Covid-19 / Sorbonne Université se mobilise pour ses étudiants : aides à la vie quotidienne, aides aux achats informatiques

Consultez la FAQ
Thomas Matagne

Thomas Matagna

Diplômé du master Sciences et Politiques de l'Environnement

Mon objectif est d'avoir un impact sociétal majeur en faisant du covoiturage un véritable service public.

À 33 ans, Thomas Matagne est un entrepreneur engagé. Diplômé du master Sciences et Politiques de l'Environnement et intéressé depuis toujours par les enjeux de la transition écologique, il a créé en 2014 la startup Ecov pour faire du covoiturage un véritable service public. 

Vous avez intégré, en 2005, la première promotion de la double licence Sciences et Sciences sociales avant d’intégrer le master Sciences et Politiques de l'Environnement. Quel souvenir gardez-vous de ce double cursus en partenariat avec Sciences Po ? 

J’en garde un très bon souvenir. Motivé depuis longtemps par les questions de développement durable, ce parcours correspondait exactement à ce que je voulais faire : mieux comprendre les enjeux environnementaux d’un point de vue scientifique afin de développer des solutions concrètes et pertinentes dans l’action publique. 

Les cours de licence proposés à Sciences Po et à la faculté des Sciences et Ingénierie de Sorbonne Université étaient d’un très haut niveau. Le master m’a ensuite permis d’acquérir les compétences spécifiques nécessaires à la réalisation de mon projet professionnel.
 
En 2014, vous avez créé ECOV, une startup dédiée aux solutions de covoiturage pour les territoires périurbains et ruraux. Comment est né ce projet ? 

Après avoir travaillé cinq ans à la région Île-de-France, puis au Ministère du Développement durable sur les questions de transition énergétique, j’ai constaté que l’action publique manquait d'innovations pour répondre concrètement aux enjeux écologiques. 

Avec un taux d’occupation moyen de seulement 1,3 personne par véhicule, la voiture était pour moi un véritable enjeu de politique publique. Or aucune action n’était alors mise en œuvre pour optimiser ce mode de circulation. J’ai donc décidé de monter Ecov, une startup qui s’inscrit dans l’économie sociale et solidaire avec pour ambition de faire de la voiture individuelle un nouveau transport collectif.
 
Quelles solutions propose ECOV ?

Dans les territoires ruraux ou périurbains, souvent dépourvus de transports en commun, Ecov déploie des lignes de covoiturage comparables à des lignes de bus. Nous analysons les flux de circulation pour déterminer les axes routiers où il existe un flot important de conducteurs. Sur ces axes, nous identifions des lieux d'intérêt, comme un gymnase, pour créer un arrêt de covoiturage que nous matérialisons par du mobilier urbain. 
Il suffit alors à l’usager de se rendre à l'arrêt le plus proche de chez lui et d’y renseigner sa destination (sur place ou via l’application). Celle-ci s'affiche sur un panneau lumineux ce qui permet aux conducteurs qui passent par là et qui se rendent dans la même direction de voir sa demande et de le conduire à l'arrêt souhaité. Et cela, avec une attente qui ne dépasse pas quelques minutes.

Comment envisagez-vous la suite ?

Mon objectif est d'avoir un impact sociétal majeur en faisant du covoiturage un véritable service public. Avec déjà 15 implantations en France et 15 000 usagers inscrits, nous souhaitons progressivement mailler l’ensemble des territoires qui en ont besoin. Pour cela, nous misons beaucoup sur la recherche et le développement et les data sciences. Nous avons d’ailleurs recruté, parmi la trentaine de collaborateurs d’Ecov, un doctorant CIFRE qui fait sa thèse dans un laboratoire de mathématiques appliquées de Sorbonne Université. 
 

Entrepreneur social de l’année 2019

Le 31 janvier dernier, Thomas Matagne a été désigné par le Boston Consulting Group « entrepreneur social de l’année 2019 ». Ce prix récompense chaque année deux entrepreneurs qui apportent des solutions innovantes et durables à des problématiques sociales et environnementales fortes. Les lauréats bénéficient d’une mission de conseil pour aider leur projet à changer d’échelle et consolider leurs choix stratégiques.

Covid-19 : Restez à la maison / Appliquez les gestes barrières

En ce moment à la Faculté des Lettres

Tout voir

Formations

Découvrez notre offre de formation

Lettres

La Faculté des Lettres de Sorbonne Université est l’une des plus complètes et des plus importantes, en France et dans le monde, dans le domaine des arts, des langues, des lettres, des sciences humaines et sociales.

 

 

Etudier à
la Faculté des Lettres

Les étudiantes et étudiants ont accès à 30 bibliothèques généralistes et spécialisées réparties sur les 12 sites et à un portail documentaire en ligne accessible 24 heures sur 24, regroupant plus de 1,5 million d’ouvrages. En outre la Faculté dispose d’espaces de coworking installés principalement dans plusieurs bibliothèques.

La vie associative

Découvrez nos 80 associations étudiantes !



Eloge du retard

Par Hélène L'Heuillet

Pourquoi les paysans vont sauver le monde

Par Sylvie Brunel

Graduate

25 000

Étudiants

1 200

Enseignants

720

Personnels

Covid-19 : Restez à la maison / Appliquez les gestes barrières

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

Médecine

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PACES (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Etudier à
la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

21 393

usagers

17 527

étudiants

715

hospitalo-universitaires

12

centres de recherche

Chiffres-clés

Covid-19 : Restez à la maison / Appliquez les gestes barrières

Des formations riches et exigeantes

La faculté accompagne plus de 20 000 étudiants vers le monde professionnel grâce à une très large offre de formations adossées à la recherche, disciplinaires et interdisciplinaires, afin de répondre à tous les défis, scientifiques, technologiques et sociétaux. Son cycle d’intégration pluridisciplinaire et son dispositif majeure-mineure en licence, ses 80 parcours de masters, ses formations internationales, ses cursus en apprentissage et son offre de formation continue permettent de proposer des parcours riches et exigeants, adaptés aux projets de chacun, nourris par les recherches de ses enseignants-chercheurs et chercheurs.

Recherche

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la Faculté des Sciences et Ingénierie soutient la recherche au cœur des disciplines, la recherche aux interfaces, le développement de partenariat avec les entreprises, et favorise l'émergence de nouvelles thématiques pour répondre aux grands enjeux  du XXIe siècle.

La vie à
la Faculté des Sciences et Ingénierie

Que ce soit sur le campus Pierre et Marie Curie, ou dans ses trois stations biologiques, à Banyuls, Roscoff et Villefranche, la Faculté des Sciences et Ingénierie constitue à la fois un lieu d'enseignement, de recherche et d'épanouissement intellectuel, où cours, conférences, colloques, congrès, expositions et autres manifestations scientifiques rythment la vie de ses étudiants et de ses personnels.

La vie associative à la faculté des Sciences et Ingénierie

Vie associative

Découvrez la vie associative de la Faculté des Sciences et Ingénierie.