Acteur majeur de l'espace européen de la recherche et de l'enseignement

Acteur majeur de l’espace européen de l’enseignement supérieur et de la recherche

Membre actif de la League of European Research Universities et de l’European University Association (EUA), Sorbonne Université contribue aux débats sur l’impact et le rayonnement des universités européennes. Elle participe également au renforcement de la coopération multilatérale entre les universités européennes. Ainsi, elle est actrice de la construction politique et pratique de l’espace européen de l’enseignement supérieur et de la recherche. 
Sorbonne Université adhère à la Charte Erasmus pour l’enseignement supérieur (ECHE). 

Acteur majeur de l’espace européen de l’enseignement supérieur et de la recherche

La libre circulation des savoirs

Grâce au dispositif Erasmus+, étudiants et enseignants-chercheurs bénéficient d’opportunités de mobilité en Europe et au-delà. Grâce aux actions Erasmus + « partenariats stratégiques », « alliances de la connaissance » et « développement des capacités », Sorbonne Université  consolide ses collaborations privilégiées avec des universités étrangères, promouvant l’innovation pédagogique, l’échange de bonnes pratiques et l’apprentissage mutuel, ainsi que le renforcement des liens avec les entreprises. 

Par sa politique dynamique de mobilité et le développement de ses partenariats, Sorbonne Université affirme son rôle de dissémination de la connaissance vers tous les secteurs et acteurs de notre société, du citoyen au politique, dans un esprit de science ouverte.

À propos d'Erasmus+

Erasmus (European Region Action Scheme for the Mobility of University Students) est un programme d’actions communautaires qui encourage la coopération universitaire. Incitant des partenariats entre les universités européennes, il facilite, en premier lieu, la mobilité des étudiants et des personnels (enseignent-chercheurs et personnel administratif). En améliorant les fonctionnements administratifs et pédagogiques par l’innovation et l’échanges des bonnes pratiques, il est aussi un vecteur de l’internationalisation des établissements

La nouvelle programmation Erasmus+ est dotée d’un budget record de 26 milliard d’euros pour la période 2021-2027. Plus inclusive, plus innovante et plus écologique, elle vise les objectifs principaux suivants :

  • Le développement de la mobilité sous toutes ses formes (physique, virtuelle, hybride) 
  • Une meilleure accessibilité des actions pour tous 
  • Un renforcement de l’apprentissage linguistique et numérique 
  • La promotion de la citoyenneté européenne et de la démocratisation
  • La promotion de la coopération, de l’innovation et de l’excellence 
  • Le renforcement des liens entre formation, recherche et innovation
  • La participation à la création d’un espace européen de l’éducation supérieur (European Education Area d’ici 2025).

Elle fixe quatre priorités : 

  1. (digital Erasmus) - Promouvoir la transformation digitale - Développer les pratiques digitales dans l’enseignement et dans la gestion de la mobilité notamment au travers de l’initiative carte étudiante européenne
  2. (Green Erasmus) - Promouvoir les pratiques respectueuses de l’environnement et du développement durable
  3. (Inclusion) - Favoriser la participation des étudiants et personnels qui ont le moins d’opportunités
  4. (Civisme) - Promouvoir l’engagement civique des bénéficiaires.

La charte Erasmus pour l’enseignement supérieur (ECHE) établit le cadre général de qualité applicable aux activités de coopération européenne et internationale menées par un établissement d’enseignement supérieur au titre du programme Erasmus+. Son octroi constitue une condition préalable pour tous les établissements situés dans un pays participant au programme et qui souhaitent prendre part à des actions de mobilité et/ou de coopération dans le cadre du programme Erasmus+. En adhérant à ECHE, Sorbonne Université s’engage à en respecter les principes et est autorisée à répondre aux appels à projets du Programme Erasmus+ relevant des trois actions clé: 

  • Action clé 1    « Mobilité des individus » 
  • Action clé 2     « Partenariats pour la coopération »
  • Action clé 3     « Soutien à l'élaboration de politiques et à la coopération » 

Sorbonne Université est ouverte sur le monde et conduit une politique internationale ambitieuse. En s'appuyant sur les activités du Programme Erasmus+ depuis de nombreuses années, elle a augmenté l'internationalisation de son offre de formation, renforcé ses liens avec ses partenaires (en Europe et hors Europe), fait reconnaitre son expertise dans les domaines de la formation et de la recherche.
Les appels à projets sélectionnés contribueront à une politique européenne proactive et volontariste portée par une vice-présidence dédiée et visant à renforcer la dimension européenne dans toutes les activités de l'établissement (enseignement, recherche et innovation).

