Vue d'artiste de la mission Mars2020
  • Recherche

Décollage de la mission Mars2020 : À la recherche de traces de vie sur Mars

Mars 2020, la prochaine mission martienne de la NASA sera lancée fin juillet 2020.

 

Elle déposera à la surface de la planète rouge l’astromobile (rover) Perseverance qui étudiera des conditions de l’habitabilité de Mars et recherchera des traces d’une vie passée sur Mars.  Il collectera des échantillons qu’il conditionnera afin qu’ils puissent être rapportés sur Terre par de futures missions en cours de préparation. La NASA s’appuie sur le Caltech/JPL pour le développement de cet astromobile. Au sommet de son mât se trouvent les éléments optiques et électroniques des cinq instruments qui constituent SuperCam, destiné à étudier la chimie et la minéralogie des roches et des sols de Mars, ainsi que la composition de son atmosphère. De nombreux laboratoires associés à Sorbonne Université ont contribué à la réalisation de l’instrument SuperCam : le Laboratoire d’Etudes Spatiales et d’Instrumentation en Astrophysique (LESIA), le Laboratoire Atmosphères, Milieux, Observations Spatiales (LATMOS) ainsi que l’Institut de Minéralogie, de Physique des Matériaux et de Cosmochimie (IMPMC).

SuperCam étudiera la chimie et la minéralogie des roches et des sols de Mars, ainsi que la composition de son atmosphère. Cet ensemble instrumental très innovant est développé conjointement par le LANL (Los Alamos, USA) et un consortium de laboratoires français emmené par l’Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP, Toulouse, France), avec une contribution de l’Université de Valladolid (Valladolid, Espagne). Le CNES est responsable, vis-à-vis de la NASA, de la contribution française à SuperCam. Le CNES, le CNRS et de nombreuses universités dont Sorbonne Université ont apporté leur expertise pour la fourniture de cet instrument. L’équipe française contribuant à SuperCam participera aux opérations scientifiques quotidiennes et l’instrument sera opéré en alternance depuis le LANL et le centre de contrôle installé au CNES à Toulouse (FOCSE Mars 2020). De nombreux laboratoires associés à Sorbonne Université ont contribué à la réalisation de l’instrument SuperCam : le Laboratoire d’Etudes Spatiales et d’Instrumentation en Astrophysique (LESIA), le Laboratoire Atmosphères, Milieux, Observations Spatiales (LATMOS) ainsi que l’Institut de Minéralogie, de Physique des Matériaux et de Cosmochimie (IMPMC).

Parmi ceux-ci, l’IMPMC (Sorbonne Université/MNHN/CNRS) est impliqué dans l’instrument SuperCam au travers de quatre chercheurs CNRS hébergés par Sorbonne Université et le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN). Ces chercheurs apportent tout d’abord une expertise pour le développement de l’instrument, notamment la spectroscopie Raman, et ont été fortement impliqués dans la fabrication des cibles de calibration. Pour ces dernières, ils ont contribué à la définition de ces cibles et ont fourni des minéraux de référence issus des collections de Minéralogie du MNHN et de Sorbonne Université. Avec l’aide de la cellule projet de l’institut et la collaboration de chercheurs physiciens, l’IMPMC a aussi rapidement mis en place un banc expérimental unique et original de spectroscopie Raman et de luminescence analogue à l’instrument SuperCam et incluant l’analyse à distance en chambre martienne. Cet instrument a été très sollicité pour étalonner SuperCam et pour initier des études scientifiques en accord avec les thèmes de la mission, notamment en utilisant certains échantillons de la collection de minéraux de Sorbonne Université.

Vue d'artiste du rover Perseverance et présentation des instruments scientifiques

D’un point de vue scientifique, les chercheurs de l’IMPMC s’impliqueront tout d’abord dans les opérations quotidiennes de gestion de l’instrument SuperCam en analysant les données reçues et en contribuant à l’élaboration des activités futures du rover. Leur expertise se situe au niveau géologique, que ce soit sur des problématiques concernant la composition minéralogique et géochimique des roches, et plus globalement l’évolution géodynamique globale de la planète Mars ou les processus d’altération à la surface de celle-ci sous l’effet de circulation d’eau par exemple. Ces chercheurs ont aussi une expertise reconnue pour la thématique phare de la mission qui concerne l’astrobiologie et la recherche de traces de vie actuelle et passée à la surface de Mars. Ils s’impliqueront donc fortement dans la sélection des sites pour l’échantillonnage destiné à être ramené sur Terre dans le cadre du projet global de retour d’échantillons martiens pour tenter de répondre enfin à la question fascinante de l’existence possible de la vie sur Mars. Après un voyage de plusieurs mois, le rover Perserverance se posera à la surface de Mars le 18 février 2021.

