Les activités complémentaires

Les activités complémentaires

En complément de la mission principale du jeune chercheur qui est la recherche, un doctorant peut effectuer diverses activités dans ou hors secteur académique dans la limite de 1/6 de la durée annuelle du temps de travail effectif. L’ensemble de ces activités hors recherche contribue à la montée en compétences du doctorant, expériences qui peuvent être valorisées dans le curriculum vitae et dans le portfolio du futur docteur.

Les missions doctorales

Dans le cas d’un doctorant sous contrat doctoral*, il est possible de bénéficier d’une mission complémentaire qui ouvre les droits à une rémunération complémentaire. L’attribution d’une mission complémentaire fait l’objet d’une sélection spécifique. 

* Contrat doctoral tel que défini dans le décret du 29 août 2016 modifiant le décret du 23 avril 2009

Il existe 4 types de mission doctorale :

Les missions d’enseignement se déroulent au sein d'une UFR en lien avec une équipe pédagogique. Les doctorants chargés de mission assurent un service annuel de 64h de travaux dirigés et/ou de travaux pratiques en Licence, exceptionnellement en Master selon les besoins du Département d’enseignement. Un tuteur pédagogique suit le déroulement de l’enseignement mené par le doctorant.

Les chargés de mission peuvent être également affectés en Bibliothèque où ils assurent des enseignements de maîtrise de l’information scientifique (recherche bibliographique, gestion des données scientifiques …).

Quelques postes sont également proposés par le Département des langues. 

Les doctorants sont accompagnés par Sorbonne Université dans l’exercice de leur mission notamment en pédagogie que ce soit au sein des UFR d’affectation ou par le collège doctoral.

La campagne de recrutement est ouverte de mi-juin à fin août, le nombre de postes variant chaque année en fonction des besoins exprimés par les départements d’enseignement des différentes disciplines.

Vous êtes intéressés par une mission d’enseignement.

Les missions de valorisation sont pilotées par la direction de la recherche qui a en charge la définition et la mise en œuvre d’un plan d’actions au service de l’activité de recherche de Sorbonne Université. 

Les doctorants affectés à de telles missions participent à la valorisation et la protection de l’innovation scientifique en négociant et instruisant des contrats de recherche dans le cadre de partenariats européens, publics ou privés et en accompagnant les structures dans le montage de leurs dossiers en lien par exemple avec la propriété intellectuelle, le transfert de technologie ou le dépôt de brevets.

Les doctorants sont accompagnés par Sorbonne Université dans l’exercice de leur mission au sein de la Direction de la recherche et par le collège doctoral qui propose notamment des formations centrées sur la valorisation et l’entrepreneuriat.

Le temps consacré à ces missions correspond à 32 jours par an.

Vous êtes intéressé par une mission de Valorisation de la recherche.

Les missions d’expertise consistent en une activité professionnelle effectuée par un doctorant dans une entreprise, une administration, une collectivité territoriale, un établissement public, une association ou une fondation. Cette mission est généralement liée au domaine des connaissances et aux compétences du doctorant mais ne doit pas présenter de lien avec le projet de recherche doctoral. Il peut s’agir d’un travail d’audit, de conseil méthodologique, d’expertise scientifique, de veille technologique, d’étude de faisabilité, ou encore de formation de personnel…

Pour un doctorant, une mission d’expertise est l’occasion de mettre à l’épreuve ses compétences dans un contexte différent de celui du laboratoire lui permettant de s’enrichir d’une expérience supplémentaire et d'alimenter sa réflexion sur sa poursuite de carrière mais aussi de diversifier son réseau professionnel.

Le temps consacré à ces missions correspond à 32 jours maximum par an.

Pour ces missions, le recrutement se fait tout au long de l’année en fonction des offres proposées par les entreprises et diffusées aux doctorants par les écoles doctorales. 

Le montage d’une telle mission se fait par une convention signée entre l’établissement employeur du doctorant et le commanditaire de la mission d’expertise. Cette convention définit clairement les missions confiées au doctorant, les modalités d’exécution, de supervision ainsi que d’évaluation.

Si vous êtes en relation avec une entreprise qui souhaite vous proposer une mission d’expertise, contactez le chargé des relations entreprises du collège doctoral.

Les missions de diffusion de l’information scientifique et technique ont pour objectif de promouvoir le monde de la recherche, de faire connaitre les résultats scientifiques et de les diffuser à un large public. Elle consiste en la réalisation d’activités de culture scientifique à destination du monde scolaire et des citoyens. Elle s’effectue au sein de l’université, dans des centres de culture scientifique ou des musées, ou encore dans les écoles. La mission peut également être réalisée en partenariat avec des associations.

