Associée aux groupes hospitaliers Pitié-Salpêtrière - Charles Foix et HUEP (Saint-Antoine, Tenon, Trousseau, Rothschild et La Roche-Guyon) de l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris et à l’Hôpital national d’ophtalmologie des quinze-vingts, la faculté de Médecine ambitionne de répondre aux enjeux de santé en promouvant une recherche pluridisciplinaire allant du laboratoire au patient  et en formant les futurs médecins et de nombreux professionnels de santé.

Relever les défis de santé du 21e siècle

Ses unités de recherche, structures mixtes avec l’INSERM ou le CNRS, font progresser la compréhension des pathologies et de leurs thérapies en vision, neurosciences, myologie, maladies dégénératives, maladies cardio-métaboliques, hématologie, immunologie et maladies infectieuses, cancer et santé publique. Son réseau d’instituts (IHU) et départements hospitalo-universitaires (DHU), de centres d’investigation clinique pilotés, de groupes de recherche clinique (GRC), piloté avec l’INSERM et l’APHP, promeut une recherche clinique de pointe qui bénéficie de l’apport d’autres disciplines de l’université à travers les instituts du cancer (IUC), d’ingénierie en santé (IUIS) et du calcul et des données (ISCD).

La SATT Lutech et le fonds Quadrivium appuient le transfert de technologie et la création de start-up issues de ses laboratoires.

Former les médecins et professionnels de santé de demain

Regroupant l’ensemble des disciplines médicales adultes et pédiatriques, la faculté assure une formation médicale misant autant sur le savoir être que sur le savoir faire, dans le souci de former des professionnels de santé à l’éthique irréprochable, qu’ils soient étudiants ou déjà en activité.

Dès la première année d’études, les étudiants bénéficient d’un tutorat pour préparer et réussir les concours. À partir du deuxième cycle des études médicales, une partie des enseignements se déroule au sein d’un laboratoire de simulation médicale. Une approche « terrain » qui favorise le travail en équipe, tout en assurant la maîtrise de certains gestes très techniques et une sensibilisation à la relation avec les patients. Dans la même logique, la faculté joue un rôle de premier plan dans la formation médicale continue.

La faculté accueille également des étudiants à l’école de sage-femme, dans les cursus en soins infirmiers de 11 instituts de soins infirmiers affiliés, en orthophonie, psychomotricité, orthoptie, ergothérapie et pédicure-podologie. En lien avec les objectifs nationaux de développement de la recherche clinique, infirmière et paramédicale, la faculté de médecine propose un master mention santé.

La faculté comprend également une Université des patients, propose des formations de patients experts et à la démocratie sanitaire, et intègre les patients à la formation de ses étudiants.

Bruno Riou doyen de la faculté de Médecine

Bruno Riou, doyen de la faculté de Médecine

Bruno Riou est professeur d'anesthésie-réanimation à Sorbonne Université et chef du service des urgences de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Vice-président santé de l’ex-UPMC de 2003 à 2015, il est doyen de la faculté de Médecine depuis le 12 février 2015, et président de la conférence des doyens de santé d'Ile-de-France.

En savoir plus sur la faculté de Médecine

Mis à jour le 09 MAI 2018