Instrument SuperCam situé en haut du mât (l'«œil) » du rover

Dispositif de spectroscopie Raman résolu en temps de l'IMPMC, permettant de faire des expériences en chambre martienne (à droite de l'image) grâce à l'analyse à distance avec un téléscope (en haut à gauche) ©IMPMC

Contact chercheur : Olivier Beyssac, directeur de recherche à l'Institut de Minéralogie, de Physique des Matériaux et de Cosmochimie (IMPMC)

 

À la Une

Pour tout renseignement appelez le Fil Jaune : 0 805 360 804 (appel gratuit) (du lundi au vendredi, de 10h à 17h)

Rentrée 2021

Vous trouverez sur cette page les indications relatives au parcours de rentrée étape par étape, pour bien débuter votre année universitaire à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université.



Les Papyrus de la mer Rouge

Par Pierre Tallet, Mark Lehner

L'inspecteur Merer : un témoin oculaire de la construction des pyramides.

La philosophie des amants

Par Christophe Martin

Essai sur "Julie ou La Nouvelle Héloïse"

Découvrir la Faculté des Lettres en 8 vidéos

Nouvelle série de 8 vidéos présentant l'essentiel à savoir pour la rentrée en Faculté des Lettres, à l'attention de toutes les nouvelles étudiantes et étudiants.

Graduate

25 000

Étudiantes et étudiants

1 200

Enseignantes et enseignants

720

Personnels

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

Médecine

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PASS (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Etudier à
la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

21 393

usagers

17 527

étudiants

715

hospitalo-universitaires

12

centres de recherche

Chiffres-clés


Découvrir les dernières parutions

Toutes les parutions

La recherche en temps d'épidémie

Par Patrice Debré

Du sida au Covid, histoire de l'ANRS

Neurosciences cognitives

Par / Sous la direction de Mehdi Khamassi

Sorbonnavirus

Par Pierre-Marie Chauvin et Annick Clement

Regards sur la crise du coronavirus

La Rue qui nous sépare

Par Célia Samba

Les langues de la médecine

Par Pascaline Faure

La vague. L'épidémie vue du terrain

Par Renaud Pialoux

La médecin

Par Karine Lacombe, Fiamma Luzzati

Une infectiologue au temps du corona

Le Cinéma intérieur

Par Lionel Naccache

Projection privée au cœur de la conscience

Miction impossible

Par Pr Corinne Isnard Bagnis

Face aux risques

Par Pascal Griset, Jean-Pierre Williot, Yves Bouvier

Une histoire de la sûreté alimentaire à la santé environnementale

Des formations riches et exigeantes

La faculté accompagne plus de 20 000 étudiants vers le monde professionnel grâce à une très large offre de formations adossées à la recherche, disciplinaires et interdisciplinaires, afin de répondre à tous les défis, scientifiques, technologiques et sociétaux. Son cycle d’intégration pluridisciplinaire et son dispositif majeure-mineure en licence, ses 80 parcours de masters, ses formations internationales, ses cursus en apprentissage et son offre de formation continue permettent de proposer des parcours riches et exigeants, adaptés aux projets de chacun, nourris par les recherches de ses enseignants-chercheurs et chercheurs.

Recherche

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la Faculté des Sciences et Ingénierie soutient la recherche au cœur des disciplines, la recherche aux interfaces, le développement de partenariat avec les entreprises, et favorise l'émergence de nouvelles thématiques pour répondre aux grands enjeux  du XXIe siècle.

La vie à
la Faculté des Sciences et Ingénierie

Que ce soit sur le campus Pierre et Marie Curie, ou dans ses trois stations biologiques, à Banyuls, Roscoff et Villefranche, la Faculté des Sciences et Ingénierie constitue à la fois un lieu d'enseignement, de recherche et d'épanouissement intellectuel, où cours, conférences, colloques, congrès, expositions et autres manifestations scientifiques rythment la vie de ses étudiants et de ses personnels.

La vie associative à la faculté des Sciences et Ingénierie

Vie associative

Découvrez la vie associative de la Faculté des Sciences et Ingénierie.



Du Laboratoire Arago à l'Observatoire océanologique de Banyuls

Par / Sous la direction de Guy Jacques et de Yves Desdevises

Une épopée humaine et scientifique

Neurosciences cognitives

Par / Sous la direction de Mehdi Khamassi