Le doctorant conçoit, met en œuvre et suit la réalisation de projets de culture scientifique ou d’événements entrant dans une programmation culturelle, il assure également des actions de médiation en présentiel face à un public.

Lors d’une telle mission, accompagnés par des professionnels de la médiation scientifique, les doctorants contribuent à l’ouverture culturelle des jeunes et moins jeunes mais aussi participent à l’intégration de l’université dans la cité et à diffuser les savoirs à la société. 

Le temps consacré à ces missions correspond à 32 jours maximum par an.

La campagne de recrutement est ouverte chaque année de mi-juin à fin août.

Vous êtes intéressé par une mission de diffusion de l’information scientifique et technique – Médiation scientifique.

Cumul d’activités

Dans le cas où vous n’auriez pas accès à une mission (contrat d’un autre type que le contrat doctoral), vous pouvez effectuer des activités d’enseignement ou d’expertise sous forme de vacations dans le cadre d'un cumul d'activités (selon les conditions précisées dans le décret n° 2007-648 du 2 mai 2007). Mais dans ce cas il est nécessaire de bénéficier d’une autorisation de cumul validée avant le début de votre activité.

Quelle que soit la nature de l’activité, et que ce soit dans le cadre d’une mission doctorale ou dans le cadre d’un cumul d’activités, la durée totale du travail réalisé ne peut en aucun cas excéder un sixième de la durée de travail effectif (soit 64h d’enseignement équivalent TD par an pour l’enseignement, ou 32 jours de travail annuel pour les autres activités).

Les doctorants contractuels ne peuvent exercer aucune autre activité d'enseignement ou d'expertise ou autre en dehors de celles décrites ci-dessus (Décret n° 2016-1173 du 29 août 2016 modifiant le décret n° 2009-464 du 23 avril 2009).

Les grandes inventions qui font le monde

La quatrième conférence du cycle "Les grandes inventions qui font le monde" se tiendra le 28 avril et sera consacrée aux défis informatiques : des réseaux sociaux à l'intelligence artificielle en Europe, Amérique latine et Amérique du Nord.



Petit vocabulaire actuel - Tchèque

Par Klara Notaro, Pavla Poláchová et Aurélie Rouget-Garma

Sorbonnavirus

Par Pierre-Marie Chauvin et Annick Clément

Regards sur la crise du coronavirus

Graduate

25 000

Étudiantes et étudiants

1 200

Enseignantes et enseignants

720

Personnels

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

Médecine

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PASS (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Etudier à
la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

21 393

usagers

17 527

étudiants

715

hospitalo-universitaires

12

centres de recherche

Chiffres-clés


Découvrir les dernières parutions

Toutes les parutions

La Rue qui nous sépare

Par Célia Samba

Les langues de la médecine

Par Pascaline Faure

La médecin

Par Karine Lacombe, Fiamma Luzzati

Une infectiologue au temps du corona

Le Cinéma intérieur

Par Lionel Naccache

Projection privée au cœur de la conscience

Face aux risques

Par Pascal Griset, Jean-Pierre Williot, Yves Bouvier

Une histoire de la sûreté alimentaire à la santé environnementale

Sorbonnavirus

Par Pierre-Marie Chauvin et Annick Clément

Regards sur la crise du coronavirus

Ça se passe à la Faculté des Sciences et Ingénierie

Tout voir

Des formations riches et exigeantes

La faculté accompagne plus de 20 000 étudiants vers le monde professionnel grâce à une très large offre de formations adossées à la recherche, disciplinaires et interdisciplinaires, afin de répondre à tous les défis, scientifiques, technologiques et sociétaux. Son cycle d’intégration pluridisciplinaire et son dispositif majeure-mineure en licence, ses 80 parcours de masters, ses formations internationales, ses cursus en apprentissage et son offre de formation continue permettent de proposer des parcours riches et exigeants, adaptés aux projets de chacun, nourris par les recherches de ses enseignants-chercheurs et chercheurs.

Recherche

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la Faculté des Sciences et Ingénierie soutient la recherche au cœur des disciplines, la recherche aux interfaces, le développement de partenariat avec les entreprises, et favorise l'émergence de nouvelles thématiques pour répondre aux grands enjeux  du XXIe siècle.

La vie à
la Faculté des Sciences et Ingénierie

Que ce soit sur le campus Pierre et Marie Curie, ou dans ses trois stations biologiques, à Banyuls, Roscoff et Villefranche, la Faculté des Sciences et Ingénierie constitue à la fois un lieu d'enseignement, de recherche et d'épanouissement intellectuel, où cours, conférences, colloques, congrès, expositions et autres manifestations scientifiques rythment la vie de ses étudiants et de ses personnels.

La vie associative à la faculté des Sciences et Ingénierie

Vie associative

Découvrez la vie associative de la Faculté des Sciences et Ingénierie.