5 axes majeurs sont envisagés pour développer les activités dans le cadre du programme Erasmus+ :

  • Axe 1 - Moderniser et internationaliser l'enseignement, notamment au travers des partenariats innovants
  • Axe 2 - Développer la mobilité (virtuelle et physique) et assurer l'égalité des chances de ses bénéficiaires (non-discrimination et inclusion)
  • Axe 3 - Assurer la reconnaissance des activités réalisées dans le programme Erasmus +
  • Axe 4 - Renforcer la coopération à travers des partenariats durables
  • Axe 5 - Diversifier la promotion du programme Erasmus + et augmenter la participation de tous

En tant qu'université globale, Sorbonne Université donne un rôle central à l’internationalisation des formations. Par l’intégration des pédagogies et méthodes d’enseignement innovantes et le renforcement des liens entre formation, recherche et innovation la création d’une offre de formations d’excellence sera garantir. Sorbonne Université incite les enseignants-chercheurs à participer aux Programmes Erasmus + et, plus généralement, aux écosystèmes européens. L’internationalisation de l'université repose non seulement sur l'attractivité des formations mais aussi sur l'accueil de nombreux acteurs internationaux en leur sein. La présence des enseignant-chercheurs venant des universités partenaires dans les programmes de formation contribue ainsi à l'ouverture internationale des étudiants. 
 

La mobilité fait partie intégrante de la culture de l’établissement impliquant l’intégralité de ces membres. Sorbonne Université incite et aide ses étudiants et ses personnels à l'envisager pour compléter leur formation ou construire leur carrière.
Offrir une formation à l’international est indispensable pour les diplômés comme pour ceux qui les emploient. Les étudiants comme primo bénéficiaires sont incités à partir dans le cadre de mobilité d’études mais également dans le cadre d'une mobilité de stage. L’accroissement de la mobilité des étudiants et des jeunes chercheurs reste au cœur de l’activité européenne d’établissement. 
Pour accueillir les étudiants et personnels du monde entier, l’université souhaite se donner davantage de moyens: il s’agit de donner envie aux étudiants et chercheurs de venir étudier, chercher et innover à Sorbonne Université et de leur proposer les meilleures conditions d’accueil. En ce qui concerne la mobilité de personnels elle sera encore renforcée et inscrite dans le plan de formation et de carrière.  Des réflexions sur l’intégration des mobilités dans les parcours des différents métiers seront menées.
Sorbonne Université a aussi pour objectif de développer son offre de formation à distance. Elle vise à développer la mobilité virtuelle qui pourrait participer à diversifier le public accueilli ou envoyé en mobilité. Les enseignements à distance (ou hybrides) déjà existants, tels ceux proposés par le Service interuniversitaire d'apprentissage des langues (SIAL), sont déjà des outils usités. En parallèle, Sorbonne Université déploie ces modalités de formation et a obtenu plusieurs financements nationaux pour cela et peut également s'appuyer sur les services dédiés à l'enseignement numérique pour accompagner les enseignants dans cette démarche. 
 

La compréhension et la reconnaissance des compétences acquises au cours d'une mobilité sont des enjeux important pour le succès des projets européens. Sorbonne Université s’appuie déjà sur des services dédiés à la mobilité au sein de ses trois facultés. Ces services facultaires possèdent une parfaite maîtrisée de la mobilité Erasmus. Pour systématiser la reconnaissance basée sur des parcours communs et ainsi améliorer la lisibilité des résultats obtenus au cours d'une mobilité, Sorbonne Université poursuit l’initiative de la carte étudiante européenne. 
L’Alliance européenne 4EU + prévoit notamment la mise en œuvre d’une flexibilité dans les parcours de formation qui a pour objectif de faciliter les mobilités pour les étudiants entre les établissements partenaires. Du fait de l'approbation par tous les partenaires de ces parcours en amont, une reconnaissance mutuelle des crédits ECTS est garantie.

