22 OCT. 2018

Henri Sahla est donateur de la fondation. Il partage avec nous les raisons de son engagement et sa vision de Sorbonne Université.

Henri Sahla
Henri Sahla

Comment avez-vous connu la campagne « Bienvenue au futur » et qu’elles ont été vos motivations pour soutenir Sorbonne Université ?

Je suis Sorbonne-Université depuis sa fusion via le rapprochement de Paris-IV et l'UPMC, ayant été administrateur de Paris-Sorbonne par le passé. Je suis très enthousiaste de ce rapprochement qui crée enfin une nouvelle université pluridisciplinaire avec l'ampleur du périmètre qu'évoque naturellement le nom de Sorbonne partout à travers le monde. J'ai donc naturellement souhaité m'associer à cette très belle dynamique.

Quel projet avez-vous eu envie de soutenir ?

J'ai été très impressionné par les découvertes de nouvelles méthodes d'intervention sur les tumeurs cérébrales, ayant connu des personnes foudroyées par ces maladies que je croyais irrémissibles. Dans un tout autre domaine, j'ai trouvé aussi fascinant cette approche, qui associe l'archéologie et la technologie, consistant à "recréer" en 3D des édifices du passé. Quand on visite un site en touriste, on ne voit que des pierres et quelques pans de mur. Mais ici on nous permet de voir, avec les yeux de l'archéologue, le passé rendu visible et compréhensible et ainsi mis à la portée de tous; la technologie joue ici son rôle d'accélérateur et de diffuseur de la plus haute connaissance. 

Si vous deviez convaincre d’autres donateurs, que leur diriez-vous ?

Je dirais que Sorbonne Université a toutes ses chances dans la bataille mondiale de l'enseignement supérieur et de la recherche. Avec Sorbonne Université, nous avons enfin la taille et l’assise en recherche qui permet de rivaliser avec Cambridge, Oxford, Harvard, etc. Sorbonne Université doit être notre figure de proue et nous devons tous l'aider à réussir, que nous soyons alumni ou non. Aider financièrement certainement, mais aussi, par notre engagement, apprendre au corps universitaire à tisser plus de liens avec le monde économique, afin que la Sorbonne devienne également une marque de référence concernant les partenariats entreprise-université et les débouchés professionnels de ses meilleurs étudiants.