Humanature : Comprendre les relations humain-nature à l’ère du numérique

Mélusine Martin, doctorante au sein de l’équipe Histoire et dynamique des espaces anglophones à Sorbonne Université et à James Cook University.

Découvrir le travail de recherche de Mélusine Martin.

Une relation holistique avec la nature inclut à la fois le potentiel de la nature à nous nourrir, et notre capacité à retourner cette connexion en préservant l’environnement. Cependant, le concept occidental d’un dualisme humain/nature, qui définit les êtres humains et la nature comme séparés, reste enraciné dans le discours écologiste contemporain. Mon étude pour des recherches de doctorat, fondée sur des méthodes mixtes transculturelles (Etats-Unis et Australie), a pour but de comprendre comment l’individu définit son identité en fonction de l’environnement naturel et en quoi la technologie numérique altère cette relation. En plus d’exprimer ces concepts avec des mots, je souhaitais les évoquer par une série d’oeuvres abstraites, une exposition d’art intitulée Humanature.

Wilderness

Technique mixte sur papier recyclé, 30 x 20 cm, 2021.
Les relations que l’être humain occidental entretient avec la nature au XXIe siècle révèlent un ensemble de croyances inhérentes à la culture occidentale. On apprend à séparer la ville de la nature, l’être humain de l’animal, à voir la civilisation en opposition au sauvage, la technologie numérique comme une création artificielle en opposition à naturelle, et l’environnement comme ce décor sur lequel se joue les drames humains plutôt que comme notre maison.

Save the planet, kill yourself

Technique mixte sur papier recyclé, 30 x 20 cm, 2021.
Axée sur une vision anthropocentrique de la nature, la pensée écologiste contemporaine est fondée sur un dualisme humain/nature et sur les dichotomies inhérentes à la culture occidentale. Ces dichotomies  (e.g., nature/culture, masculin/féminin, intellect/émotion, individuel/universel...) ont été remises en question par la recherche et le mouvement militant écologiste et dénoncés comme autant de limitations dans l’engagement pour la protection de la biodiversité.

Pure

Technique mixte sur papier recyclé, 30 x 20 cm, 2021.
Que pensez-vous de cette citation du chercheur américain William Cronon, auteur de The trouble with wilderness : « Si nous nous autorisons à croire que la nature, afin d’être vraie, doit être sauvage, alors notre présence en son sein représente sa chute. L’endroit où nous sommes est l’endroit où la nature n’est pas » ?

We are nature

Technique mixte sur papier recyclé, 30 x 20 cm, 2021.
La connexion à la nature (nature connectedness) est décrite comme la mesure dans laquelle un individu inclut la nature dans sa propre identité. Cela a trois dimensions : la dimension cognitive qui renvoie à notre degré d’intégration à la nature, la dimension affective qui évoque la compassion ressentie envers l’environnement, et la dimension comportementale, qui inclut les actions entreprises pour protéger l’environnement.

Education environnementale

Technique mixte sur papier recyclé, 30 x 20 cm, 2021.
L’éducation ne se fait pas que dans les livres mais est surtout transmise par la famille qui dès l’enfance sensibilise au lien à l’environnement, et cela même en ville (potager sur balcon, observation des oiseaux en parcs urbains, aide au recyclage, etc.).

Eco-anxiété

Technique mixte sur papier recyclé, 30 x 20 cm, 2021.
La crise écologique est décrite comme la faute, donc la responsabilité, de l’être humain et ce schéma de pensée culpabilisant est intégré même par les personnes qui oeuvrent à un mode de vie respectueux de la planète. La relation humain-nature fait naitre des émotions telles que eco-guilt, eco-grief (éco-anxiété), ou solastalgie.

Minimalisme numérique

Technique mixte sur papier recyclé, 30 x 20 cm, 2021.
Légende : Le minimalisme numérique, expression inventée par le chercheur américain Cal Newport, décrit un emploi intentionnel, équilibré et modéré du numérique, et est également une des particularités communes aux participants de mon étude.

À la Une

S2 Inscriptions pédagogiques - correctif - clôture le 26 janvier à 12h00

Rentrée 2021

Vous trouverez sur cette page les indications relatives au parcours de rentrée étape par étape, pour bien débuter votre année universitaire à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université.



Laïcité, un principe

Par Eric Anceau

De l'Antiquité au temps présent

Chroniques de l'Europe

Par / Sous la direction de Sonia Bledniak, Isabelle Matamoros, Fabrice Virgili

Graduate

25 000

Étudiantes et étudiants

1 200

Enseignantes et enseignants

720

Personnels

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

Médecine

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PASS (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Etudier à
la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

21 393

usagers

17 527

étudiants

715

hospitalo-universitaires

12

centres de recherche

Chiffres-clés


Découvrir les dernières parutions

Toutes les parutions

Réussir sa consultation en anglais

Par Dr Pascaline Faure

La recherche en temps d'épidémie

Par Patrice Debré

Du sida au Covid, histoire de l'ANRS

Neurosciences cognitives

Par / Sous la direction de Mehdi Khamassi

Sorbonnavirus

Par Pierre-Marie Chauvin et Annick Clement

Regards sur la crise du coronavirus

Les langues de la médecine

Par Pascaline Faure

La médecin

Par Karine Lacombe, Fiamma Luzzati

Une infectiologue au temps du corona

Le Cinéma intérieur

Par Lionel Naccache

Projection privée au cœur de la conscience

Face aux risques

Par Pascal Griset, Jean-Pierre Williot, Yves Bouvier

Une histoire de la sûreté alimentaire à la santé environnementale

Des formations riches et exigeantes

La faculté accompagne plus de 20 000 étudiants vers le monde professionnel grâce à une très large offre de formations adossées à la recherche, disciplinaires et interdisciplinaires, afin de répondre à tous les défis, scientifiques, technologiques et sociétaux. Son cycle d’intégration pluridisciplinaire et son dispositif majeure-mineure en licence, ses 80 parcours de masters, ses formations internationales, ses cursus en apprentissage et son offre de formation continue permettent de proposer des parcours riches et exigeants, adaptés aux projets de chacun, nourris par les recherches de ses enseignants-chercheurs et chercheurs.

Recherche

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la Faculté des Sciences et Ingénierie soutient la recherche au cœur des disciplines, la recherche aux interfaces, le développement de partenariat avec les entreprises, et favorise l'émergence de nouvelles thématiques pour répondre aux grands enjeux  du XXIe siècle.

La vie à
la Faculté des Sciences et Ingénierie

Que ce soit sur le campus Pierre et Marie Curie, ou dans ses trois stations biologiques, à Banyuls, Roscoff et Villefranche, la Faculté des Sciences et Ingénierie constitue à la fois un lieu d'enseignement, de recherche et d'épanouissement intellectuel, où cours, conférences, colloques, congrès, expositions et autres manifestations scientifiques rythment la vie de ses étudiants et de ses personnels.

La vie associative à la faculté des Sciences et Ingénierie

Vie associative

Découvrez la vie associative de la Faculté des Sciences et Ingénierie.



Du Laboratoire Arago à l'Observatoire océanologique de Banyuls

Par / Sous la direction de Guy Jacques et de Yves Desdevises

Une épopée humaine et scientifique

Neurosciences cognitives

Par / Sous la direction de Mehdi Khamassi