Covid-19 / Sorbonne Université se mobilise pour ses étudiants : aides à la vie quotidienne, aides aux achats informatiques

Consultez les FAQ
Jean-Marc Fontaine

Jean-Marc Fontaine

Spécialiste de la conservation et de la restauration de sons

Cela me laisse rêveur de penser que l’on peut encore découvrir des enregistrements historiques oubliés au fond d’un grenier.

Jean-Marc Fontaine est spécialiste de la conservation et de la restauration de sons dans l’équipe « Lutheries – Acoustique – Musique » (LAM) de l’institut Jean Le Rond d’Alembert de Sorbonne Université. Situé sur le campus Pierre et Marie Curie, son bureau est un temple dédié au son. À 74 ans et depuis 40 ans, il y travaille sur des enregistreurs du XIXe siècle couplé à du matériel ultra-moderne. « Mon travail quotidien est une quête du son et de l’information », pose-t-il en introduction. Alors, comment conserve-t-on de l’information sonore malgré les mutations technologiques ?

Tout petit déjà, Jean-Marc Fontaine a éduqué son oreille en étudiant le piano au Conservatoire de musique de Clermont-Ferrand puis à Douai. Il poursuit sa formation musicale en étudiant l’acoustique, lorsqu’il rencontre Emile Leipp, le fondateur du LAM avec Michèle Castellengo. Il rejoint leur équipe dans le cadre d’un accord passé entre le ministère de la Culture et Sorbonne Université en 1979, visant à protéger le patrimoine sonore français. Dans son bureau aux allures de studio d’enregistrement, se bousculent des trésors sonores : une collection de disques en laque de musique orientale des années 20, un enregistreur Nagra des années 50, des cylindres de cire Edison… Autant de pièces de collection qui sont pour le restaurateur, des outils de travail. « Je ne sais pas pourquoi, j’ai toujours eu un intérêt pour le son abîmé, endommagé. La perspective de pouvoir réparer des messages sonores me passionne », explique-t-il, le regard pétillant. Depuis la création du phonographe à feuille d’étain par Edison en 1877, de nombreux supports se sont succédés pour enregistrer et écouter du son, jusqu’à l’ère du numérique. L’histoire de ces révolutions sonores, notre spécialiste la connait sur le bout des doigts. « L’une des parties de mon travail consiste à étudier tous ces supports d’enregistrement, et notamment leur durée de vie », détaille-t-il. « Ils sont tous fabriqués avec des matériaux différents, ont chacun des spécificités ». Grâce à l’environnement de Sorbonne Université, le spécialiste il est directement au contact d’experts des matériaux, dont les connaissances sont cruciales pour comprendre l’évolution de ces objets dans le temps et leur conservation. Cylindres en cire d’abeille et de carnauba, disques en laque, fil en acier, bande magnétique, disques optiques... Tous ces trésors que dévoile Jean-Marc Fontaine au cours de l’interview sont aussi précieux historiquement que fragiles. « En les lisant pour les écouter, on les abîme. Je dois être très précautionneux pour choisir le bon diamant de lecture, régler le force d'appui du bras, la vitesse d’écoute... ». 

Dans la pièce attenante, l'expert de la conservation des supports enfile sa casquette de restaurateur pour nous montrer comment on soigne un son abîmé. Il sort de son étui en carton un cylindre des années 1920 1910, fortement endommagé par l’humidité. Méticuleusement, il le place dans un lecteur qu’il a lui-même fabriqué "sur mesure" par le LAM pour écouter les cylindres sans les endommager. Les dégâts du temps s’entendent dès la première écoute : de très forts crépitements étouffent le son d’une fanfare qui semble lointaine... Après quelques manipulations sur son logiciel, la magie opère : le son de la fanfare prend le pas sur les crépitements. Avec la même patience et la même passion, le restaurateur a travaillé au cours de sa carrière sur de véritables morceaux d’Histoire. Ce fut le cas, dans le cadre de la Bibliothèque nationale de France, avec un enregistrement de 1912 du capitaine Dreyfus. « On touche avec cet exemple à toute la difficulté de mon travail : je me dois d’être le plus objectif possible alors même que nous ne connaissons pas la voix de certains personnages historiques. En régulant la vitesse de l’enregistrement, je modifie forcément le débit de parole du protagoniste et donc le timbre de sa voix. C’est pourquoi je préfère en général travailler en équipe, et bénéficier de l’avis d’un historien par exemple. » 

