Enquêtes

Enquêtes

Données sur le devenir professionnel

Suivi d’une cohorte de docteures et docteurs diplômés en 2012, interrogés aux printemps 2013 (1 an), 2015 (3 ans) et 2017 (5 ans)
 
Taux d’emploi :  A 3 ans, 88 % sont en emploi, 3% sont leur propre employeur (dont créateurs d’entreprises), 6% en recherche d’emploi, 2% en reprise d’études, 1% volontairement sans activité.
Localisation géographique : A 3 ans, 43% des docteures et docteurs en emploi sont en poste à l’étranger. Sur la période des 5 ans après le doctorat, on observe une tendance au retour en France des docteures et docteurs  de nationalité française après une expérience à l’international.
Secteurs d’activité : A 3 ans, 55% sont en emploi dans le secteur de la recherche et de l’enseignement supérieur académique, 20% dans le secteur Recherche et Développement privé, 25% dans un secteur hors recherche. Sur la période des 5 ans après le doctorat, on observe une évolution soutenue au profit de la Recherche et Développement privée et les secteurs hors recherche. Cinq ans après l’obtention du diplôme, il y a deux fois plus de docteures et docteurs dans ces secteurs qu’au printemps suivant la soutenance.
Secteur d’exercice : A 3 ans, 64% ont un emploi dans le secteur public. On observe que la part de docteures et docteurs en emploi dans le secteur des entreprises ne cesse d’augmenter pendant la période des 5 ans après l’obtention du diplôme de doctorat. Parmi eux, 59% sont en emploi dans les petites et moyennes entreprises (PME) ou des entreprises de taille intermédiaire (ETI) 5 ans après l’obtention de leur diplôme. Même si les PME et les grandes entreprises restent majoritairement les types d’entreprises où les docteures et docteurs sont en emploi, leur part diminue nettement au profit des ETI sur la période des 5 ans après la soutenance.  
Statut de l ‘emploi : A 3 ans, 53 % sont en EDI (emploi à durée longue ou indéterminée) (32% dans le secteur public; 85% dans le secteur privé). Dans tous les secteurs d’activité, l’emploi des docteures et docteurs se stabilise durant les 5 ans suivant la soutenance (39% en EDI à 1 an et 76% en EDI à 5 ans). La part en EDI dans le secteur public est toujours inférieure à celle dans le secteur des entreprises.
Satisfaction que leur apporte leur emploi : A 3 ans, 79 % des docteures et docteurs en emploi se disent satisfaits ou très satisfaits de leur emploi.  
Adéquation entre la situation actuelle et le projet professionnel : A 3 ans, 80% des docteures et docteurs en emploi mentionnent une bonne ou très bonne adéquation.  
Plus-value du doctorat : Les personnes enquêtées considèrent que les connaissances, compétences et capacités acquises pendant leur formation doctorale ont représentées une plus-value indispensable (47%), déterminante (32%) ou utile (18%) dans leur poursuite de carrière.  


Sources : enquêtes Adoc

Résultats de l’enquête 2016 réalisée sur les diplômés 2013


Les doctorantes et doctorants ayant soutenu leur thèse de doctorat dans le courant de l’année civile 2013 forme une population en grande partie déjà insérée dans la vie professionnelle avant l’inscription en doctorat : 40% exerçaient des fonctions d’enseignement dans le secondaire ou le supérieur (dont 47% d'agrégées ou agrégés titulaires ou stagiaires) et 17% occupaient un emploi de cadres ou une profession intellectuelle supérieure (hors enseignement).
L’enquête est réalisée en janvier 2016 (entre 2 et 3 ans après l’obtention du doctorat)


Taux d’emploi 78% sont en emploi, 11% en recherche d’emploi, 4% en retraite ou inactivité (sans emploi et n’en cherchant pas), 7% en formation et autres
Localisation géographique :  30,6% des docteures et docteurs en emploi sont en poste à l’étranger
Professions et Catégories socio-professionnelles : 98,6% des docteures et docteurs en emploi ont un emploi de cadre ou une profession intellectuelle supérieure dont :

  • Maîtres de conférences et assimilés 17%*
  • Professeures ou professeurs agrégés ou certifiés de l’enseignement secondaire 17%
  • Professeures ou professeurs agrégés ou certifiés en fonction dans l’enseignement supérieur 9,5%
  • Personnels enseignant temporaire de l’enseignement supérieur 10,2%
  • Chercheurs, chercheuses et post-doctorats 12,9 %
  • Autres cadres de la fonction publique 10,9 %
  • Cadres de l’information, des arts et du spectacle 8,2 %
  • Cadres d’entreprise 6,1 %

*y compris les personnes en emploi à l’étranger déclarant être sur un poste équivalent à celui de maître ou maîtresse de conférences)  (8% des docteures et docteurs diplômés de 2013 ont obtenu un emploi de maître ou maîtresse de conférences en France)


Statut de l ‘emploi

  • Fonctionnaire ou stagiaire de la fonction publique : 46,3%
  • Contrat à durée indéterminée : 19%
  • Contrat à durée déterminée (y compris vacations) : 32%
  • Autre statut : 2,7%

Satisfaction que leur apporte leur emploi
84 % des docteurs en emploi se disent satisfaits ou très satisfaits de cet emploi.  Les sujets qui emportent le plus leur adhésion concernent l’intérêt du travail et les conditions d’exercice.


