Manuscrit de l'Alceste de Lully
  • Patrimoines

Musealia - Alceste ou Le triomphe d'Alcide, de Jean-Baptiste Lully (1674)

Tous les mois, Sorbonne Université fait découvrir à sa communauté et au grand public un objet issu de ses collections patrimoniales.

Ce mois-ci, découvrez les partitions manuscrites d’Alceste ou Le triomphe d’Alcide de Jean-Baptiste Lully (1674), conservées actuellement à la bibliothèque Clignancourt.

Le cycle Musealia est piloté par la Bibliothèque de Sorbonne Université, et notamment par son Pôle Patrimoine.

Alceste ou Le triomphe d'Alcide de Jean-Baptiste Lully (1674)

La bibliothèque Clignancourt, héritière des fonds de la bibliothèque de l’Institut de musicologie qui s’était installé rue Michelet après la Première Guerre mondiale, est riche de plusieurs legs de documents importants pour la musicologie, dont ceux de Paul-Marie Masson, premier directeur de l’Institut. Dans ces fonds se trouvent quelques pépites patrimoniales dont deux partitions manuscrites de la tragédie lyrique Alceste ou Le triomphe d’Alcide de Lully, créée par Lully en 1674 d’après un livret de Philippe Quinault inspiré de l’Alcestis d’Euripide.  

Manuscrit de l'Alceste de Lully

Raphaëlle Legrand, professeure de musicologie à Sorbonne Université et membre de l’Institut de Recherche en Musicologie (IReMus, UMR 8223), en souligne l’importance historique :

« Il s’agit de manuscrits de copistes, mais ils sont néanmoins extrêmement précieux. En effet, Lully n’a laissé aucun manuscrit autographe de ses opéras. Il avait l’habitude de dicter ses œuvres, au fur et à mesure de la composition, à des secrétaires. Par ailleurs, l’opéra d’Alceste est une de premières œuvres lyriques de Lully, et dans cette phase initiale de création de l’opéra en France, les œuvres lyriques n’étaient pas publiées. La publication [imprimée] d’Alceste est en effet posthume et peu utile pour une édition critique. Ainsi, ce sont des copies manuscrites de ce type qui livrent les versions les plus anciennes des premiers opéras de Lully. Réalisées dans des ateliers proches du compositeur et probablement établies à partir du matériel d’orchestre de l’Opéra (aujourd’hui disparu), elles sont assez nombreuses mais présentent des variantes qu’il s’agit de confronter pour établir une édition critique. »

Redécouvertes en 2015 par Herbert Schneider, spécialiste de Lully ayant publié en 1981 le catalogue de l’œuvre de ce compositeur, et Jérôme de la Gorce, qui co-dirige avec lui une édition monumentale de ses œuvres complètes, les partitions manuscrites attirent leur attention… et conduisent à la parution en 2018 (chez Georg Olms Verlag) d’une nouvelle édition critique de la partition d’orchestre d’Alceste, établie par Herbert Schneider d’après les versions conservées à Clignancourt ! Les exemplaires conservés à la BSU, remarquables par leur complétude, ont été numérisés dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, et sont librement consultables sur Gallica.

Par Édith Faure, responsable adjointe et responsable des collections de la bibliothèque Clignancourt (BSU).

Fiche technique

  • Dénomination : Alceste ou Le triomphe d’Alcide de Jean-Baptiste Lully
  • Type de document : partitions manuscrites, copiste(s) non identifié(s)
  • Numéro d'inventaire / cote :  Res F7. 253 ; Res F7. 254
  • Description : 136 f. ; 25 x 38 cm
  • Date : 1674
  • Lieu de conservation : Bibliothèque Clignancourt

À la Une

Fermeture d'été : du 24 juillet au 22 août inclus, tous les sites et campus de la faculté sont inaccessibles. L'ensemble des services est fermé.

Rentrée 2021

Vous trouverez sur cette page les indications relatives au parcours de rentrée étape par étape, pour bien débuter votre année universitaire à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université.



Résonances oasiennes

Par Marc Breviglieri, Noha Gamal Said et David Goeury

Approches sensibles de l'urbain au Sahara

Byzance et ses voisins, XIIIe-XVe siècle

Par Elisabeth Yota

Art, identité, pouvoir

Graduate

25 000

Étudiantes et étudiants

1 200

Enseignantes et enseignants

720

Personnels

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

Médecine

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PASS (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Etudier à
la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

21 393

usagers

17 527

étudiants

715

hospitalo-universitaires

12

centres de recherche

Chiffres-clés


Découvrir les dernières parutions

Toutes les parutions

Sorbonnavirus

Par Pierre-Marie Chauvin et Annick Clement

Regards sur la crise du coronavirus

La Rue qui nous sépare

Par Célia Samba

Les langues de la médecine

Par Pascaline Faure

La médecin

Par Karine Lacombe, Fiamma Luzzati

Une infectiologue au temps du corona

Le Cinéma intérieur

Par Lionel Naccache

Projection privée au cœur de la conscience

Face aux risques

Par Pascal Griset, Jean-Pierre Williot, Yves Bouvier

Une histoire de la sûreté alimentaire à la santé environnementale

Ça se passe à la Faculté des Sciences et Ingénierie

Tout voir

Des formations riches et exigeantes

La faculté accompagne plus de 20 000 étudiants vers le monde professionnel grâce à une très large offre de formations adossées à la recherche, disciplinaires et interdisciplinaires, afin de répondre à tous les défis, scientifiques, technologiques et sociétaux. Son cycle d’intégration pluridisciplinaire et son dispositif majeure-mineure en licence, ses 80 parcours de masters, ses formations internationales, ses cursus en apprentissage et son offre de formation continue permettent de proposer des parcours riches et exigeants, adaptés aux projets de chacun, nourris par les recherches de ses enseignants-chercheurs et chercheurs.

Recherche

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la Faculté des Sciences et Ingénierie soutient la recherche au cœur des disciplines, la recherche aux interfaces, le développement de partenariat avec les entreprises, et favorise l'émergence de nouvelles thématiques pour répondre aux grands enjeux  du XXIe siècle.

La vie à
la Faculté des Sciences et Ingénierie

Que ce soit sur le campus Pierre et Marie Curie, ou dans ses trois stations biologiques, à Banyuls, Roscoff et Villefranche, la Faculté des Sciences et Ingénierie constitue à la fois un lieu d'enseignement, de recherche et d'épanouissement intellectuel, où cours, conférences, colloques, congrès, expositions et autres manifestations scientifiques rythment la vie de ses étudiants et de ses personnels.

La vie associative à la faculté des Sciences et Ingénierie

Vie associative

Découvrez la vie associative de la Faculté des Sciences et Ingénierie.