• Conférence
  • Hôpital Pitié-Salpêtrière - Institut de Myologie - Pavillon Babinski, 91 boulevard de l'hôpital - 75013 Paris
  • Étienne Klein, directeur de recherche au CEA et docteur en philosophie des sciences
  • Yves Agid, neurologue, professeur des universités, praticien hospitalier à la Pitié-Salpêtrière

La Cellule de réflexion en éthique appliquée de l’Institut de Myologie propose cette conférence dans le cadre de ses Rencontres d’éthique de l’Institut de Myologie.

À l’heure de la démonstration de l’efficacité de nouvelles techniques de thérapies cellulaire, génomique, d’ingénierie biotechnologique ou encore d’intelligence artificielle, au sein même de notre institut, il est important de redéfinir la notion de progrès et de se poser la question de sa nécessité : quel progrès, pour qui et à quelles conditions. Dans notre environnement scientifique et médical, l’obligation d’innover s’impose à la fois pour se placer en rupture avec les approches traditionnelles de la médecine et des sciences du vivant qui la sous-tendent mais aussi pour répondre à une pression du discours politique actuel. Un éclairage sur ce concept de progrès et sa mise en perspective, dans notre cadre professionnel et plus largement dans notre époque, est du plus grand intérêt pour penser notre devenir de chercheur, de clinicien, d’ingénieur et de citoyen.

Inscription gratuite obligatoire (nombre de place limité)