Sources : Etude de l'observatoire de l'insertion professionnelle et des parcours - analyse 2016


Pour en savoir plus

 

En élément comparatif des enquêtes effectués sur les populations de Sorbonne Université, voici quelques études fait au niveau national.

Les examens du 2e semestre se tiendront du 16 au 25 mai 2022 en présentiel

Campagne d'inscription en formation professionnelle 2022-2023

Préparez dès à présent la faisabilité et l'organisation de votre projet de reprise d'étude pour l'année universitaire 2022-2023 !

La Faculté des Lettres de Sorbonne Université propose au public professionnel et aux entreprises des dizaines de formations de licence et master en arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales.

Formation professionnelle


Écrire à l’encre violette

Par Aurore Turbiau, Margot Lachkar, Camille Islert, Manon Berthier, Alexandre Antolin

Littératures lesbiennes en France de 1900 à nos jours

L'étoffe d'un roi

Par Sandra Martinez

Commerce des parures à la cour d'Espagne (1665-1700)

Graduate

25 000

Étudiantes et étudiants

1 200

Enseignantes et enseignants

720

Personnels

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

Médecine

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PASS (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Etudier à
la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

21 393

usagers

17 527

étudiants

715

hospitalo-universitaires

12

centres de recherche

Chiffres-clés


Découvrir les dernières parutions

Toutes les parutions

Le Grand Livre des pratiques psychomotrices

Par Anne Vachez-Gatecel, Aude Valentin-Lefranc

Fondements, domaines d'application, formation et recherche

Je marche donc je pense

Par Roger-Pol Droit et Yves Agid

Réussir sa consultation en anglais

Par Dr Pascaline Faure

La recherche en temps d'épidémie

Par Patrice Debré

Du sida au Covid, histoire de l'ANRS

Neurosciences cognitives

Par / Sous la direction de Mehdi Khamassi

Sorbonnavirus

Par Pierre-Marie Chauvin et Annick Clement

Regards sur la crise du coronavirus

Les langues de la médecine

Par Pascaline Faure

La médecin

Par Karine Lacombe, Fiamma Luzzati

Une infectiologue au temps du corona

Le Cinéma intérieur

Par Lionel Naccache

Projection privée au cœur de la conscience

Face aux risques

Par Pascal Griset, Jean-Pierre Williot, Yves Bouvier

Une histoire de la sûreté alimentaire à la santé environnementale

Des formations riches et exigeantes

La faculté accompagne plus de 20 000 étudiantes et étudiants vers le monde professionnel grâce à une très large offre de formations adossées à la recherche, disciplinaires et interdisciplinaires, afin de répondre à tous les défis, scientifiques, technologiques et sociétaux. Son cycle d’intégration pluridisciplinaire et son dispositif majeure-mineure en licence, ses 80 parcours de masters, ses formations internationales, ses cursus en apprentissage et son offre de formation continue permettent de proposer des parcours riches et exigeants, adaptés aux projets de chacun, nourris par les recherches de ses enseignantes-chercheuses, enseignants-chercheurs, chercheurs et chercheuses.

Recherche

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la Faculté des Sciences et Ingénierie soutient la recherche au cœur des disciplines, la recherche aux interfaces, le développement de partenariat avec les entreprises, et favorise l'émergence de nouvelles thématiques pour répondre aux grands enjeux  du XXIe siècle.

La vie à
la Faculté des Sciences et Ingénierie

Que ce soit sur le campus Pierre et Marie Curie, ou dans ses trois stations biologiques, à Banyuls, Roscoff et Villefranche, la Faculté des Sciences et Ingénierie constitue à la fois un lieu d'enseignement, de recherche et d'épanouissement intellectuel, où cours, conférences, colloques, congrès, expositions et autres manifestations scientifiques rythment la vie de ses étudiants et de ses personnels.

La vie associative à la faculté des Sciences et Ingénierie

Vie associative

Découvrez la vie associative de la Faculté des Sciences et Ingénierie.



Stem Cell Biology and Regenerative Medicine

Par Charles Durand & Pierre Charbord

River Publishers Series in Biotechnology and Medical Technology Forum

Du Laboratoire Arago à l'Observatoire océanologique de Banyuls

Par / Sous la direction de Guy Jacques et de Yves Desdevises

Une épopée humaine et scientifique