Siamang naturalisé - collection de zoologie, Sorbonne Université
  • Patrimoines

Musealia - le siamang, l'acrobate des forêts

Tous les mois, Sorbonne Université fait découvrir à sa communauté et au grand public un objet issu de ses collections patrimoniales.

Ce mois-ci, découvrez un spécimen de siamang conservé au sein de la collection de zoologie. Naturalisé au 19e siècle en position bipède et prenant appui sur un bâton, ce singe est pourtant l’un des animaux les mieux adaptés à la brachiation rapide au sommet des forêts.

Le cycle Musealia est piloté par la Bibliothèque de Sorbonne Université, et notamment par son Pôle Patrimoine.

Le siamang

Oublié au fond d’un placard depuis de longues années, un singe naturalisé a suscité un intérêt soudain suite au déménagement de la collection de zoologie. Le siamang, une espèce apparentée des gibbons, habite la canopée des forêts tropicales du sud-est de l’Asie. La connaissance du siamang en Europe a été tardive et ce sont Etienne Geoffroy Saint-Hilaire et Frédéric Cuvier les premiers à en parler en 1821. D’après eux, il s’agissait sans doute d’un type de gibbon mais certains traits, comme la direction des poils de l’avant-bras et l’existence d’une grande poche laryngienne, rapprochaient l’espèce de l’orang-outang. Le seul caractère propre était la réunion des doigts index et médius des pieds par une membrane jusqu’à la dernière phalange, raison pour laquelle Syndactyle a été le premier nom proposé pour l’espèce.

L’origine du spécimen de Sorbonne Université n’était pas connue. Fort heureusement, une note trouvée aux Archives Nationales a apporté l’information manquante. En 1826, la Faculté des Sciences a versé 120 francs pour l’achat d’un « orang syndactyle monté ». L’auteur du montage a été Florent Prévost, premier préparateur à la Sorbonne. La naturalisation de la peau, en position bipède et prenant appui sur un bâton, rappelle fortement le jocko de Buffon.

Siamang prenant appui sur un bâton, collection de zoologie de Sorbonne Université

Une telle attitude fait également écho à la description du comportement des siamangs que Geoffroy Saint-Hilaire et Cuvier font dans leur ouvrage :

« (…) leurs corps, trop haut et trop pesant pour leurs cuisses courtes et grêles, s’incline en avant, et leurs deux bras faisant l’office d’échasses, ils avancent par saccades, et ressemblent ainsi à un vieillard boiteux à qui la peur ferait faire un grand effort ».

Un bien triste portrait pour l’un des animaux les mieux adaptés à la brachiation rapide au sommet des forêts ! De toute évidence, lors des années 1820, l’approche naturaliste n’était pas encore rentrée dans l’étude des animaux à l’université…

Par Santiago Aragon, responsable de la collection de zoologie à Sorbonne Université.

Fiche technique

  • Dénomination/Type : Siamang (Symphalangus syndactylus) naturalisé.
  • Numéro d’inventaire : Réserve-421
  • Description : Taxidermie ancienne sur planche en bois (l. 50 cm ; h. 95 cm ; p. 55 cm).
  • Date : 1826
  • Lieu de conservation : Collection de zoologie

Bibliographie

  • Etienne GEOFFROY SAINT-HILAIRE et Frédéric CUVIER, "Le Siamang" dans Etienne GEOFFROY SAINT-HILAIRE et Frédéric CUVIER, Histoire naturelle des mammifères […], Paris, Lasteyrie, 1821.
  • Santiago ARAGON, "Collections pédagogiques universitaires et construction de savoirs naturalistes", dans Dominique JUHE-BEAULATON, Vincent LEBLAN  (sous la dir.), Le spécimen et le collecteur. Savoirs naturalistes, pouvoirs et altérités (XVIIIe-XXe siècles), Paris, Muséum national d’Histoire naturelle, 2018, pp. 250-275 (Archives ; 27).

À la Une

Fermeture d'été : du 24 juillet au 22 août inclus, tous les sites et campus de la faculté sont inaccessibles. L'ensemble des services est fermé.

Rentrée 2021

Vous trouverez sur cette page les indications relatives au parcours de rentrée étape par étape, pour bien débuter votre année universitaire à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université.



Résonances oasiennes

Par Marc Breviglieri, Noha Gamal Said et David Goeury

Approches sensibles de l'urbain au Sahara

Byzance et ses voisins, XIIIe-XVe siècle

Par Elisabeth Yota

Art, identité, pouvoir

Graduate

25 000

Étudiantes et étudiants

1 200

Enseignantes et enseignants

720

Personnels

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

Médecine

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PASS (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Etudier à
la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

21 393

usagers

17 527

étudiants

715

hospitalo-universitaires

12

centres de recherche

Chiffres-clés


Découvrir les dernières parutions

Toutes les parutions

Sorbonnavirus

Par Pierre-Marie Chauvin et Annick Clement

Regards sur la crise du coronavirus

La Rue qui nous sépare

Par Célia Samba

Les langues de la médecine

Par Pascaline Faure

La médecin

Par Karine Lacombe, Fiamma Luzzati

Une infectiologue au temps du corona

Le Cinéma intérieur

Par Lionel Naccache

Projection privée au cœur de la conscience

Face aux risques

Par Pascal Griset, Jean-Pierre Williot, Yves Bouvier

Une histoire de la sûreté alimentaire à la santé environnementale

Ça se passe à la Faculté des Sciences et Ingénierie

Tout voir

Des formations riches et exigeantes

La faculté accompagne plus de 20 000 étudiants vers le monde professionnel grâce à une très large offre de formations adossées à la recherche, disciplinaires et interdisciplinaires, afin de répondre à tous les défis, scientifiques, technologiques et sociétaux. Son cycle d’intégration pluridisciplinaire et son dispositif majeure-mineure en licence, ses 80 parcours de masters, ses formations internationales, ses cursus en apprentissage et son offre de formation continue permettent de proposer des parcours riches et exigeants, adaptés aux projets de chacun, nourris par les recherches de ses enseignants-chercheurs et chercheurs.

Recherche

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la Faculté des Sciences et Ingénierie soutient la recherche au cœur des disciplines, la recherche aux interfaces, le développement de partenariat avec les entreprises, et favorise l'émergence de nouvelles thématiques pour répondre aux grands enjeux  du XXIe siècle.

La vie à
la Faculté des Sciences et Ingénierie

Que ce soit sur le campus Pierre et Marie Curie, ou dans ses trois stations biologiques, à Banyuls, Roscoff et Villefranche, la Faculté des Sciences et Ingénierie constitue à la fois un lieu d'enseignement, de recherche et d'épanouissement intellectuel, où cours, conférences, colloques, congrès, expositions et autres manifestations scientifiques rythment la vie de ses étudiants et de ses personnels.

La vie associative à la faculté des Sciences et Ingénierie

Vie associative

Découvrez la vie associative de la Faculté des Sciences et Ingénierie.