16 NOV. 2018

Saviez-vous que le sac banane est de nouveau à la mode ? C’est grâce au décryptage des images publiées sur les réseaux sociaux que Tony Pinville, cofondateur de la startup Heuritech, nous révèle cette dernière tendance. A l’aide de l’intelligence artificielle, il a développé une technologie pour aider l'industrie de la mode et du luxe à identifier les tendances émergeantes et optimiser leurs collections. 

Tony Pinville
Tony Pinville © Sorbonne Université - Pierre Kitmacher

Son parcours

Après avoir exploré, en tant qu’informaticien, le monde de l'entreprise, Tony Pinville réalise son rêve en 2009 : faire de la recherche en intelligence artificielle. Il intègre l’institut des systèmes intelligents et de robotique (ISIR) de Sorbonne Université, et se lance, à 29 ans, dans une thèse visant à améliorer la capacité des robots à apprendre, de façon autonome, des savoir-faire nouveaux dans un monde changeant.

C’est lors de son doctorat qu’il rencontre son futur associé, Charles Ollion, avec qui il va cofonder la startup Heuritech quelques mois seulement après sa soutenance. Cette startup s’appuie sur le deep learning (ou apprentissage profond) que les deux dirigeants ont étudié en thèse. Enorme potentiel pour les entreprises, cette technologie regroupe un ensemble de méthodes d'apprentissage automatique pour modéliser des données avec un haut niveau d’abstraction. Avec son associé, Tony Pinville crée des algorithmes capables de reconnaître des textes ou des images, et met la force de l’intelligence artificielle au service d’entreprises comme La Poste ou Se Loger.

En 2015, après avoir participé en tant que jury au hackathon organisé par Louis Vuitton, il oriente le développement de sa technologie vers les besoins de la mode et du luxe. Grâce à une levée de fonds de 1.1 millions d’euros, il développe avec Heuritech une technologie de reconnaissance visuelle qui analyse les images sur les réseaux sociaux et identifie les tendances actuelles et à venir. Il aide ainsi les marques à savoir si leurs produits ont du succès à travers le monde et à mesurer leurs performances.

Son regard

Lors de la conférence, Tony Pinville s’interrogera sur la manière dont l'intelligence artificielle (IA) peut aider à transformer le monde de la mode. En capturant les tendances marché au plus juste, l'IA peut permettre à cette industrie, la deuxième la plus polluante au monde, de produire mieux et éviter la surproduction.