Covid-19 : Restez à la maison / Appliquez les gestes barrières / Sorbonne Université se mobilise pour ses étudiants : aides à la vie quotidienne, aides aux achats informatiques

Consultez les FAQ
8 universités défendent leur liberté académique
  • Formation
  • Université

8 universités défendent leur liberté académique

Tribune : "Les députés ont mieux à faire pour promouvoir le développement durable que d’imposer par la loi des programmes officiels aux universités".

Les présidentes et présidents de huit des grandes universités françaises ont signé une tribune en réponse à la proposition de loi relative à la généralisation de l'enseignement des enjeux liés à la préservation de l'environnement et de la diversité biologique et aux changements climatiques dans le cadre des limites planétaires.

Tribune

"On assiste depuis plusieurs mois à la multiplication des manifestations, grèves et manifestes appelant à un réveil écologique. Partout sur la planète, la jeune génération des étudiants et des lycéens se mobilise pour enjoindre aux pouvoirs publics de faire des enjeux de l’écologie et du développement durable une, sinon la priorité de leur politique.

La réponse de trois députés français est de légiférer. Mais sur quoi ? Sur les programmes d’enseignement supérieur en s’appuyant sur les conclusions d’un think tank sur la nécessité de la prise en compte des enjeux énergétiques et climatiques dans les formations universitaires généralistes. Peu importe que les chiffres avancés sur le nombre d’établissements pratiquant de tels enseignements soient largement sous-évalués, il est temps de frapper fort. Et c’est ainsi que le projet de loi « relative à la généralisation de l’enseignement des enjeux liés à la préservation de l’environnement et de la diversité biologique et aux changements climatiques dans le cadre des limites planétaires » voit le jour et que 70 députés le signent dans la foulée.  

Quelle vision de l’université ces députés entendent-ils véhiculer ? Dans leur démarche, tout se passe comme si cette dernière ne s’était pas emparée de ces sujets depuis bien longtemps, que sa recherche – notamment en France - ne s’était pas penchée sur la globalité des enjeux liés au climat, à la biodiversité, à la transition énergétique, que ses formations n’avaient pas intégré ces problématiques complexes. Il y a là une méconnaissance totale du monde universitaire. 

Quelle vision du parlement ces députés entendent-ils également véhiculer ? Est-ce son rôle d’établir par la loi le contenu des programmes officiels pour les universités ? Dans quel pays démocratique les programmes universitaires sont-ils dictés par la loi ? Si les universités ont une mission de service public à assumer, la loi leur assure l’autonomie et la liberté académique de déterminer la meilleure façon de l’assurer, notamment en définissant le contenu de ses programmes d’enseignement.

Les défis environnementaux sont complexes et sollicitent un très large spectre disciplinaire : sciences de la nature, de la matière et de la vie, sciences médicales, sciences économiques et sociales, sciences humaines. Pleinement conscientes de leur rôle et de leurs responsabilités, les universités n’entendent pas sensibiliser des étudiants qui le sont déjà, mais faire d’eux des acteurs capables de penser les enjeux du développement durable dans leur globalité - impact environnemental, gouvernance, viabilité économique, acceptabilité sociale -, capables de formuler des solutions multi-échelles, capables de favoriser leur mise en œuvre politique.  

Plutôt que de se donner bonne conscience sur le dos de l’enseignement supérieur et de la recherche, ces députés auraient tout intérêt à légiférer sur des sujets de transition écologique concrets. Nul doute que l’expertise de nos chercheurs et de nos jeunes diplômés leur sera d’un précieux secours. "

Signataires :

  • Jean CHAMBAZ, Président de Sorbonne Université, Président de la LERU (League of European Research Universities)
  • Christine CLERICI, Présidente de l’Université de Paris, Présidente de la CURIF (Coordination des Universités de Recherche Intensive Françaises)
  • Michel DENEKEN, Président de l’Université de Strasbourg
  • Alain FUCHS, Président de l’Université PSL (Paris Sciences & Lettres)
  • Jean-Marc GAMBAUDO, Président d’Université Côte d’Azur
  • Patrick LEVY, Président de l’Université Grenoble Alpes
  • Sylvie RETAILLEAU, Présidente de l’Université Paris-Saclay
  • Manuel TUNON DE LARA, Président de l’Université de Bordeaux

"Climat : la liberté académique est-elle en danger ?" La tribune sur le site de l'Obs

Covid-19 : Restez à la maison / Appliquez les gestes barrières

En ce moment à la Faculté des Lettres

Tout voir

Tous les événements scientifiques, culturels et sportifs sont annulés jusqu’à nouvel ordre. Les fonctions essentielles de la Faculté (enseignement à distance, activités de recherche et activités administratives vitales) sont maintenues.

