20 JUIN 2018
Christine Petit
Christine Petit © William Beaucardet - Institut Pasteur

L’Académie norvégienne des sciences et des lettres décerne le prix Kavli 2018 en neurosciences à Christine Petit pour ses recherches sur les mécanismes moléculaires et neuronaux de l’audition.

Directrice du laboratoire Génétique et physiologie de l'audition (Sorbonne Université/Institut Pasteur/Inserm), membre de l’Académie de sciences et professeur au Collège de France, Christine Petit a consacré ses travaux à la biologie de l’audition et à la génétique de la surdité chez l’Homme. Grâce à ses recherches, la connaissance du système auditif a connu une accélération sans précédent, permettant, entre autres, un meilleur diagnostic de la surdité.

Le professeur Christine Petit a notamment identifié certains gènes impliqués dans l’audition et le fonctionnement de l’oreille interne, ainsi que les mécanismes moléculaires par lesquels les cellules sensorielles auditives transforment les sons en signaux électriques pouvant ainsi être déchiffrés par le cerveau. Elle a par ailleurs exploré les bases génétiques de la surdité et les mécanismes qui la sous-tendent.

Le prix Kavli récompense tous les deux ans les scientifiques ayant permis des avancées majeures en astrophysique, nanosciences et neurosciences. Le professeur Christine Petit recevra un fonds d’un million de dollars qu’elle partagera avec les deux autres chercheurs lauréats de ce prix : James Hudspeth et Robert Fettiplace.