29 MARS 2019

CHUBACARC : un inventaire de la biodiversité des sources hydrothermales du Pacifique 

La région du Sud-Ouest du Pacifique et ses sites hydrothermaux profonds font aujourd’hui, de plus en plus l’objet de permis d’exploration par des compagnies minières internationales au risque de voir disparaitre la biodiversité locale.

Le 25 mars 2019, une trentaine de scientifiques embarqueront pour la mission CHUBACARC à bord du navire océanographique L’Atalante afin d’étudier cinq de ces zones hydrothermales du Pacifique.

Leurs objectifs : établir un état de référence de l’écosystème hydrothermal profond et évaluer la capacité de résilience de ces sites ciblés pour l’exploitation des ressources minières. 

Le projet CHUBACARC est coordonnée par Stéphane Hourdez, chercheur à l’Observatoire océanologique de Banyuls (CNRS / Sorbonne Université), et Didier Jollivet, chercheur à la Station biologique de Roscoff (CNRS / Sorbonne Université).

Source et intégralité de l'article : le site de la Station biologique de Roscoff.

CHUBACARC
CHUBACARC