Formations

Découvrez notre offre de formation

Lettres

La Faculté des Lettres de Sorbonne Université est l’une des plus complètes et des plus importantes, en France et dans le monde, dans le domaine des arts, des langues, des lettres, des sciences humaines et sociales.

 

 

Etudier à
la Faculté des Lettres

Les étudiantes et étudiants ont accès à 30 bibliothèques généralistes et spécialisées réparties sur les 12 sites et à un portail documentaire en ligne accessible 24 heures sur 24, regroupant plus de 1,5 million d’ouvrages. En outre la Faculté dispose d’espaces de coworking installés principalement dans plusieurs bibliothèques.

La vie associative

Découvrez nos 80 associations étudiantes !



Eloge du retard

Par Hélène L'Heuillet

Pourquoi les paysans vont sauver le monde

Par Sylvie Brunel

Graduate

25 000

Étudiants

1 200

Enseignants

720

Personnels

Covid-19 : Restez à la maison / Appliquez les gestes barrières

La faculté de médecine est fermée au public et fonctionne selon un plan de continuité d’activité (recherche, pédagogie, administratif) depuis le lundi 16 mars 2020. La fermeture de la faculté au public entraîne de fait l’annulation de tous les cours en présentiel. Les activités de recherche et les activités administratives vitales sont maintenues, selon les conditions précisées par l’administration de l’université dans le Plan de Continuité d’Activité. Au-delà de l’arrêt des cours en présentiel, les bibliothèques universitaires sont fermées. La situation est en constante évolution, personnels et étudiants sont invités à consulter leurs mails, l’intranet de l’université et la FAQ pour se tenir informés.

Tous les usagers (étudiants et personnels) ont accès à des informations plus précises sur une page dédiée :

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

Médecine

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PACES (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Etudier à
la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

21 393

usagers

17 527

étudiants

715

hospitalo-universitaires

12

centres de recherche

Chiffres-clés

Covid-19 : Restez à la maison / Appliquez les gestes barrières

Ça se passe à la Faculté des Sciences et Ingénierie

Tout voir

Les enseignements en présentiel sont suspendus depuis le 16 mars et sont relayés par des enseignements à distance. Les fonctions essentielles de l’établissement sont maintenues dans le cadre d’un plan de continuité d’activités (PCA).

Des formations riches et exigeantes

La faculté accompagne plus de 20 000 étudiants vers le monde professionnel grâce à une très large offre de formations adossées à la recherche, disciplinaires et interdisciplinaires, afin de répondre à tous les défis, scientifiques, technologiques et sociétaux. Son cycle d’intégration pluridisciplinaire et son dispositif majeure-mineure en licence, ses 80 parcours de masters, ses formations internationales, ses cursus en apprentissage et son offre de formation continue permettent de proposer des parcours riches et exigeants, adaptés aux projets de chacun, nourris par les recherches de ses enseignants-chercheurs et chercheurs.

Recherche

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la Faculté des Sciences et Ingénierie soutient la recherche au cœur des disciplines, la recherche aux interfaces, le développement de partenariat avec les entreprises, et favorise l'émergence de nouvelles thématiques pour répondre aux grands enjeux  du XXIe siècle.

La vie à
la Faculté des Sciences et Ingénierie

Que ce soit sur le campus Pierre et Marie Curie, ou dans ses trois stations biologiques, à Banyuls, Roscoff et Villefranche, la Faculté des Sciences et Ingénierie constitue à la fois un lieu d'enseignement, de recherche et d'épanouissement intellectuel, où cours, conférences, colloques, congrès, expositions et autres manifestations scientifiques rythment la vie de ses étudiants et de ses personnels.

La vie associative à la faculté des Sciences et Ingénierie

Vie associative

Découvrez la vie associative de la Faculté des Sciences et Ingénierie.