22 MARS 2019

L’évaluation de la quantité de CO2 anthropique stocké dans l’océan est depuis longtemps une priorité pour les océanographes.

Une étude menée par une équipe internationale impliquant le Laboratoire d’océanographie et du climat : expérimentations et approches numériques (LOCEAN-IPSL, CNRS / Sorbonne Université / IRD / MNHN) montre que de 1994 à 2007, l’océan a accumulé 34 milliards de tonnes de CO2 anthropique, soit 31 % du CO2 anthropique, émis durant cette période.

L’océan semble avoir gardé sa capacité de pompage du CO2 à l’échelle planétaire mais avec un creusement des disparités entre les océans des deux hémisphères.

Source et intégralité de l'article sur le site de l'IPSL.

L'océan, piège à carbone
L'océan, piège à carbone