• Conférence
  • 14-06-2018
  • Institut d’écologie et des sciences de l’environnement (iEES)
    Salle de conférences, Tour 45, 4e étage, couloir 45-44,
    Campus Pierre et Marie Curie, Place Jussieu, 75005 Paris
  • Sébastien Barot
    Isabelle Goldringer
    François Léger

De l’expérimentation à l’évaluation de l’agroécologie : quels acquis ? quels freins ? 

Jeudi 14 juin, 17h-19h30

Institut d’écologie et des sciences de l’environnement (iEES)

Salle de conférences, Tour 45, 4e étage, couloir 45-44, Campus Pierre et Marie Curie, Place Jussieu, 75005 Paris

Ouvert à tous, inscription obligatoire à : communication@su-ite.eu 

L’agroécologie a fait l’objet d’un grand nombre d’expérimentations qui permettent d’en évaluer les intérêts et les limites. Par exemple différentes associations de variétés de plantes de grande culture ont été testées dans des contextes de production variés dans l’idée de réduire les intrants tout en adaptant au mieux les productions aux territoires. D’autres évaluations portent sur la viabilité économique des systèmes agroécologiques. Quelles sont les méthodes utilisées pour ces évaluations ? Quels en sont les résultats ? Quelles conclusions en tirer pour la transition écologique de notre agriculture ?

Que nous apprennent les expérimentations de mélanges variétaux ?
Sébastien Barot, IRD et iEES, président de la Société française d’écologie

Innovation des variétés et des semences pour l'agroécologie : cultiver la biodiversité
Isabelle Goldringer, Inra de Gif-sur-Yvette

Les fermes agroécologiques sont-elles viables économiquement ?
François Léger, AgroParisTech, UMR SAD-APT


A noter

Jeudi 5 juillet, 17h-19h30
Casser les freins et transformer le système agricole