de recherche sur la pensée antique (Centre Léon Robin)

UMR 8061 - CRPA

  • Unité mixte de recherche

Retour à la page d'accueil de l'école doctorale

Le Centre de recherches sur la pensée antique, plus connu sous le nom de Centre Léon Robin, est une Unité Mixte de Recherche (UMR 8061) placée sous la double tutelle de la Faculté des Lettres de Sorbonne Université et du CNRS, et travaillant en partenariat avec l’Ecole Normale Supérieure de Paris. Il regroupe, pour l’essentiel, des membres du CNRS et des enseignants chercheurs de la Faculté des Lettres de Sorbonne Université et de l’Ecole Normale Supérieure.

Le Centre, dont le directeur actuel est Jean-Baptiste Gourinat (CNRS), a pour mission de susciter et coordonner les recherches concernant la pensée antique et son histoire. Les membres du Centre, regroupés dans différents programmes de recherche (voir l’article Thèmes de recherche et programmes), interrogent les textes dans leur contenu philosophique, tout en tenant le plus grand compte des problèmes philologiques et historiographiques ainsi que de l’arrière-fond politique, religieux, esthétique de ces textes. Il accorde une place importante à l’histoire de leur réception et aux enjeux liés à leurs usages passés et contemporains.

Les activités du Centre, marquées par de nombreux colloques, journées d’études, et séminaires liés aux différents programmes, sont entreprises et coordonnées dans plusieurs types d’action et de moyens de travail qui sont les suivants :

1- Cycle de conférences Léon Robin et séminaire

Le cycle de conférences porte sur un thème ou un auteur fixé pour au moins une année. Chaque séance réunit deux conférenciers, dont chacun intervient pour une durée maximale de 45 mn, suivie de 45 mn de discussion. Une pause entre les deux exposés permet des discussions plus libres.Le séminaire mensuel « Transmission des thèmes et concepts de l’antiquité au moyen âge » (A. Vasiliu, C. Viano depuis 2012) (décliné selon les thèmes suivants « L’âme et ses discours » (A. Vasiliu) (deuxième semestre 2011) et « Causes et principes de l’Antiquité au moyen âge » (depuis 2012) (A. Vasiliu-C. Viano) accueille des chercheurs confirmés et des jeunes chercheurs (doctorants et postdoctorants). Il fonctionne à raison de deux conférences d’une heure chacune, suivies de 30 min. de discussion après chaque conférence. La thématique change tous les deux ans et durant les deux ans sont organisées au moins deux journées d’études (avec 4 ou 5 invités).

Le cycle de conférences Léon Robin et le séminaire « Transmission… » sont tous deux reconnus comme séminaires doctoraux par l’École Doctorale V « Concepts et Langages » de la faculté des lettres de Sorbonne Université.

2- Le Séminaire des travaux en cours

3- Table ronde sur des ouvrages parus

4- Les Séminaires de travail
Il s’agit en général de séminaire de taille réduite, réunissant les chercheurs engagés dans un travail spécifique dans le cadre de l’un des axes. Le format est particulièrement adapté pour les opérations d’édition, traduction et commentaire de textes.

5- Les Journées d’étude et Colloques
Ont été organisés plusieurs journées d’études et colloques qui soit sont en relation avec les activités menées au sein des axes de recherche, soit ont un caractère transversal, soit enfin correspondent à des besoins spécifique de formation (programme d’agrégation, formation continue des enseignants du secondaire, diffusion des connaissances).

6- Le Séminaire des doctorants
Le séminaire doctoral que J. Barnes et F. Wolff ont mis en place à l’ENS est devenu depuis le séminaire doctoral du Centre Léon Robin. Ce séminaire doctoral est associé au séminaire de doctorants en philosophie antique de l’Université de Cambridge, et des sessions communes ont lieu de manière régulière.

 En savoir plus :

Voir aussi la Bibliothèque Léon Robin [Lien manquant] et le formulaire :

Équipes

Le Centre Léon Robin est constitué d’une équipe de direction, de membres permanents (chercheurs CNRS, enseignants - chercheurs, ingénieurs - techniciens - administratifs CNRS) et de membres temporaires (doctorants,postdoctorants, professeurs invités)

Direction

Directeur Gourinat Jean-Baptiste

Membres permanents

Chercheurs CNRS
 
Enseignants - chercheurs
  • Bonelli Maddalena (Université de Bergame - Italie), Enseignant-chercheur
  • Duhot Jean-Joël (Université Lyon III), Maître de conférences
  • Husson Suzanne (Faculté des Lettres de Sorbonne Université), Maître de conférences
  • Laks André  (Faculté des Lettres de Sorbonne Université), Professeur
  • Lefebvre David (Faculté des Lettres de Sorbonne Université), Maître de conférences
  • Toulouse Stéphane (École Normale Supérieure Paris), Maître de conférences
 
Ingénieurs, Techniciens, Administratifs CNRS
  • Masson Joëlle, édition et communication
  • Mathy Corinne, bibliothèque
  • Talis Marie-Michelle, gestion

 

