1 JUIL 2019

Arrivé à Sorbonne Université en novembre 2018, Christopher Cripps était auparavant conseiller spécial du président, chargé du développement stratégique de Sorbonne University Abu Dhabi. Il occupe des postes de direction dans le secteur de l'enseignement supérieur depuis près de 30 ans, notamment dans les domaines de la stratégie et du développement internationaux, de la formation transnationale, mais aussi de la formation des cadres internationaux, des relations d'entreprise, de l'image de marque et du marketing.

Avant de rejoindre Sorbonne Université, Christopher Cripps a été directeur des affaires internationales et européennes à l'université PSL (Paris Sciences et Lettres) d'octobre 2015 à juillet 2018. Il a créé et mis en œuvre le premier plan stratégique de développement international de l'université et établi des partenariats et des collaborations institutionnelles avec notamment Harvard, Columbia, NYU, Cambridge, UCL, EPFL et Université de Pékin. Durant cette période, il a été membre d’un groupe d’experts mandatés par le cabinet du premier ministre français pour conseiller le gouvernement sur les options stratégiques pour l’internationalisation de l’enseignement supérieur français.

De 2007 à 2015, Christopher Cripps a été directeur des affaires internationales à l’École Centrale Paris (à présent Centrale Supélec), où il a créé un nouveau plan de développement international stratégique et dirigé l’extension mondiale de l’école en Europe, aux États-Unis, au Brésil, en Chine et en Inde avec l’implantation de Mahindra Ecole Centrale à Hyderabad.

Avant 2007, Christopher Cripps était directeur des affaires internationales de Grenoble Ecole de Management. Il était responsable de la stratégie et du développement international de l’école, et il a créé la division International Executive Education, qui propose des cours aux cadres du monde entier.

Christopher Cripps est américain et vit en France depuis 1989. Il est titulaire d’un double bachelor en langue française et relations internationales des États-Unis et d’un MBA de la Henley Business School au Royaume-Uni.