Aujourd’hui, très peu de structures en France bénéficient de cette expertise. Or Jean-Marc Fontaine l’affirme : « Ces thèmes de recherche doivent perdurer », pour protéger notre patrimoine sonore. « Les cylindres ou les bobines de fil, les bandes magnétiques, les disques optiques... sont menacés de totalement disparaitre par leur dégradation physique et par ignorance du contenu... », regrette-t-il. « Je suis sûr que certains ont dans leur grenier des supports et des sons rares sans savoir ce que c’est... Et penser que l’on peut encore découvrir des enregistrements historiques, cela me laisse rêveur. » 

 

 

Covid-19 : Restez à la maison / Appliquez les gestes barrières

Formations

Découvrez notre offre de formation

Lettres

La Faculté des Lettres de Sorbonne Université est l’une des plus complètes et des plus importantes, en France et dans le monde, dans le domaine des arts, des langues, des lettres, des sciences humaines et sociales.

 

 

Etudier à
la Faculté des Lettres

Les étudiantes et étudiants ont accès à 30 bibliothèques généralistes et spécialisées réparties sur les 12 sites et à un portail documentaire en ligne accessible 24 heures sur 24, regroupant plus de 1,5 million d’ouvrages. En outre la Faculté dispose d’espaces de coworking installés principalement dans plusieurs bibliothèques.

La vie associative

Découvrez nos 80 associations étudiantes !



Eloge du retard

Par Hélène L'Heuillet

Pourquoi les paysans vont sauver le monde

Par Sylvie Brunel

Graduate

25 000

Étudiants

1 200

Enseignants

720

Personnels

Covid-19 : Restez à la maison / Appliquez les gestes barrières

Formations

Etudier à
la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

Chiffres-clés

Covid-19 : Restez à la maison / Appliquez les gestes barrières

Ça se passe à la Faculté des Sciences et Ingénierie

Tout voir

Les enseignements en présentiel sont suspendus depuis le 16 mars et sont relayés par des enseignements à distance. Les fonctions essentielles de l’établissement sont maintenues dans le cadre d’un plan de continuité d’activités (PCA).

Des formations riches et exigeantes

La faculté accompagne plus de 20 000 étudiants vers le monde professionnel grâce à une très large offre de formations adossées à la recherche, disciplinaires et interdisciplinaires, afin de répondre à tous les défis, scientifiques, technologiques et sociétaux. Son cycle d’intégration pluridisciplinaire et son dispositif majeure-mineure en licence, ses 80 parcours de masters, ses formations internationales, ses cursus en apprentissage et son offre de formation continue permettent de proposer des parcours riches et exigeants, adaptés aux projets de chacun, nourris par les recherches de ses enseignants-chercheurs et chercheurs.

Recherche

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la Faculté des Sciences et Ingénierie soutient la recherche au cœur des disciplines, la recherche aux interfaces, le développement de partenariat avec les entreprises, et favorise l'émergence de nouvelles thématiques pour répondre aux grands enjeux  du XXIe siècle.

La vie à
la Faculté des Sciences et Ingénierie

Que ce soit sur le campus Pierre et Marie Curie, ou dans ses trois stations biologiques, à Banyuls, Roscoff et Villefranche, la Faculté des Sciences et Ingénierie constitue à la fois un lieu d'enseignement, de recherche et d'épanouissement intellectuel, où cours, conférences, colloques, congrès, expositions et autres manifestations scientifiques rythment la vie de ses étudiants et de ses personnels.

La vie associative à la faculté des Sciences et Ingénierie

Vie associative

Découvrez la vie associative de la Faculté des Sciences et Ingénierie.