Membres temporaires

Doctorants
 
Postdoctorants
 
Professeurs invités

Direction

  • Gourinat Jean-Baptiste

Communication

La politique de recherche du Centre Léon Robin part d’un double constat. Le premier est l’existence dans la société d’un attrait évident pour la pensée antique, qui s’intéresse à la fois à son aspect théorique fondateur (« sagesse des origines », modèles cosmogoniques et physique grecque, naissance de la logique) et aux modèles de vie prônés par les « sagesses antiques », à leur contribution à la philosophie politique et à l’éthique. Le second est que cet intérêt constant pour l’héritage culturel de l’Antiquité coïncide avec une indubitable crise des études classiques. Le Centre souhaite jouer ainsi un rôle de conservatoire de l’héritage de la pensée antique, mais aussi celui d’un pôle de recherche innovant en s’ouvrant sur des domaines parallèles ou nouveaux. La politique scientifique du Centre joue à la fois d’une inscription dans les questions nouvelles et d’une continuité de courants de recherche où l’intérêt pour la philosophie antique reste une fin en soi, comme en Grande-Bretagne, en Italie ou en Allemagne, qui ont vu surgir ces dernières années de remarquables « centres d’excellence » en la matière. L’importance accordée aux Humanités numériques et aux problèmes de traduction, où le Centre est un interlocuteur reconnu est un bon exemple de la première, l’étude de certains corpus (présocratiques, Aristote, stoïcisme) est un bon exemple du second. L’unité a vocation à continuer à assumer ce double rôle.

Le Centre Léon Robin conçoit la recherche sur un modèle interdisciplinaire, avec des points forts dans la collaboration entre philosophes et philologues, la continuité entre la philosophie antique et son héritage, la mise en contexte de la philosophie avec d’autres aspects de la pensée antique (médecine, religion, alchimie), les humanités numériques et les pratiques de la transmission et de la traduction. Le projet scientifique du Centre est décliné autour de trois axes de recherche principaux, chacun articulé en sous-thème :

Projet scientifique :

(I) concepts et catégories de la philosophie antique :

1.1. La préhistoire des concepts philosophiques
1. 2. La causalité
1. 3. Logique et dialectique
1. 4. La Métaphysique d’Aristote
1. 5. Les concepts en système : le stoïcisme et son évolution

(II) la philosophie naturelle en interaction :

2. 1. Biologie : la génération des animaux d’Aristote
2. 2. Philosophie et médecine
2. 3. L’alchimie et ses modèles théoriques et pratiques

(III) la transmission des doctrines philosophiques :

3. 1. Transmissions et innovations de l’Antiquité au Moyen-Âge
3. 2. Religion et philosophie
3. 3. Traduction
3. 4. Humanités numériques 

En savoir plus (lien vers la page « Recherche » du site Léon Robin) : http://www.centreleonrobin.fr/index.php/recherche

Revues

Le Centre Léon Robin publie deux revues et participe à la publication d’une troisième :

1. Philosophie antique : Problèmes, Renaissances, Usages. (revue fondée et dirigée par A. Laks et M. Narcy en 2001),

2. Chôra, Revue d’études anciennes et médiévales. Philosophie, théologie, science, revue annuelle franco-roumaine fondée en 2003 par Anca Vasiliu (CNRS), Alexander Baumgarten (Univ. de Cluj) et B. Tàtaru-Cazaban (Institut d’histoire des religions, Bucarest).

3. Les Etudes Philosophiques
La revue, fondée par Gaston Berger en 1926, est actuellement dirigée par Jean-François Courtine, Vincent Carraud, Jean-Louis Labarrière et Jean-Luc Marion (directeurs) et David Lefebvre (directeur de la rédaction).

En savoir plus (lien vers la page « Revues » du site Léon Robin) : http://www.centreleonrobin.fr/index.php/publication/revues-2

À la Une

Toutes les démarches sont dématérialisées. Les campus ne sont pas accessibles avant le 13 septembre.

Pour tout renseignement appelez le Fil Jaune : 0 805 360 804 (appel gratuit) (du lundi au vendredi, de 10h à 17h)

Rentrée 2021

Vous trouverez sur cette page les indications relatives au parcours de rentrée étape par étape, pour bien débuter votre année universitaire à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université.

Découvrir la Faculté des Lettres en 8 vidéos

Nouvelle série de 8 vidéos présentant l'essentiel à savoir pour la rentrée en Faculté des Lettres, à l'attention de toutes les nouvelles étudiantes et étudiants.

Graduate

25 000

Étudiantes et étudiants

1 200

Enseignantes et enseignants

720

Personnels

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

Médecine

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PASS (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Etudier à
la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

21 393

usagers

17 527

étudiants

715

hospitalo-universitaires

12

centres de recherche

Chiffres-clés


Découvrir les dernières parutions

Toutes les parutions

Sorbonnavirus

Par Pierre-Marie Chauvin et Annick Clement

Regards sur la crise du coronavirus

La Rue qui nous sépare

Par Célia Samba

Les langues de la médecine

Par Pascaline Faure

La médecin

Par Karine Lacombe, Fiamma Luzzati

Une infectiologue au temps du corona

Le Cinéma intérieur

Par Lionel Naccache

Projection privée au cœur de la conscience

Face aux risques

Par Pascal Griset, Jean-Pierre Williot, Yves Bouvier

Une histoire de la sûreté alimentaire à la santé environnementale

Des formations riches et exigeantes

Recherche

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la Faculté des Sciences et Ingénierie soutient la recherche au cœur des disciplines, la recherche aux interfaces, le développement de partenariat avec les entreprises, et favorise l'émergence de nouvelles thématiques pour répondre aux grands enjeux  du XXIe siècle.

La vie à
la Faculté des Sciences et Ingénierie

Que ce soit sur le campus Pierre et Marie Curie, ou dans ses trois stations biologiques, à Banyuls, Roscoff et Villefranche, la Faculté des Sciences et Ingénierie constitue à la fois un lieu d'enseignement, de recherche et d'épanouissement intellectuel, où cours, conférences, colloques, congrès, expositions et autres manifestations scientifiques rythment la vie de ses étudiants et de ses personnels.

La vie associative à la faculté des Sciences et Ingénierie

Vie associative

Découvrez la vie associative de la Faculté des Sciences et Ingénierie.