Dylan Mermoud Laplace fait partie de la première promotion à avoir bénéficié de la bourse Passeports pour le master en 2014, juste après un bac obtenu au lycée Bernard Palissy à Agen. Remises par la fondation Sorbonne Université et financées grâce au mécénat de Safran, ces bourses sont attribuées à des lycéens pour promouvoir l’égalité des chances. Elles permettent à de jeunes talents de bénéficier d’un tuteur salarié du groupe et ancien étudiant de l’université, et de voir leurs études financées pendant cinq ans, jusqu’au master. 

Dylan a choisi Sorbonne Université pour faire ses études scientifiques, car il souhaitait faire des mathématiques à un haut niveau sans pour autant intégrer une prépa. Il explique qu’à l’aide de la bourse, il a pu se consacrer pleinement à ses études.

« Sans la bourse je n’aurais jamais obtenu de si bons résultats car j’aurais été contraint de travailler le soir pour financer mes études. Je n’aurais d’ailleurs peut-être pas été jusqu’au master. Le fait de ne pas subir cette pression financière a été synonyme d’une grande liberté pour moi. »

Comme les autres boursiers, Dylan a pu également avoir le soutien de son tuteur, Arnaud Coupard. « Le fait d’avoir un tuteur est très précieux » explique-t-il. « Il me conseille énormément, on s’appelle régulièrement. » Il a pu grâce à lui découvrir le monde de l’industrie dès la première année de licence avec un stage d’observation à la SNECMA. « Je pense que cela aurait été difficile pour moi de décrocher un stage sans cette aide car je n’avais alors aucun contact dans ce secteur par mon entourage ou ma famille » avoue l’étudiant.

Dans quelques années, il se rêve en enseignant-chercheur en mathématiques fondamentales à Sorbonne Université, « un cadre exceptionnel pour faire de la recherche » témoigne-t-il.
Pour l’heure, le jeune étudiant s’investit beaucoup dans la vie de son établissement. « Je suis très reconnaissant envers l’université de m’avoir permis d’étudier dans de si bonnes conditions. On m’a tellement donné que je veux donner en retour. Je fais partie du conseil d’administration de Sorbonne Université, et je suis l’un des vice-présidents de l’association générale des étudiants de Paris (AGEP). Honnêtement, si on m’avait dit il y a quatre ans que j’en serai là aujourd’hui, je n’y aurais jamais cru ! »
 

 

 

 

Updated on 26 APR 2018