25 NOV 2019
Delacroix
Numérisation 3D de la chapelle des Saints-Anges de l’église Saint-Sulpice de Paris

L’objectif : mêler histoire de l’art et modélisation numérique pour mettre en lumière une partie méconnue du travail du peintre français du XIXème siècle.

Mené par le Centre André Chastel (Sorbonne Université/CNRS), « Delacroix numérique » s’appuie sur l’expertise de Plemo 3D, plateforme mobile d’outils pour la numérisation et la modélisation 3D.

La numérisation de ces œuvres permettra à la fois de les analyser, de les conserver, et de les rendre accessibles au grand public grâce à des visites virtuelles des lieux. Cette documentation photographique complète et inédite pourra aussi servir aux travaux préparatoires à d’éventuelles restaurations. Avec la chapelle des Saints-Anges à Saint-Sulpice, quatre autres grands décors réalisés par Delacroix à Paris entre 1832 et 1861 seront prochainement analysés : le salon du roi et la bibliothèque de l’Assemblée nationale au Palais-Bourbon, la bibliothèque du Sénat au Palais du Luxembourg et la chapelle Sainte-Geneviève à Saint-Denys-du-Saint-Sacrement.

Delacroix en toutes lettres
Le projet prévoit également d’achever l’édition électronique de la correspondance d’Eugène Delacroix : plus de 2000 lettres renseignant à la fois sur sa vie et sur l’élaboration de ses ouvrages. Les grands décors et les écrits qui leurs sont relatifs seront ainsi rassemblés et associés sur une même plateforme.

Ce travail bénéficie des ressources techniques développées au sein du Centre André Chastel (unité mixte de recherche en histoire de l’art Sorbonne Université/CNRS), du Labex OBVIL (Observatoire de la vie littéraire), de la plateforme Plemo 3D et du LAMS (Laboratoire d’Archéologie moléculaire et structurale, autre unité mixte de recherche Sorbonne Université/CNRS).

Delacroix
« Delacroix numérique » s’appuie sur l’expertise de Plemo 3D