En premier lieu, Sorbonne Université a engagé des partenariats stratégiques ciblés avec des établissements d’enseignement supérieur en Europe et à l’international. L’identification de ces partenaires repose sur plusieurs finalités de coopération différentes et/ou complémentaires : le rayonnement scientifique en coopérant avec des universités de rang mondial, des critères académiques (complémentarité des offres de formation, des langues d’enseignement…), et de valeurs (approche humaniste, responsabilité sociale, diversité). Ces partenariats internationaux stratégiques sont ainsi au cœur de sa politique des relations internationales. Ils sont structurants et complets intégrant des activités de recherche, d’innovation et de formation. Ils visent la circulation d’étudiants dans des parcours de formation internationaux ; la circulation de personnels dans des programmes scientifiques ; le partage d’infrastructures et de bonnes pratiques ; les innovations croisées. 
Le dernier exemple en date qui illustre particulièrement bien le dynamisme et la volonté qui animent Sorbonne Université de construire des partenariats stratégiques avec des universités étrangères, est assurément la création de l'alliance 4EU+ avec des universités Charles de Prague (République Tchèque), d’Heidelberg (Allemagne) et de Varsovie (Pologne), de Milan (Italie) et de Copenhague (Danemark). Elle s’appuie sur des collaborations bilatérales et multilatérales déjà existantes qui peuvent associer des entreprises en France et dans le pays de l’université partenaire ou des collectivités territoriales.   
Sorbonne Université souhaite également coopérer avec des pays en développement une politique de partenariats académiques ciblés dans les pays à faible indice de développement humain et dont les systèmes universitaires sont en cours de structuration, par exemple en Afrique francophone. En nombre volontairement limité, ces partenariats, développés notamment avec l’IRD, privilégient les actions présentant la plus grande pertinence pour le développement académique de ces pays.
 

Sorbonne Université s’engage activement à une promotion auprès de ses étudiants et personnels (enseignants et administratifs), des opportunités de mobilités vers les universités partenaires et des partenariats de coopération. Pour assurer la réalisation de sa stratégie européenne et d’augmenter la participation de l’ensemble de la communauté à Erasmus+, des multiples campagnes de communication récurrentes de sensibilisation du public aux actions du Programme sont prévues. Cette dissémination permettra également d’augmenter la visibilité et de diffuser les résultats déjà acquit et de maximiser leur impact sur les individus, les autres établissements et la communauté académique dans son ensemble. 
Sorbonne Université soutient ses personnels dans leurs démarches en leur proposant un accompagnement individualisé depuis le dépôt du projet jusqu’à sa mise en œuvre, son suivi, son évaluation et la dissémination des résultats.

Recherche et innovation au niveau européen

La communauté de Sorbonne Université participe activement aux programmes européens de recherche et d’innovation, avec de très bons taux de réussite, et contribue ainsi à relever les défis globaux avec ses partenaires européens.  Sorbonne Université apporte aux chercheurs porteurs de projets un accompagnement au montage, un soutien juridique et financier pour répondre aux appels d’offres. Notre communauté saisit l’opportunité de la recherche collaborative en coordonnant ou participant à nombre de projets européens, et les succès de nos équipes montrent leur dimension internationale. De plus, nos enseignants-chercheurs et chercheurs se distinguent par leurs succès à l’ERC, programme européen très compétitif qui octroie des bourses individuelles pour la recherche fondamentale. 

Un réseau d’infrastructures marines pionnier

L’université coordonne l’EMBRC (European Marine Biological Resource Centre) – réseau d’infrastructures européen qui regroupe près de 20 structures et stations de biologie marine dans neuf pays. L’EMBRC a été labellisé « landmark ESFRI » en 2018, confirmant son excellence et sa portée internationale. Sorbonne Université est la première université française à porter une infrastructure européenne. 

Développer le triangle de la connaissance en Europe

Nos projets européens en chiffres

Horizon 2020 

  • 146 projets européens financés
  • 65 projets collaboratifs de recherche et d’innovation
  • 82 projets ERC en cours, 20 nouveaux ERC en 2019
  • 55 projets Actions Marie Sklodowska-Curie

Pour un total de plus de 80 millions d’euros de financement aux équipes Sorbonne Université - 22 millions en 2019. 

Erasmus +

19 projets européens en cours pour plus de 900 000 euros de financement aux équipes de Sorbonne Université

Lancement Horizon Europe @ Sorbonne Université

Nos coordinations en cours

Horizon 2020

Projet H2020 Future and Emerging technologies en physique, « Photons for Quantum Simulation » - l'objectif du projet PhoQuS est de développer une nouvelle plateforme de simulation quantique, basée sur les fluides quantiques photoniques.

Projet H2020 - Marie Skłodowska-Curie Innovative Training Networks, avec le laboratoire ISIR. ANIMATAS cherche à comprendre comment des robots dotés de compétences sociales peuvent être utilisés à l’école pour assister les équipes pédagogiques.

