12 SEPT. 2018

The Conversation France s’est saisi de l’occasion pour aller à la rencontre de ceux que le public connaît peu et qui, dans les labos, les salles de classe, les conférences et sur le terrain font avancer les sciences du climat. Ces sciences ont réalisé au cours des dernières décennies des progrès considérables en alliant notamment observations et modélisation des données.

Alors que les effets du changement climatique mobilisent la communauté scientifique mondiale, les cinq scientifiques du LMD interrogés dans cette série de podcasts racontent leur parcours, leurs recherches et ce qui les motive au quotidien :

  • Laurence Picon, physicienne de l’atmosphère et du climat
Laurence Picon
Laurence Picon étudie les mécanismes climatiques liés à la vapeur d’eau © JG/TCF, CC BY-NC-ND

La version originale de cet article a été publiée sur The Conversation.
 

  • Cyril Crevoisier, chercheur en observation spatiale du climat
Cyril Crevoisier
Pour étudier les variables climatiques, Cyril Crevoisier s’appuie sur des satellites qui observent la Terre © JG/TCF, CC BY-NC-ND

La version originale de cet article a été publiée sur The Conversation.
 

  • Olivier Talagrand, chercheur en modélisation numérique du climat
Olivier Talagrand
Olivier Talagrand est un spécialiste reconnu de la dynamique et de la modélisation numérique de l’atmosphère © JG/TCF, CC BY-NC-ND

La version originale de cet article a été publiée sur The Conversation.
 

  • Itziar Garate-Lopez, chercheuse en science planétaire
Itziar Garate-Lopez
Itziar Lopez a fait ses études et enseigné en Espagne © JG/TCF, CC BY-NC-ND

La version originale de cet article a été publiée sur The Conversation.
 

  • Michel Capderou, physicien du climat et chercheur en mécanique spatiale
Michel Capderou
Michel Capderou a publié plusieurs ouvrages sur les satellites, dont "Satellites", de "Kepler au GPS" © JG/TCF, CC BY-NC-ND

La version originale de cet article a été publiée sur The Conversation.