Projet H2020 ERC sur la collaboration entre des chercheurs lauréats ERC et des artistes pour la création de bandes dessinées sur leur projet de recherche.

Projet H2020 Marie Curie Initial Training Network, au laboratoire ISTeP. WAVES rassemble 15 partenaires académiques et industriels pour la formation de doctorants dans le domaine de la propagation des ondes en milieux complexes.

Projet H2020 Marie Curie Initial Training Network, Institut Jean Lerond d’Alembert (IJLRA). PIONEER rassemble 15 partenaires dans 9 pays, pour explorer et développer des technologies de transformation du CO2. Il est associé à 6 partenaires industriels, qui apportent leur savoir-faire technologique et leur vision des besoins. 

Sous l’égide de l’EMBRC, le projet H2020 infrastructures ASSEMBLE PLUS est un réseau de 24 partenaires pour 30 stations marines, qui a pour objectif de stimuler la recherche fondamentale et appliquée en biologie et écologie marine. 

Projet H2020 collaboratif RIA. SO-CHIC rassemble 15 partenaires dans 7 pays, pour mieux comprendre l’impact de l’océan antarctique sur le climat, ce qui permettra à terme d’améliorer grandement nos modèles de prédiction climatiques. 

Projet H2020 collaboratif CSA. EMPOWER a pour objectif d’accélérer le développement de plateformes “post 5G” conjointes UE-Etats-Unis, et de développer un écosystème commun de la connectivité. 

Projet ERC Synergy grant avec les laboratoire LJLL (Yvon Maday) et LCT (Jean-Philippe Piquemal), L’INRIA et l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées. L'ambition du projet EMC2 est de réaliser des percées scientifiques dans le domaine de la simulation moléculaire en rassemblant l'expertise d'une communauté pluridisciplinaire aux interfaces des mathématiques, de la chimie, de la physique et de l’informatique.

Erasmus +

Digital marine est un partenariat stratégique qui unit 6 universités pour développer une plateforme d’apprentissage en ligne pour les sciences marines. 

Université d'été

Profitez de la période estivale pour garder le rythme et vous enrichir grâce aux cycles de conférences ouverts à tout public durant le mois de juillet !
 



Josephine Butler

Par Frédéric Regard

Récit d'une croisade féministe

Sorbonnavirus

Par Pierre-Marie Chauvin et Annick Clement

Regards sur la crise du coronavirus

Graduate

25 000

Étudiantes et étudiants

1 200

Enseignantes et enseignants

720

Personnels

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

Médecine

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PASS (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Etudier à
la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

21 393

usagers

17 527

étudiants

715

hospitalo-universitaires

12

centres de recherche

Chiffres-clés


Découvrir les dernières parutions

Toutes les parutions

Sorbonnavirus

Par Pierre-Marie Chauvin et Annick Clement

Regards sur la crise du coronavirus

La Rue qui nous sépare

Par Célia Samba

Les langues de la médecine

Par Pascaline Faure

La vague. L'épidémie vue du terrain

Par Renaud Pialoux

La médecin

Par Karine Lacombe, Fiamma Luzzati

Une infectiologue au temps du corona

Le Cinéma intérieur

Par Lionel Naccache

Projection privée au cœur de la conscience

Miction impossible

Par Pr Corinne Isnard Bagnis

Face aux risques

Par Pascal Griset, Jean-Pierre Williot, Yves Bouvier

Une histoire de la sûreté alimentaire à la santé environnementale

Ça se passe à la Faculté des Sciences et Ingénierie

Tout voir

Des formations riches et exigeantes

Recherche

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la Faculté des Sciences et Ingénierie soutient la recherche au cœur des disciplines, la recherche aux interfaces, le développement de partenariat avec les entreprises, et favorise l'émergence de nouvelles thématiques pour répondre aux grands enjeux  du XXIe siècle.

La vie à
la Faculté des Sciences et Ingénierie

Que ce soit sur le campus Pierre et Marie Curie, ou dans ses trois stations biologiques, à Banyuls, Roscoff et Villefranche, la Faculté des Sciences et Ingénierie constitue à la fois un lieu d'enseignement, de recherche et d'épanouissement intellectuel, où cours, conférences, colloques, congrès, expositions et autres manifestations scientifiques rythment la vie de ses étudiants et de ses personnels.

La vie associative à la faculté des Sciences et Ingénierie

Vie associative

Découvrez la vie associative de la Faculté des Sciences et Ingénierie.